Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Les nuits de la Saint-Jean - Viveca Sten

27 Juin 2016 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Polars

Les nuits de la Saint-Jean - Viveca Sten

Je ne sais pas si, comme le proclame le bandeau de "une", Viveca Sten est la nouvelle Camilla Läckberg. Jusqu'à ce jour, je n'avais lu ni l'une ni l'autre. Ce que je sais par contre, c'est que la dame a du métier et que son polar est sacrément efficace. Pas forcément surprenant, on est sur une facture assez classique, mais suffisamment bien ficelé pour qu'on n'ait absolument pas envie de le poser avant de connaître le fin mot de l'histoire.

Aucun problème pour ceux qui, comme moi prendraient la série en cours (l'auteure a déjà publié deux précédentes aventures mettant en scène ses deux héros), on est très vite dans l'ambiance et on se sent rapidement proche des personnages. Notamment le duo composé de l'inspecteur de la police de Stockholm, Thomas Andreasson et de son amie d'enfance, Nora Linde, juriste de profession mais surtout dotée d'une intuition phénoménale. Troisième personnage et non des moindres, l'île de Sandhamn, sorte de havre de paix à quelques encablures de la capitale, d'où ils sont originaires. Nora y possède une maison de famille et connaît ses moindres recoins... même s'il semble que l'île et ses habitants regorgent de secrets bien enfouis, propices aux pires drames et aux enquêtes les plus complexes.

Les nuits de la Saint-Jean est bâti autour de l'enquête sur la disparition d'une jeune fille sur l'île, en plein hiver, alors que seuls les habitants permanents sont présents, à peine une centaine de personnes. Une enquête relancée lorsque quelques mois après, les enfants de Nora déterrent par hasard dans la neige un bras enfermé dans un sac en plastique. Est-ce celui de Lina Rosen ? Qui aurait bien pu lui en vouloir ? Pendant que Thomas et ses équipiers mènent l'enquête et interrogent les habitants, Nora tente de surmonter ses déboires conjugaux tout en s'intéressant à des vieux carnets trouvés dans la maison dont elle a hérité. Il s'agit d'un journal intime retraçant des événements survenus au début du XX ème siècle, qui pourraient bien expliquer ceux d'aujourd'hui.

Grâce à des allers-retours entre passé et présent, le rythme est tonique et on suit avec autant d'intérêt l'évolution de la vie personnelle de nos deux héros quarantenaires (lestés de quelques failles et de quelques drames) et celle de l'enquête rendue plus palpitante par l'exploration du passé de l'île. Tout en se laissant lentement envelopper par le paysage glacial de l'archipel en février dont le rendu contribue nettement à la réussite du roman.

Une ambiance réussie, un duo convaincant et une intrigue bien menée. De quoi passer un bon moment, servi par un style sans fioriture à la sobriété de bon aloi (ces derniers temps j'ai vu passer des polars tellement mal écrits que ça fait du bien, la sobriété). Idéal pour se rafraîchir cet été lorsque la chaleur sera enfin là !

"Les nuits de la Saint-Jean" - Viveca Sten - Le Livre de Poche (Albin Michel) - 428 pages (traduit du suédois par Rémi Cassaigne)

En lice pour le Prix des Lecteurs du Livre de Poche catégorie Polar - sélection de juin 2016

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

manoue 16/07/2017 09:15

bonjour, je suis tombée par hasard sur ce blog qui est très bien fait et m'attire beaucoup, je vais m'inscrire à la newsletter. J'ai lu tous les polars de Viveca Sten et j'ai beaucoup aimé.
Je voulais aussi si c'est possible vous convier à rejoindre mon groupe : https://www.facebook.com/groups/266294540495881/ pour suggérer vos lectures. Excellent dimanche.A bientôt. Manoue

Nicole Grundlinger 16/07/2017 13:42

Bonjour et bienvenue alors ! C'est toujours un plaisir de trouver de nouveaux interlocuteurs pour échanger autour des livres :-)

zazy 28/06/2016 23:32

Encore un polar nordique !! J'ai ceux de Miss Lakberg sur mon étagère

Nicole Grundlinger 29/06/2016 15:57

L'avantage du Prix des Lecteurs du Livre de Poche : me faire lire des polars variés et sortir de ma zone de confort très britannique. J'avoue que je pourrais y prendre goût aux nordiques...