Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
motspourmots.fr

Tromper la mort - Maryse Rivière

25 Décembre 2014 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Polars

Tromper la mort - Maryse Rivière

La cuvée 2015 du Prix du Quai des Orfèvres est féminine... et cela se sent dans la façon de mener l'intrigue. Certes, il y a bien un tueur en série et des meurtres abominables mais... on a l'impression que c'est surtout de l'Irlande dont Maryse Rivière a envie de parler. Visiblement amoureuse de la terre autant que de ses habitants, elle s'attache à faire partager ses sentiments même si elle n'en oublie pas de dérouler son histoire. Et de façon suffisamment crédible pour que les jurés du Prix, particulièrement sensibles à la bonne connaissance et à la restitution par l'auteur des mécanismes policiers la désignent comme lauréate.

Tromper la mort, c'est ce que s'attache à faire Yann Morlaix, un redoutable tueur en série que la police française et notamment le capitaine Damien Escoffier croyait mort et enterré après une course poursuite et un éboulement dans les égouts de Paris. Surprise, deux ans après les faits, l'ADN du tueur est retrouvée sur trois cadavres de jeunes femmes dans différentes régions d'Irlande. Aucun doute, le mort ne l'était pas et la traque reprend. Damien Escoffier débarque en Irlande mais ses mouvements sont contraints par les règles de coopération internationales entre polices. Malgré sa parfaite connaissance de la psychologie du tueur, ce n'est pas lui qui mène la danse. Au fil de l'enquête, le charme du pays agit sur lui, autant que celui d'une charmante franco-irlandaise aux yeux violets. Mais le danger rôde...

Un tueur érudit, ancien libraire, un pays au lourd passé, mélange de légendes celtiques et de terribles violences, un capitaine de police meurtri, une héroïne tiraillée entre son passé et sa volonté de vengeance... L'auteur mène bien sa barque et parvient à montrer la complexité de ce terrain particulier (les anciens de l'IRA reconvertis dans la pègre, les secrets encore bien enfouis, la haine viscérale pour les anglais...) ainsi que la difficulté pour les polices de s'entendre, justement parce que leurs historiques divergent et influent sur leurs méthodes.

Parfait pour ces journées cocooning qui vont nous mener jusqu'à la fin de l'année. Ce petit polar se déguste en quelques heures et il en reste une furieuse envie d'aller prendre l'air dans le Donegal ou le comté de Clare.

"Tromper la mort" - Maryse Rivière - Fayard - 373 pages

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

claire jeanne 02/02/2015 17:22

Moi aussi, j'ai bien aimé ; je viens de le terminer, je le trouve assez réussi et intéressant.