Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
motspourmots.fr

L'envers du feu - Anne Dufourmantelle

19 Septembre 2015 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

L'envers du feu - Anne Dufourmantelle

"Je voulais être architecte, j'habite aux États-Unis et mon père est russe. J'ai eu un coup de foudre pour une femme. Et elle a disparu." Ça c'est la version simplifiée de la vie d'Alexeï ainsi qu'il la livre à un jeune sans-abri rencontré sur le banc d'un square parisien juste en bas de l'immeuble de sa psy. En suivant un protocole accéléré de 12 jours, Alexeï espère comprendre pourquoi sa vie n'est pas aussi simple que l'énoncé ci-dessus. Qui est Natalia, la belle jeune femme rencontrée dans une soirée à New York et aussitôt retrouvée morte ? Pourquoi Alexeï se sent-il aussi proche d'elle ? Quel rôle joue Aliocha, l'ami d'Alexeï qui semble avoir toujours un coup d'avance ? D'où viennent ce cauchemar récurrent, ces images d'un feu gigantesque qui ravage tout ?

Au fil des douze journées d'analyse, Alexeï raconte à la psy ses mois de recherche sur les traces de Natalia, jusqu'à la Russie de son enfance et tente de franchir les barrières de son inconscient pour retrouver ses souvenirs autant récents que plus anciens, faire resurgir le ou les traumatismes qui pourraient expliquer le présent, à travers "les poupées russes de la mémoire". De séance en séance, le mystère commence par s'épaissir avant qu'une bribe de vérité finisse par transpercer les brumes jetées comme des leurres sur le chemin d'Alexeï...

Avec ce livre, on est autant dans le thriller, le roman à suspense et le roman psychanalytique. D'abord un peu surpris par l'écriture directe, assez clinique (finalement adaptée à la forme qui suit les comptes rendus de séances d'analyse), le suspense accroche petit à petit et on se surprend à avoir très envie de connaître le fin mot de l'histoire. L'intérêt est sans cesse relancé par la double intrigue, le voyage d'Alexeï dans sa mémoire qui permet de revisiter son enfance russe et l'histoire de sa famille, et l'enquête autour de la disparition de Natalia où là, pour le coup on se retrouve dans le parfait thriller, bien noir, où règnent les faux-semblants, où personne n'est vraiment celui qu'il prétend être.

Résultat : une trame bien ficelée qui rend la lecture addictive et fait de ce roman un bon divertissement qui plaira autant aux amateurs de polars qu'à ceux que la démarche psychanalytique intéresse (même si je n'ai sans doute moi-même pas saisi toutes les références). Ce n'est déjà pas si mal.

"L'envers du feu" - Anne Dufourmantelle - Albin Michel - 345 pages

L'envers du feu - Anne Dufourmantelle

11/68 - L'aventure des 68 premières fois continue...

Découvrez les avis des autres membres de l'aventure.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article