Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
motspourmots.fr

Le léopard des Batignolles - Claude Izner

6 Août 2016 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Polars

Le léopard des Batignolles - Claude Izner

C'est toujours un plaisir de retrouver Victor Legris, le libraire-détective de la rue des Saints-Pères et ses acolytes. Pour ce cinquième volet d'une série qui en compte treize (quelle joie, il m'en reste huit !), l'ambiance est un peu plus lourde, l'ombre de la commune plane sur l'intrigue et la figure de Victor Hugo est omniprésente. 1893, année chahutée, année de campagne électorale et de manifestations étudiantes (déjà) mais également année de progrès comme nous le rappelle la postface toujours passionnante qui permet de remettre l'intrigue dans son contexte de l'époque.

Déjà quatre ans donc que Victor Legris joue les détectives. Même s'il a dû encore une fois jurer à la belle Tasha qu'il n'enquêterait plus (sa dernière aventure avait failli très mal se terminer pourtant), on dirait que les criminels se donnent le mot pour que la librairie Elzevir ou l'un de ses membres soit toujours sur leur chemin. Il faut dire que le goût de Joseph, le commis de la librairie pour les faits divers et les romans policiers l'amène à débusquer les affaires plus sûrement que le plus fin des limiers. Un simple entrefilet dans le journal, quelques coupures de presse collectées dans un cahier suffisent à le lancer. Pour Victor, tenir sa promesse s'avère de plus en plus difficile. Un mystérieux vengeur sème les cadavres dans Paris, accompagnés de messages sibyllins où il est question du mois de mai et d'un léopard... Appâtés par un message codé dont le déchiffrage est lié à un texte de Victor Hugo, Joseph et Victor se lancent sur les traces du léopard qui passent par une vaste escroquerie et semblent prendre leur source vingt ans plus tôt, au moment de la Commune de Paris et de ses sanglantes répressions.

Et les amours ? Si le mariage de Joseph et Iris semble un instant compromis pour excès de jalousie, Tasha et Victor filent le parfait amour et parlent même de mariage. Et puis un nouveau personnage a fait son apparition, la mère de Tasha venue s'installer à Paris et qui ne laisse pas Kenji Mori indifférent. Gageons qu'un certain nombre de péripéties attendent encore nos héros avant de pouvoir convoler.

Plus que l'enquête elle-même, c'est vraiment l'ambiance, le décor et les personnages qui emportent le morceau et donnent envie de suivre leurs aventures jusqu'au bout. On assiste peu à peu à la transformation de Paris et on se replonge dans un contexte historique qui nous montre que plus d'un siècle plus tard, les grands maux n'ont toujours pas trouvé leur remède. La qualité de libraire de Victor Legris nous offre l'opportunité de nous transposer au cœur de l'actualité littéraire de l'époque et au plus près de l'histoire de la presse qui joue un rôle primordial dans chaque épisode. Si ce cinquième volet est un peu moins palpitant côté intrigue, il continue néanmoins à nous attacher définitivement à cette fine équipe.

A suivre donc !

"Le léopard des Batignolles" - Claude Izner - 10/18 - 348 pages

Les aventures précédentes : Mystères rue des Saints-Pères, La disparue du Père Lachaise, Le carrefour des Ecrasés, Le secret des Enfants-Rouges

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Delphine-Olympe 06/08/2016 20:07

Oh là là ! C'est pour moi ça ! Histoire de me replonger dans cette période qui a fait les délices de mon adolescence et des années qui ont suivi !
Peut-on les lire dans le désordre ? J'avoue que la thématique de c volumei-ci me tente particulièrement.

Nicole Grundlinger 06/08/2016 21:18

Oh ce serait dommage, les personnages évoluent quand même pas mal au fil des épisodes. Je te conseille au moins de commencer par le premier qui se passe en 1889 pendant l'expo universelle et qui donne vraiment le ton. Moi je m'en fais un ou 2 par an et j'apprécie toujours autant de me replonger dans le contexte historique et intellectuel de l'époque. En plus à chaque fois il y a des focus sur des quartiers et des métiers différents voire des univers, c'est passionnant !