Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
motspourmots.fr

Paris chaos - Noël Simsolo

30 Décembre 2013 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Polars

Paris chaos - Noël Simsolo

Allez, un dernier divertissement pour se laisser glisser paresseusement jusqu'à la fin de l'année. Un bon vieux polar aux petits oignons, sur fond de deuxième guerre mondiale. 6 Juin 1944. Alors que les alliés amorcent le débarquement, à Paris, rien ne laisse encore présager de l'issue heureuse. Et ce n'est pas parce que c'est la guerre que les truands ou les petits voleurs devraient se tourner les pouces, bien au contraire. Pour Jean Leblanc, illusionniste et pickpocket, la rivalité que se livrent les différents chefs nazis pour mettre la main sur un maximum d’œuvres d'art constitue une bonne aubaine pour arrondir les fins de mois. Mais lorsqu'un inconnu le devance et fait les poches de sa cible, il ne se doute pas encore des ennuis qui l'attendent. Car l'officier allemand auquel il devait subtiliser la photo d'un tableau sensé cacher un Velasquez transportait également des documents à ne pas mettre entre toutes les mains.

Le titre est parfait, à Paris c'est effectivement le chaos pour ne pas dire plus... Les services de renseignements allemands sont à cran face aux rumeurs de complot contre Hitler tandis que la résistance tente de canaliser les velléités des différents groupes, impatients de passer à l'action. Au milieu, la pègre règle ses comptes, les collabos sentent le vent tourner, le Dr Petiot nargue la police, Céline prend la fuite...

Noël Simsolo s'est visiblement bien amusé, d'une part à camper ses personnages (pour la plupart dans le milieu des cabarets parisiens, hauts lieux de divertissement des forces d'occupation) et à leur faire croiser les ombres de Camus, de Cocteau ou de Guitry. Son livre se lit d'une traite, parfait pour une froide journée pluvieuse.

"Paris chaos" - Noël Simsolo - Editions l'Archipel - 338 pages

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article