Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
motspourmots.fr

La vie secrète du fonctionnaire - Arnaud Friedmann

1 Décembre 2016 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Nouvelles

Mais qu'y a-t-il derrière l'uniforme, le sourire figé ou l'air sévère du fonctionnaire ? Qui sont réellement ces femmes et ces hommes que l'on regroupe sous ce même qualificatif impersonnel ? Fonctionnaire. Ca rêve un fonctionnaire ? Ca rit ? Ca pleure ?... Ce sont eux qu'Arnaud Friedmann met en scène tout au long de ces dix nouvelles à l'humour doux amer, oscillant entre absurde et désespoir. Ayant lui-même travaillé dans la fonction publique, disons que l'auteur a de la matière pour dresser des portraits et esquisser des situations que l'on devine vécues ou connues. Mais la tendresse et l'empathie qu'il montre à l'encontre de ses personnages permet d'éviter l'écueil du pamphlet ricaneur pour livrer un réel objet littéraire original et instructif sur la vie de ces héros anonymes.

Ils sont policier, agent SNCF, maître-nageur, dirigeant de maison de retraite ou cadre d'une collectivité territoriale. Chacun à sa manière est pris entre deux forces, l'inertie de super-administrations engluées par les règles et la paperasse d'une part, les impératifs toujours plus forts de productivité liés aux promesses politiques des gouvernements successifs. Chacun tente de résister aux règles absurdes, aux injonctions statistiques, aux dis fonctionnements hiérarchiques... Jusque-là, rien de bien nouveau. Si ces personnages nous touchent, c'est parce que l'auteur prend la peine de gratter sous la surface et de nous parler des femmes et des hommes sous les costumes. Leurs renoncements, leurs rêves oubliés, leur envie soudaine de tout envoyer bouler, les petits grains de sable qui viennent enrayer la machine et faire remonter à la surface des sensations d'époux, de fils, de mère, d'amante ou d'amoureux transi. Les vies de fonctionnaires sont-elles si différentes des nôtres ? Qui a pris le temps un jour, de se demander qui était l'employé derrière le guichet, celui qu'on agresse pour un rien, sur lequel on se défoule (et que l'on préfère pour cela à une machine que l'on ne peut pas humilier) ?

J'avoue que j'étais curieuse de lire de nouvelles choses de la part d'Arnaud Friedmann que j'ai découvert par hasard il y a quelques années avec un livre qui ne pouvait que m'être destiné Le tennis est un sport romantique, mettant en scène une mère avouant à son fils qu'il est le fils de John McEnroe alors qu'ils sont en train de regarder la fameuse finale de Roland-Garros 1984. Changement de sujet radical donc, sur un thème qui m'est beaucoup plus éloigné et qui me permet d'apprécier de façon plus distanciée et moins acquise le talent de conteur et de tricoteur de l'auteur.

La nouvelle est un exercice difficile et, ma foi, il s'en sort bien. Le recueil possède un vrai fil rouge, une unité thématique et explore par l'intermédiaire de chacune des nouvelles (introduite par une note ou une circulaire administrative qui ajoute beaucoup de saveur), un pan de l'univers attaché aux fonctionnaires dans la réalité autant que dans l'inconscient collectif.

C'est bien vu, instructif et divertissant. Gageons que ce recueil pourrait oeuvrer à améliorer la façon dont le grand public perçoit les fonctionnaires (ou veut les percevoir), ces êtres qui persistent à garder leur part d'humanité sous le moule qu'on leur impose.

"La vie secrète du fonctionnaire" - Arnaud Friedmann - JC Lattès - 252 pages

Je crois que Sabine a été particulièrement sensible à ce recueil.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

zazy 01/12/2016 18:47

Ce doit être intéressant

Nicole Grundlinger 02/12/2016 15:29

Intéressant mais surtout distrayant, et original en termes d'univers.