Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
motspourmots.fr

L'empreinte de toute chose - Elizabeth Gilbert

14 Avril 2015 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

L'empreinte de toute chose - Elizabeth Gilbert

Agréable surprise cette livraison du Prix des Lecteurs... J'avoue que je ne me serais pas vraiment arrêtée devant ce livre, un peu échaudée par l'adaptation cinématographique du best-seller de l'auteure, "Mange, prie, aime" qui ne m'avait pas emballée du tout. Mais il paraît que le film ne rendait pas non plus justice au livre et je suis prête à le croire compte tenu du bon (et long) moment que j'ai passé en compagnie de celui-ci. Portrait d'une sacré héroïne, totalement iconoclaste, bien en avance sur son siècle et bien loin des personnages féminins du XIXème siècle qui jalonnent habituellement la littérature.

A sa naissance, en 1800, Alma Wittaker est déjà une curiosité née de l'union improbable d'un jeune anglais sans le sou mais débrouillard et d'une hollandaise à la morale calviniste chevillée au corps. Ce qui les a rassemblés ? La botanique. Henry Wittaker, a su faire fructifier son expertise acquise auprès de son père grâce à un sens commercial inné. Une fois sa fortune faite avec notamment la commercialisation du Quinquina, il se choisit une épouse répondant à des critères très rigoureux, correspondant plus à un partenariat qu'à une histoire d'amour. Ce sera Béatrix van Devender qui sera reniée par sa famille - des botanistes également - mais partira avec Henry s'installer à Philadelphie, porte ouverte sur le Nouveau Monde. Lorsqu'Alma naît, Henry Wittaker possède la plus grande fortune et la plus grande propriété de la région. Pour leur fille, les parents ont un projet d'éducation bien précis : l'étude. Dès son plus jeune âge, l'enfant passe ses journées dans les livres, instruite par sa mère et son temps libre dans la nature. Passionnée de botanique - les chiens ne font pas de chats, n'est-ce pas ? - elle prend goût à l'étude du monde qui l'entoure et deviendra une experte reconnue dans son domaine, croisant même la théorie de l'évolution de Darwin à partir de ses propres observations des mousses.

Ce qui est intéressant dans ce livre, c'est le personnage d'Alma. Un physique compliqué (grande, forte, des cheveux roux frisés et dressés sur la tête), une curiosité intellectuelle certes encouragée par ses parents mais prodigieusement développée, une loyauté sans faille vis à vis de sa famille mais une terrible solitude affective. Alma découvre la vie à travers deux prismes : la nature qu'elle observe au microscope et les livres qui imprègnent son esprit sans aucun effort. Pour le reste, l'expérimentation des relations humaines lui posera beaucoup plus de problèmes que ce soit vis à vis de sa sœur adoptive, de son amie ou de celui qui deviendra son mari et l'amènera - à la moitié de sa vie - à remettre en question tout ce qu'elle pensait savoir d'elle-même.

Sur les traces d'Alma, on ne s'ennuie pas. Mieux, on est constamment surpris par le tour que prennent les événements. Sa quête la mènera jusqu'à Tahiti avant son installation définitive en Hollande, sur les terres de sa famille maternelle. Un retour aux sources synonyme d'apaisement après pas loin d'un siècle de cogitations.

Malgré quelques longueurs par-ci par-là, notamment quelques passages un peu trop insistants sur la religion, l'ensemble demeure agréable et plutôt impressionnant d'un point de vue du contexte (la botanique, les théories scientifiques qui s'opposent aux théories religieuses sur les grandes questions de l'évolution...).

Un livre singulier, original, et qui n'oublie ni la touche de romantisme, ni la pointe d'humour aussi acérée que l'esprit de son héroïne.

"L'empreinte de toute chose" - Elizabeth Gilbert - Le livre de poche - 805 pages (traduit de l'anglais par Pascal Loubet)

En sélection pour le Prix des Lecteurs du Livre de Poche (avril 2015)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laeti 15/04/2015 09:10

J'avais beaucoup aimé "Mange, prie, aime", qui est bien plus profond que l'adaptation cinématographique!

Nicole G 16/04/2015 15:45

Oui, c'est ce que j'ai cru comprendre via d'autres lecteurs... Et celui ci est loin d'être mauvais !