Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Une vie après l'autre - Kate Atkinson

10 Février 2015 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

Une vie après l'autre - Kate Atkinson

"Et si nous avions la chance de recommencer encore et encore jusqu'à ce que nous finissions par ne plus nous tromper ?"... Qui n'a jamais rêvé de pouvoir revenir en arrière, prendre d'autres options et infléchir la courbe du destin ? Qui ne s'est jamais demandé, après une sensation de "déjà vu" s'il n'avait pas déjà vécu une autre vie ? Kate Atkinson s'empare de la question et nous propose une subtile démonstration par l'intermédiaire de la vie ou plutôt des vies de son héroïne, Ursula Todd.

On retrouve ici tout le talent de Kate Atkinson pour plonger dans les arcanes d'une famille de la bourgeoisie anglaise, sa tonalité "pince sans rire" typiquement britannique et son approche pleine de tendre ironie. Mais cette livraison diffère beaucoup des précédentes et notamment de sa dernière série autour du détective Jackson Brodie. L'exercice est ambitieux mais difficile. Et si le plaisir de lecture est bien là, il est parfois perturbé par la peine à suivre clairement le cheminement de la pensée de l'auteure.

Ursula Todd est morte en venant au monde parce qu'une tempête de neige a empêché le médecin d'arriver à temps pour couper le cordon enroulé autour de son cou. Non, le médecin est arrivé, Ursula Todd est bien née... Et sa vie avance ainsi, soumise aux aléas mais également aux choix opérés à différentes étapes. Des options qui prennent une importance primordiale dans le contexte de l'entre-deux guerres puis de la seconde guerre mondiale ; de quoi faire sacrément réfléchir. Ursula mourra plusieurs fois, aura la sensation de connaître l'avenir, choisira un mari violent, épousera un nazi, ne se mariera jamais, s'engagera dans la défense passive pendant le blitz, décidera de tuer Adolf Hitler bien avant qu'il n'ait le temps de mettre en œuvre ses sordides projets... Vous voyez, il faut suivre. C'est à la fois excitant et ... fatiguant. Peut-être parce que l'auteur pose un peu trop de questions, mélangeant destins personnel et collectif et finit par embrouiller un peu l'ensemble.

Du coup, l'impression reste mitigée. Se concentrer pour suivre le propos fait passer quelque peu à côté du récit lui-même pourtant fort intéressant avec tout un volet sur la vie quotidienne à Londres et dans la campagne anglaise pendant la guerre, sous les bombes. Dommage. L'idée était excellente, le résultat l'est moins. Reste un roman singulier qui mérite de trouver son public mais qui surprendra les familiers de Kate Atkinson.

"Une vie après l'autre" - Kate Atkinson - Grasset - 525 pages (traduit de l'anglais par Isabelle Caron)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nicole Giroud 10/02/2015 19:54

Ce n'est pas facile de réinventer le destin selon les options historiques! Si jamais, d'une manière beaucoup plus légère, la nouvelle participative sur mon blog...

Nicole G 12/02/2015 10:41

Je vais aller voir ça...