Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
motspourmots.fr

Une vie entre deux océans - M.L. Stedman

16 Mars 2015 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

Une vie entre deux océans - M.L. Stedman

Voilà un roman à classer dans la catégorie "impossible à lâcher". Je l'ai littéralement dévoré le temps d'un week-end un peu frisquet et je n'ai pas vu le temps passer. Transportée sur une île totalement isolée au sud-ouest de l'Australie, fascinée par l'histoire de Tom Sherbourne et son impossible cas de conscience. Histoire, personnages, narration, tout concourt à faire de ce livre une totale réussite grâce à une écriture tout en sobriété qui laisse jaillir l'émotion.

Tom Sherbourne est ce que l'on peut appeler un honnête homme. Rescapé de la Grande Guerre, il reste hanté par son spectacle et ses réalités, tourmenté par la culpabilité d'être encore vivant quand tant de ses camarades sont morts. Habilité à exercer la profession de gardien de phare, il trouve dans cette activité le calme et la solitude qui contribuent à apaiser ses tourments. Nommé à Janus Rock, petit ilot loin de la civilisation, il fait la connaissance d'Isabel lors d'une escale sur le continent. Fous amoureux, les deux jeunes gens se marient et entament leur vie insulaire, rythmée par les visites trimestrielles du bateau de ravitaillement. Mais leur bonheur est terni par les fausses couches d'Isabel qui désespère d'être enfin mère. Elle vient de perdre le dernier après sept mois de grossesse lorsqu'un canot s'échoue sur l'île avec à son bord le cadavre d'un homme et un bébé, lui, en parfaite santé. Isabel parvient à convaincre Tom de ne pas signaler l'incident, d'enterrer le pauvre homme et de garder le bébé ; tout le monde la croit enceinte, personne n'est au courant que le bébé est mort-né. L'homme du canot était certainement le père du nourrisson et ils sont persuadés que sa mère a dû mourir également. Ils sont si loin de tout... Tom, malgré sa conscience qui lui souffle de ne pas céder finit par se rendre aux arguments de sa femme, totalement transformée, illuminée par cette maternité à laquelle elle ne croyait plus.

Tant qu'ils sont sur leur île, rien ne vient contredire leur histoire. Cela se corse lorsqu'ils reviennent passer quelque temps sur le continent entre deux contrats. La petite Lucy a deux ans, elle rencontre enfin ses grands-parents, fait connaissance avec la civilisation et ses parents en profitent pour organiser son baptême. Au détour d'une conversation, Isabel et Tom apprennent la vérité sur les origines de la petite et le drame à l'origine du naufrage. Surtout, ils savent à présent que la mère de la fillette est bien vivante, anéantie depuis la disparition, attendant chaque jour des nouvelles. De plus en plus torturé, Tom se heurte au refus d'Isabel d'admettre leur erreur. Irrémédiablement, la situation les mine, jusqu'à prendre une tournure totalement dramatique.

Entre les mains de la romancière, les personnages se débattent chacun avec sa conscience, ses failles, sa dose d'égoïsme et son trop plein d'amour. Le mal est fait et personne ne sortira indemne. Le lecteur, lui, est saisi d'émotion devant cette situation inextricable que seuls l'amour et une bonne dose de compassion parviendront à dénouer.

Un roman qui parle d'amour et de culpabilité, de transmission et de racines, de ce qui fait une famille. Et qui dresse le portrait d'un magnifique personnage masculin, obsédé par ses rares manquements, droit, sincère et profondément altruiste. La fin est tout simplement magnifique.

A lire absolument !

"Une vie entre deux océans" - M.L. Stedman - Le livre de poche - 521 pages (traduit de l'anglais par Anne Wicke)

En sélection pour le Prix des Lecteurs du Livre de Poche (mars 2015)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

claire jeanne 22/11/2015 18:06

Ah oui, j'avais oublié ça ; je vais le rajouter.

claire jeanne 22/11/2015 17:09

Je viens de le terminer celui-là, j'en suis encore essoufflée ! Et j'ai beaucoup aimé bien sûr ... Merci, comme d'hab !

Nicole Grundlinger 22/11/2015 17:40

Oui, sacré bouquin ! J'étais contente qu'il reçoive le Prix des Lecteurs du Livre de Poche (ex aequo avec Le quatrième mur).