Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
motspourmots.fr

Petits combattants - Raquel Robles

11 Mars 2014 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

Petits combattants - Raquel Robles

L'Argentine est à l'honneur au Salon du Livre cette année (21 au 24 mars), c'est l'occasion de découvrir des auteurs, des univers, des contextes historiques bien particuliers.

Avec "Petits combattants" c'est l'une des pages les plus sombres de l’histoire de l’Argentine que nous dévoile avec délicatesse Raquel Robles qui place son lecteur à hauteur d’enfant. Elle parvient ainsi à nous plonger au cœur d’une ambiance difficile à concevoir lorsqu’on ne l’a pas vécue, mais rendue accessible grâce aux mots qui retranscrivent avec beaucoup de pudeur les sensations des enfants.

Un sujet que, de par son expérience et son métier, l’auteur maîtrise parfaitement, encore fallait-il réussir le passage à la fiction, ce qui est fait avec légèreté et, on le sent, beaucoup d’empathie pour ces petites vies à jamais marquées.

Elle met en scène avec douceur ces enfants qui comprennent et devinent ce qu’on ne leur dit pas, la grande sœur protectrice et le petit frère en colère, confrontés à la disparition de leurs parents et à l’opacité de leur environnement dans lequel, heureusement, figurent quelques points de repère (l'enseignement de leurs parents, les membres de la famille auprès desquels ils ont trouvé refuge) qui sont autant de bouées de sauvetage. Leur cheminement psychologique est très bien rendu, on doute avec eux, on s'interroge,on lutte, on espère.

"Avec l'Ennemi, on perd quand on ne gagne pas, c'est pour ça que ma grand-mère n'a pas voulu prendre de risque. Quand on a presque tout perdu, ce qui nous reste est très important : c'est ce qui fait qu'on n'a pas tout perdu."

C’est leur histoire mais c’est aussi l’histoire universelle de tous les enfants confrontés, quels que soient l'époque ou l’endroit dans le monde, à la dictature, la cruauté, la guerre ou l’injustice. Dans un monde normal, tout ceci aurait presque pu être un jeu – échapper à L’Ennemi, éviter que le Pire du Pire n’arrive. Malheureusement, c’est la dure réalité. Qui transforme les enfants en petits combattants.

Un petit roman touchant, pas forcément très original mais qui a le mérite de rendre accessible un pan de l’histoire et un climat parfois ignorés de notre côté de l’Atlantique. Et de faire entendre les voix des nombreux enfants devenus bien trop tôt des combattants.

"Petits combattants" - Raquel Robles - Editions Liana Levi - 138 pages

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article