Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
motspourmots.fr

La libraire - Penelope Fitzgerald

13 Août 2016 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

La libraire - Penelope Fitzgerald

Deux découvertes en une avec ce livre : une auteure britannique délicieusement caustique et une nouvelle collection, à mi-chemin entre poche et grand format, au design absolument irrésistible. Une belle occasion de faire connaissance avec la plume savoureuse de Penelope Fitzgerald, auteure britannique décédée en 2000 en laissant neuf romans dont celui-ci paru en 1978 et d'en savoir plus sur cette femme dont le premier livre a été publié à soixante ans, grâce à la belle préface écrite par sa biographe, Hermione Lee.

Qui aurait pu penser que l'ouverture d'une librairie dans un calme petit village côtier du Suffolk, pourrait susciter autant de haine ? Nous sommes en 1959 et Florence Green, une jeune veuve de guerre décide d'acheter une vieille propriété à l'abandon et d'y ouvrir une librairie, commerce alors totalement absent de la région. Seulement voilà, dans la société britannique, cette drôle de construction à étages, il faut faire attention à ne pas contrarier ceux qui, par leur influence font la pluie et le beau temps. Par son initiative, Florence est loin d'imaginer ce qu'elle a déclenché...

Avec cette histoire, l'auteure nous plonge avec fureur au cœur de la bourgeoisie anglaise de province, par-delà le légendaire flegme qui régit les mœurs. Sous les façades policées, les rapports sont d'une violence inouïe et les alliances se font et se défont au rythme des intérêts du moment. Le tableau est tout simplement magistral alliant humour et ironie grinçante avec une touche de cruauté qui n'épargne personne. Très certainement né d'une observation fine de ses congénères, ce livre est un petit bijou de style et de concision narrative.

Je me suis tout simplement régalée, complètement soufflée par la tension qui gagne progressivement le récit et par la violence morale qui s'exerce peu à peu envers la pauvre Florence. En si peu de pages, Penelope Fitzgerald nous dit tout sur les règles sociales, les classes dirigeantes, la condition féminine et la difficulté de faire sa place dans n'importe quelle communauté. Quant à la façon dont est perçue la littérature... ce n'est pas tendre non plus.

Je comprends la communauté d'auteurs totalement fan de Mrs Fitzgerald au point de convaincre les éditeurs de rééditer ses textes. Qu'ils en soient remerciés, ce petit livre est fantastique.

"La libraire" - Penelope Fitzgerald - Petit Quai Voltaire - 170 pages (traduit de l'anglais par Michèle Lévy-Bram)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L'ivresse littéraire 31/08/2016 23:02

Il est dans ma PAL et à la lecture de ta chronique je pense le lire plus tôt que prévu :-) merci pour ce beau partage

Nicole Grundlinger 01/09/2016 13:52

Un petit bijou que l'on est bien content d'avoir dans sa bibliothèque :-)

zazy 15/08/2016 15:25

DEs avis contraires dans la blogosphère, signe que ce livre doit être découvert. Je l'avais noté"

Nicole Grundlinger 15/08/2016 17:24

J'avoue que je n'en ai consulté aucun... Un achat d'impulsion qui s'est révélé excellent !

lewerentz 15/08/2016 06:13

Vu votre enthousiasme, je le note. En plus, je l'ai vu à ma librairie habituelle.

Nicole Grundlinger 15/08/2016 10:50

Une belle découverte !

Delphine-Olympe 14/08/2016 11:47

Je n'en avais jamais entendu parler. Mais ce que tu en dis me parle drôlement !

Nicole Grundlinger 14/08/2016 17:10

C'est un entrefilet dans un news magazine qui a attiré mon attention et ensuite, ce que j'ai trouvé à lire sur l'auteure a fini de me donner envie. Apparemment ce livre a déjà paru sous un autre titre, "L'affaire Lolita" mais à mon avis, celui-ci est bien meilleur et reflète beaucoup mieux l'idée du livre. Franchement, n'hésite pas.