Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
motspourmots.fr

Sauver les meubles - Céline Zufferey

5 Septembre 2017 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

Le premier truc qui vient à l'esprit en refermant ce roman c'est l'étonnement devant la façon dont cette plume féminine a su se glisser dans la peau d'un homme... Pendant toute ma lecture, j'ai cru que ce livre était écrit par un mec. Tout y est. Le ton, l'esprit, le comportement... Alors soit Céline Zufferey est un pseudo cache-sexe, soit l'auteure est une femme sacrément observatrice et un écrivain très doué. Quoi qu'il en soit, le résultat est un roman grinçant, une observation fine des solitudes contemporaines dans une société de consommation qui vend du rêve sur catalogue.

 

Sauver les meubles - Céline Zufferey

C'est l'histoire d'un mec, donc. Pas très en veine, frustré et démobilisé. Un photographe qui se pensait artiste et vient d'accepter un boulot fixe pour un fameux catalogue de meubles et objets pour la maison. Il faut bien payer les factures, la maison de retraite de son père... et puis admettre quelque part qu'il n'est peut-être pas l'esthète qu'il voyait déjà en haut de l'affiche. Là, il va falloir oublier le noir et blanc, le flouté et les filtres... Ce qu'on met en scène dans ce catalogue c'est la joie. La vie telle que tout le monde la rêve. Famille en fête, enfants sages et mutins, soirées conviviales entre amis... histoire de vendre les accessoires qui garantissent ce bonheur, canapé d'angle, bureau et autres lits aux édredons moelleux. Pas simple donc pour notre homme, plus habitué à surfer sur les sites de rencontres et ceux de discussions hot qu'à jouer les scènes de famille idéale. Encore moins simple quand un mannequin sort de cadre et se fait fort de transformer sa vie en décor de catalogue... Il n'en faut pas plus à notre héros pour mélanger un peu les genres.

On sourit beaucoup oui. Un peu jaune tout de même. Ce catalogue, on l'a tous eu sous les yeux, on s'est tous battus avec des notices de montage de meubles sortis de ses pages pour atterrir tant bien que mal dans notre salon. Alors cet objet est une façon maline de nous permettre d'assimiler très facilement le propos de l'auteur, de créer une proximité qui nous fait immédiatement nous sentir concernés. Car ce dont il est question ici, c'est de mirage, de communication par l'image, de rêve destiné à pousser la consommation au maximum. Parvenir à faire penser au consommateur qu'en achetant le canapé machin chose, il achète en fait la belle femme qui sourit en buvant un verre la fesse posée sur l'accoudoir et le gamin à figure d'ange assis à ses pieds. Et tant pis si ce ne sont que chimères et qu'une fois les meubles montés, la solitude demeure...

Un premier roman caustique et réjouissant, assez détonnant dans le paysage et surtout qui en dit long sur notre société, ses clichés sur le bonheur, ses injonctions à la joie de vivre qui nous enferment sans que nous en soyons tout à fait conscients. Allez... avec un petit effort, il est peut-être encore temps de sauver les meubles...

"Sauver les meubles" - Céline Zufferey - Gallimard - 230 pages

Sélectionné pour la session automne 2017 des 68 premières fois, ce roman va désormais voyager à la rencontre des 70 lecteurs engagés dans l'aventure.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

DF 16/09/2017 21:07

Merci pour ce commentaire! J'avais repéré un peu ce roman, écrit par une auteure suisse et publié à Paris, ce qui n'est pas rien. Du coup, je vais garder ce titre en mémoire.

Nicole Grundlinger 17/09/2017 12:25

C'est un roman qui vaut le détour, par ce qu'il dit de notre société... tout en restant un intéressant divertissement.

Mimi 06/09/2017 13:25

Un vrai regard sur notre société d'aujourd'hui très encline à ne regarder que des images, sans le son ! Merci pour cette découverte !

Nicole Grundlinger 06/09/2017 14:48

Oui, c'est très bien vu et mérite d'être découvert :-)

zazy 05/09/2017 23:02

Caustique? Je soude !

Nicole Grundlinger 06/09/2017 14:48

Très en forme, je vois !

krol 05/09/2017 21:39

Caustique ! Ca me plaît bien. Je le note.

Nicole Grundlinger 06/09/2017 14:47

Oui caustique et bien senti :-)

Marie-laure 05/09/2017 19:49

On a lu la même chose au même moment... Rigolo ! En tout cas, on est d'accord...
Au prochain...
Pour ma part, je ne sais pas encore celui que je vais ouvrir ce soir...

Nicole Grundlinger 06/09/2017 14:46

Oui, je viens de voir ton billet :-) ... Les grands esprits !
J'ai encore quelques premiers romans à lire pour la sélection des 68, d'autres pépites à découvrir...