Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
motspourmots.fr

Où la lumière s'effondre - Guillaume Sire

7 Octobre 2016 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

Où la lumière s'effondre - Guillaume Sire

Décidément j'aime cette faculté qu'ont les éditions Plon de choisir des écrivains ancrés dans le réel et qui nous offrent un regard affûté et très contemporain sur le monde dans lequel nous vivons. L'an dernier, Nos âmes seules de Luc Blanvillain avait su me toucher pour cette même raison. Plus récemment c'est Anaïs Llobet et son premier roman, Les mains lâchées qui m'a convaincue. Où la lumière s'effondre ne déroge pas à la règle même s'il est plus cartésien et joue moins sur l'émotion. Mais c'est aussi le propos qui veut ça.

Le sujet c'est Internet. Omniprésent, omniscient, omnipotent. Au point de se demander régulièrement s'il apporte la liberté ou l'aliénation, s'il ouvre nos horizons ou au contraire les réduit, les contraint sans que nous nous en rendions compte. Guillaume Sire met en scène un duo de petits génies du web, de ceux qui jouent dans la cour des grands aux côtés des Larry Page, feu Steve Jobs, Mark Zuckerberg, Bill Gates, Jerry Yang ou Marissa Meyer. Paul Mercier et Robin Valery sont des figures de la Silicon Valley, créateurs de génie, opportunistes qui ont vu parmi les premiers le potentiel offert par la création d'Internet et ont su en tirer profit grâce au caractère visionnaire de Paul et aux talents de programmation de Robin. Mais Paul a fini par se retourner contre sa créature, convaincu qu'elle lui échappe et ne correspond plus aux idéaux qui ont guidé son développement. Paul a décidé de détruire Internet et a mis au point un savant dispositif mêlant une armée de 10 000 hommes à des ressources technologiques de pointe pour parvenir à ses fins, contre l'avis de Robin. Quelques jours avant de passer à l'action, Paul est abattu en pleine rue et hospitalisé dans un état critique, sous l'étroite surveillance d'un policier, Malone qui soupçonne les intentions criminelles de Paul sans pouvoir les prouver. Paul demande à Robin de mener le projet à son terme à sa place.

"Internet est devenu grâce à nous un miroir qui renvoie ce que vous montrez et vous dit ce que vous pensez en confirmant ce que vous croyez".

Robin, tout en étant parfaitement conscient de la perversion du système possède assez de détachement et de cynisme pour s'en satisfaire et apprécier sa vie telle qu'elle est, sans s'embarrasser d'idéaux. A cheval entre deux mondes, le réel de chair et de sang figuré par sa femme et son fils, le virtuel sur lequel il base sa réussite et dans lequel il pense toujours être capable de garder la maîtrise de la situation. Pourtant, la proposition de Paul le tente. Va-t-il déclencher le plan de son ami et lancer la destruction d'Internet ?

Grâce à cette intrigue déroulée comme un polar, l'auteur nous propose de nous interroger sur notre rapport à Internet, sur l'image du monde que le réseau nous renvoie, sur les vérités qu'il nous impose sans que nous cherchions à les remettre en cause. Avec une question centrale : qui dirige vraiment internet ? Et ceux qui le dirigent ont-ils désormais tous les pouvoirs ?

"L'informatique est régie par une politique douce mais puissante, qui consiste à conduire les conduites des utilisateurs sans leur révéler qu'il y a derrière leur dos un gouvernant et un gouvernement, leur faire croire qu'ils sont libres en veillant à ce que la clôture soit invisible : la liberté du tournebroche. Nous décidons ce qu'ils ont le droit de faire, comment, quand, où, dans quelle direction et à quel point."

Le personnage de Robin symbolise parfaitement cette ambivalence, conscients que nous sommes d'un certain degré d'aliénation mais peu désireux de perdre la sensation de liberté que nous procure Internet. Et nous suivons sa réflexion, ses hésitations avec un intérêt d'autant plus fort qu'il nous parle de nous.

Un roman prenant qui nous montre à quel point la technologie est entrée dans nos vies et nous invite à réfléchir sur la place que nous voulons qu'elle occupe réellement. Presque une question philosophique cachée sous une intrigue policière du 21ème siècle.

"Où la lumière s'effondre" - Guillaume Sire - Plon - 212 pages

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Patrice 14/10/2016 21:43

Très intéressant et bon choix de la citation sur Internet : tellement vrai ! Je note

Nicole Grundlinger 15/10/2016 17:12

A travers ce roman, l'auteur livre une réflexion vraiment intéressante sur Internet et pose la question de ce que nous en faisons... C'est vraiment très bien !

Delphine-Olympe 07/10/2016 19:28

Il me faisait envie : tu confirmes !

Nicole Grundlinger 08/10/2016 16:55

Oui je pense qu'il sera intéressant en complément de Ada (qui est dans ma pile mais n'arrête pas de se faire doubler, le pauvre...), sur un thème assez proche on dirait mais avec un traitement très différent.