Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
motspourmots.fr

Le talisman de la Villette - Claude Izner

26 Janvier 2017 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Polars

Avec ce sixième volet des aventures de Victor Legris, notre sympathique libraire enquêteur, nous poursuivons l'exploration du Paris de la dernière décennie du 19ème siècle, entamée en 1889 avec l'inauguration de la Tour Eiffel (voir Mystère rue des Saints Pères). Nous sommes cette fois en 1894 et les quelques pages de la postface qui rappellent utilement le contexte de l'époque nous montrent que décidément, l'histoire se répète et que ce qui fait notre actualité (attentats, luttes pour préserver les droits des femmes, chômage, mal logement, stigmatisations de certaines catégories...) étaient déjà à l'ordre du jour.

J'ai déjà eu l'occasion de le dire, l'objet de l'enquête policière - en l'occurrence ici quelques mystérieux assassinats de notables qui semblent liés au retour en France de la jeune veuve d'un riche américain - n'est pas le principal attrait de cette série. C'est Paris la vedette, un Paris en pleine transformation avec des quartiers à la limite de l'insalubrité qui côtoient les immeubles derniers cris imaginés par Haussmann. Chaque volume met l'accent sur un quartier et celui-ci m'a permis de voyager dans celui de la Villette et des Buttes-Chaumont, là où j'ai habité pendant de nombreuses années. Un cadavre près de la Rotonde du bassin de la Villette, une plongée pas très ragoûtante dans les fameux abattoirs qui s'élevaient à l'endroit du parc et de la Grande Halle qui accueillent désormais les badauds, une course poursuite dans la grotte du jardin des Buttes Chaumont, une visite des taudis du quartier Flandres... J'avoue que j'ai apprécié la balade qui permet de mesurer les progrès accomplis en un siècle. 

Comme d'habitude, les deux auteures mêlent habilement le contexte historique aux aventures de nos détectives amateurs (néanmoins plus finauds que la police). On croise Emile Zola, Thadée Nathanson et même Erik Satie dans un magasin de parapluies. Il est question de sociétés secrètes (en vogue à l'époque) et d'un procès retentissant de femmes ayant eu recours à l'avortement, alors que l'affaire Dreyfus en est à ses prémisses.

Victor se passionne désormais pour la photographie et envisage d'associer Joseph, devenu son beau-frère et toujours écrivain de feuilletons policiers à ses heures perdues aux affaires de la librairie pour se libérer du temps. Tasha, désormais madame Legris espère toujours percer dans le milieu très masculin de la peinture. L'idylle entre Kenji et la mère de Tasha se précise, Iris s'apprête à pouponner tandis que Kochka, la petite chatte de Victor et Tasha met au monde trois chatons... Et la gouaille joyeuse qui accompagne la galerie de personnages hauts en couleur est si agréable à retrouver.

Ah j'oubliais ! Il semble que Victor et Joseph, malgré les promesses faites à leurs épouses respectives n'aient aucunement l'intention d'abandonner la résolution des crimes commis sous leur nez. Comme la série compte encore sept volets, ils vont avoir de quoi occuper leurs journées. Et moi j'ai hâte de continuer ma leçon d'histoire avec ces héros sympathiques et attachants.

"Le talisman de la Villette" - Les enquêtes de Victor Legris - 10/18 Grands Détectives - 350 pages

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Ariane 26/01/2017 13:34

J'ai lu deux ou trois tomes mais je n'ai pas vraiment apprécié. Dans la même collection je préfère largement Le Floch.

Nicole Grundlinger 26/01/2017 17:23

Ah oui, la série des Le Floch est très bien aussi mais ce n'est pas la même époque (18ème siècle), ni la même mise en avant contextuelle. Moi j'aime les 2 (et bien plus encore dans la collection Grands détectives vraiment très riche et éclectique).