Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

L'empereur, c'est moi - Hugo Horiot

28 Avril 2015 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Récits

L'empereur, c'est moi - Hugo Horiot

Un témoignage poignant, poétique et nécessaire. Une leçon de vie mais surtout d'amour. Car si le récit d'Hugo Horiot, devenu adulte, sur son quotidien d'enfant autiste Asperger est si touchant c'est qu'il fait écho à celui de sa mère, "Le petit prince cannibale" paru vingt-cinq ans plus tôt et couronné du prix Goncourt des Lycéens. Des pages qui transpirent l'amour réciproque que se vouent ces deux êtres, par-delà les différences.

L'exercice auquel se livre Hugo Horiot est impressionnant. En moins de cent cinquante pages, il entraîne le lecteur dans son esprit d'enfant autiste et lui montre comment il percevait alors le monde qui l'entourait et, réciproquement, comment l'extérieur le percevait lui qui ne s'exprimait pas. Car les enfants dits "Asperger" sont en général très intelligents mais entravés dans leurs relations sociales par un défaut de communication et de comportement avec les autres. Un syndrome que l'on commence à mieux connaître grâce à des témoignages de plus en plus nombreux, notamment d'adultes qui sont parvenus à surmonter ou plutôt à intégrer cette différence et à suivre leur chemin. Pour Hugo, le théâtre a joué un rôle crucial. Mais surtout, l'attention et l'amour de sa mère, décidée à l'accompagner en douceur, à s'ouvrir à de nouvelles méthodes, à ne pas sombrer dans le fatalisme.

Ce témoignage offre des clés bienvenues à tous ceux qui sont confrontés à l'autisme, de près ou de loin car tout l'environnement de l'enfant est concerné. La postface de la mère d'Hugo le confirme : avec ce livre, elle a elle-même bénéficié d'éclairages sur les comportements de son enfant qu'elle s'était simplement attachée à 'accompagner à l'époque sans toujours les comprendre.

Mais surtout, ce petit livre est une vraie œuvre littéraire dans le sens où l'on est au-delà du simple récit et qu'il parvient à faire passer ce qui est du domaine des sensations.

Émouvant de constater que le fils et la mère sont éternellement réunis par le biais de la littérature qui démontre une fois encore sa capacité à sublimer le quotidien.

"L'empereur, c'est moi" - Hugo Horiot - Le livre de poche - 164 pages

En sélection pour le Prix des lecteurs du Livre de Poche 2015 (sélection de mai)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laure 29/04/2015 11:56

Je me permets de vous signaler un contresens, dans le premier paragraphe. Vous dites "ancien enfant autiste asperger". On ne peut pas être "ancien". On peut effectivement apprendre à vivre avec et gérer, mais on l'est toute sa vie...
Cordialement,

Laure

Nicole G 29/04/2015 16:35

Oui, en effet. En fait, je voulais dire "ancien enfant" dans le sens où lorsqu'il écrit il est devenu adulte... mais en relisant, en effet cela peut être compris comme ancien Asperger... Je vais reformuler. Merci d'avoir attiré mon attention !