Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Un membre permanent de la famille - Russel Banks

20 Janvier 2015 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Nouvelles

Un membre permanent de la famille - Russel Banks

Beaucoup de regrets, une dose de mélancolie et un regard acéré sur les petits maux et les grands drames qui sont l'apanage de l'espèce humaine. Voilà ce qui traverse ces douze nouvelles bien ciselées mais pas très optimistes.

Dans chacune de ces histoires, il y a une cassure. Un divorce, la retraite, un deuil, une décision que l'on regrette. Une situation nouvelle à laquelle on peine à s'adapter ou au contraire, à laquelle on s'adapte trop bien. Souvent, on se ment à soi-même. Parfois aussi aux autres. Et puis le temps passe, les regrets plombent le quotidien, la désagréable sensation s'installe que son tour est passé et qu'il est peut-être trop tard. Cruauté du destin. Comme dans "Blue", la triste histoire de Ventana qui a économisé toute sa vie pour pouvoir enfin s'acheter une voiture, synonyme de liberté et d'indépendance. Pas sûre qu'elle ait choisi le bon jour pour passer enfin à l'acte.

"Ancien Marine" dit toute la difficulté des retraités américains ; c'est l'un de mes textes préférés, avec une tension qui ne retombe pas jusqu'au dernier mot. "Un membre permanent de la famille" montre le fragile édifice que constitue une famille, susceptible de s'écrouler si l'un de ses piliers fait défaut... et le pilier n'est pas forcément celui auquel on pense.J'ai également beaucoup apprécié "Oiseaux des neiges", qui démontre que le veuvage n'est pas forcément perçu comme un malheur... mais incite à s'interroger sur la véracité de la relation qui l'a précédé durant des dizaines d'années. "Big dog" est certainement la plus cruelle sur l'observation des sentiments dans une relation d'amitié soumise aux aléas des égos de chacun. Enfin, "A la recherche de Véronica" est un savoureux clin d’œil au métier même de l'écrivain qui n'est rien d'autre qu'un "raconteur d'histoires".

Pas simple de vivre, se dit-on en refermant ce recueil. Pas simple d'être honnête avec soi-même, de saisir les opportunités lorsqu'elles se présentent, de vivre sa vie plutôt que de la rêver. Pourtant, ne pas le faire expose à de graves désagréments. CQFD.

"Un membre permanent de la famille" - Russel Banks - Actes Sud - 240 pages

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article