Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
motspourmots.fr

La cuisinière d'Himmler - Franz-Olivier Giesbert

12 Janvier 2015 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

La cuisinière d'Himmler - Franz-Olivier Giesbert

Une centenaire drolatique et truculente, témoin des événements du XX ème siècle... Oubliez le politiquement correct et la vraisemblance avant de plonger dans ce roman original et picaresque, où l'humour est appelé en renfort pour mieux faire passer les sombres constats et les crimes qui ont jalonné le siècle.

Rose est une héroïne vengeresse. De celles qui se comportent exactement comme on aimerait parfois le faire avant que la raison ne nous oblige à renoncer. Magie et puissance de la fiction ! A l'aube de fêter ses 105 ans, elle se penche sur sa vie et entreprend de rédiger ses Mémoires, pour le plus grand plaisir du lecteur. Née en 1907, rescapée du massacre des Arméniens par les Turcs en 1915, réduite en esclavage puis miraculeusement échappée lors d'une escale du bateau de son maître à Marseille, Rose bâtit sa vie dans le sud de la France au gré de mauvaises puis de bonnes rencontres, guidée par une sensualité hors du commun. Sa passion pour la cuisine est presque aussi forte que son goût pour l'amour, mais par-dessus tout, c'est son désir de vengeance qui la maintient en vie. Assassins de ses parents, violeurs de petites filles, dénonciateurs... Tous finiront par payer, pour Rose c'est une question de bien-être. Au même titre que les plantes médicinales ou les bonnes règles de nutrition, il semble que la vengeance conserve...

Les aventures de Rose ne sont que prétexte à une traversée du siècle, au plus près de ses atrocités. Génocide arménien, milieux antisémites en France, Allemagne nazie... Il faut à Rose une incroyable force mentale pour surmonter toutes ces épreuves. Réfugiée aux États Unis à la fin de la seconde guerre mondiale, l'amour et les rencontres la mèneront jusqu'en Chine où Mao fait lui aussi des ravages. Régulièrement, Rose enterre ses hommes et repart de plus belle. A 105 ans, elle continue à tenir la dragée haute aux petites frappes marseillaises...

Je suis certaine que Franz-Olivier Giesbert s'est bien amusé en rédigeant ce roman, au moins autant que ses lecteurs à le lire. Sans oublier néanmoins de tremper sa plume dans l'acide pour dénoncer les grands crimes de ce siècle. Il est vrai que l'humour et la dérision sont parfois plus efficaces pour faire passer des vérités difficiles. Quant aux sept commandements laissés par Rose à ses amis, on laissera à chacun le soin de les découvrir, d'en apprécier la portée et de se les approprier ou pas.

"La cuisinière d'Himmler" - Franz-Olivier Giesbert - Folio - 407 pages

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article