Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Un coup de téléphone du ciel - Sandro Veronesi

9 Avril 2014 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Nouvelles

Un coup de téléphone du ciel - Sandro Veronesi

De Sandro Veronesi j'avais adoré "Chaos calme" et l'histoire de cet homme qui, à la suite d'un traumatisme, s'installe dans sa voiture et finit par devenir le point d'ancrage de ceux qui gravitent autour de lui. J'avais donc envie de retrouver ce point de vue légèrement décalé, cette façon de voir la vie sous un autre angle en me plongeant dans ce recueil de nouvelles précédé d'une solide réputation.

Je trouve le résultat inégal mais, dans le lot, au moins deux ou trois récits valent vraiment le détour et les autres sont loin d'être désagréables. D'abord le texte d'ouverture, "Prophétie" dans lequel l'auteur, par une longue adresse à lui-même décrit par le menu les affres de la souffrance d'un fils accompagnant son père dans sa fin de vie, comme il vient de le faire, quelques mois auparavant pour sa mère. Le principe narratif utilisé rend le récit particulièrement fort et poignant, laissant le lecteur KO debout. Ensuite, il y a "Ce qui a été sera", un examen sans pitié de la relation père-fils, une relation déséquilibrée, parfois injuste, des attentes déçues des deux côtés. Implacable grâce à un récit tout en retenue, sur le fil, se contentant de constater les étapes qui font mal.

"A trois ans on est ingénu. Si ton père met des patins à roulettes à tes pieds et te conduit au parc, jamais tu ne doutes de lui. C'est sa main que la tienne cherche comme appui. Tu ne t'aperçois pas sur le moment, qu'elle recule, qu'elle te fuit, et qu'à force de la poursuivre, tu as appris à patiner. Tu ne sais pas comment, mais c'est arrivé."

Il est d'ailleurs assez souvent question de cette relation paternelle, qu'elle soit le centre du récit comme dans "Mort pour quelque chose" ou simplement évoquée, comme un marqueur indélébile à une construction future. On retrouve le regard décalé de Sandro Veronesi dans la nouvelle titre, "Un coup de téléphone du ciel" qui met en scène Guido, ses déboires et son émerveillement de découvrir qu'il peut téléphoner depuis l'avion... sans connaître alors l'importance qu'aura ce coup de fil dans sa vie.

Indiscutablement, cet auteur a son propre univers et cette faculté à saisir les petits riens, les moindres actions ou objets du quotidien (une chaussure, un briquet, traverser une rue...) pour en faire des révélateurs de caractères et des accélérateurs de trajectoires. Intéressant.

"Un coup de téléphone du ciel" - Sandro Veronesi - Grasset - 237 pages

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article