Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
motspourmots.fr

Le carrefour des écrasés - Claude Izner

12 Juin 2015 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Polars

Le carrefour des écrasés - Claude Izner

C'est ma petite récréation à moi, une petite escapade dans le Paris de la fin du XIXème siècle en compagnie du charmant Victor Legris, libraire de profession et détective à ses heures perdues qui n'a plus rien d'un amateur. Je me régale à explorer des quartiers bien connus sous leur aspect de 1890, à revivre l'effervescence des rues animées d'une tonne de petits métiers disparus et à me plonger dans l'actualité de l'époque d'un point de vue artistique, littéraire ou... criminel.

Cette troisième aventure va permettre à Victor Legris de démêler quelques mystères qui le touchent de près en la personne de son associé Kenji Mori dont les cachoteries du précédent épisode ne vont plus résister longtemps à la sagacité de son ami. Bien sûr, on suit l'enquête avec intérêt. Une mystérieuse jeune fille vêtue de rouge retrouvée morte et le visage vitriolé, un escarpin rouge contenant l'adresse de la librairie de Victor... Il n'en faut pas plus pour distraire notre ami de ses éditions originales et le conduire, entre une vente aux enchères et une étreinte avec la belle Tasha sur les traces d'un mystérieux individu qui semble en lien avec le milieu médical. On ajoute à cela un jeune galant retrouvé noyé dans une citerne de vin, un employé du Jardin des Plantes dévoré par un lion, un marchand ambulant dont le lait de chèvre soigne les affections et l'on comprend tout le charme de cette série. On suit les investigations avec intérêt mais, ce qui passionne vraiment c'est le contexte et la galerie de personnages vraiment truculents.

Cette enquête est donc prétexte à explorer un Paris disparu, en pleine transformation. De revivre l'ambiance des soirées sur les Grands Boulevards dans les théâtres et les cafés concerts, l'animation et la faune du Moulin Rouge et des cabarets où se mêlent artistes, poètes et intellectuels en goguette. De suivre l'actualité de l'art alors que le mouvement impressionniste marque le pas, en compagnie de Tasha qui peine à trouver sa patte en tant que peintre. De se plonger dans le bruissement du quartier Drouot, siège historique de la presse parisienne dont les journalistes font la course aux faits divers les plus vendeurs. Les investigations de Victor le mèneront également à l'Hospice de la Salpêtrière où était situé le quartier des aliénés soignés par le docteur Charcot dont les méthodes feront date.

La relation de Tasha et Victor se structure, et le prétexte de l'arrivée de la jeune Iris est une opportunité vite saisie par Victor pour s'installer avec sa belle. Mais l'évolution la plus marquante de cet épisode concerne le jeune commis, Joseph, employé plus que précieux de la librairie et surtout passionné de faits divers au point de collectionner les coupures de presse et de dévorer les romans policiers d'Emile Gaboriau (le spécialiste de l'époque) avant de se voir offrir par Victor l'un des tout premiers épisodes de Sherlock Holmes. Joseph, fidèle second de Victor lors de ses enquêtes se décide enfin à transformer sa passion en matière à écriture et se lance dans le genre qui fait le bonheur des vendeurs de journaux : le feuilleton policier.

De mon côté, aucune lassitude et une certaine impatience de me procurer le tome suivant pour retrouver tout ce petit monde. Un vrai bonheur !

"Le carrefour des écrasés" (Les aventures de Victor Legris - tome 3) - Claude Izner - 10/18 - 285 pages

Voir aussi : "Mystère rue des Saint-Pères" (tome 1) et "La disparue du Père Lachaise" (tome 2)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article