Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
motspourmots.fr

Deux remords de Claude Monet - Michel Bernard

22 Septembre 2016 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

Deux remords de Claude Monet - Michel Bernard

C'est une histoire à trois voix, une sorte de triangle non pas amoureux mais artistique. Une invitation à plonger dans l’œuvre de Monet en redonnant chair à ce qui l'a influencé, une reconstitution à la fois érudite et poétique. Pas de secret inavoué, pas de mystère dévoilé mais un éclairage subtil sur ce qu'une œuvre raconte d'une vie, dans une langue élégante qui vous guide pas à pas dans l'intimité du peintre.

Il est question d'amour et d'amitié, sentiments qui irriguent l'inspiration du peintre et lui permettent de traverser les moments difficiles d'avant la célébrité. L'amitié pour Frédéric Bazille, jeune peintre mort trop tôt sous le feu des prussiens et auquel il vouera une éternelle reconnaissance pour l'avoir soutenu à ses débuts grâce à l'aide de sa riche famille de viticulteurs du Languedoc. L'amour pour Camille, son modèle puis sa femme qu'il ne cessera de représenter jusqu'à cet ultime portrait, sur son lit de mort. Il y aura une autre épouse, une autre famille mais toujours, sur ses toiles et dans son esprit le visage de Camille.

Camille Monet et Frédéric Bazille. Deux voix, deux influences primordiales dans la vie et donc le travail du peintre. Car Monet, comme Vincent Van Gogh vit pour la peinture, traduit ses sentiments et ses impressions sur la toile, recherche sans arrêt de nouveaux moyens d'expression, de nouvelles façons de rendre encore mieux ce qu'il ressent. Et c'est tout l'intérêt de ce roman que de nous rendre Monet éminemment proche, de nous donner à voir ses tableaux non pas sous le seul angle artistique mais comme les témoignages de la vie d'une petite communauté et celle d'une époque.

Toutes ces toiles, je les ai déjà vues, admirées, j'en connaissais certains détails historiques par bribes glanées au fil des expositions et des visites guidées. Je ne les verrai plus de la même façon à présent, elles me raconteront une tout autre histoire. Tout comme la maison de Giverny visitée il y a peu s'est soudain animée sous la plume de Michel Bernard qui en restitue l'atmosphère familiale et studieuse qui accompagna le peintre dans la dernière partie de sa vie jusqu'à sa mort en 1926.

C'est un très joli roman que nous offre Michel Bernard, délicat et plein d'égards pour l'un des piliers de l'impressionnisme dont il parvient à révéler l'intimité sans pour autant lui ôter son mystère. Puisant une matière romanesque fantastique au cœur même de l’œuvre du peintre et la restituant au lecteur avec le talent d'un merveilleux conteur.

Laissez-vous guider, le voyage est plus enthousiasmant que tous les catalogues d'expositions réunis. Vous ne verrez plus du tout Monet comme avant.

"Deux remords de Claude Monet" - Michel Bernard - La table ronde - 220 pages

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrice 27/09/2016 21:55

Je lis beaucoup de commentaires enthousiastes sur ce livre en ce moment, il est ajouté à la liste des prochaines lectures !

Nicole Grundlinger 28/09/2016 16:25

Un très joli moment de lecture, fin et intelligent.

clara 23/09/2016 10:20

C'est le livre du jour ( deuxième billet que je lis) !

Nicole Grundlinger 23/09/2016 12:01

Coïncidence heureuse :-D

zazy 22/09/2016 21:51

Je cris que, celui-ci aussi, je vais l'acheter, il me fait trop envie !

Nicole Grundlinger 23/09/2016 11:59

Surtout ne pas trop brider ses envies, la frustration c'est mauvais pour la santé :-D

Delphine-Olympe 22/09/2016 21:48

Un sujet qui pourrait bien m'intéresser. Mais je n'ai pas l'impression que, littérairement parlant, ce soit particulièrement original. Aussi n'en ferai-je pas une priorité.

Nicole Grundlinger 23/09/2016 11:58

Hum... plus complexe qu'il n'y paraît, non pas au niveau du style mais plutôt dans la façon subtile de guider le lecteur.On ne prend conscience qu'après du sacré travail d'écriture qui a dû être nécessaire.