Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Un fond de vérité - Zygmunt Miloszewski

5 Novembre 2017 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Polars

"Ainsi, il devrait mener une enquête dans une ville épiscopale au passé antisémite à propos du meurtre d'une militante associative réputée ayant été égorgée rituellement comme une vache dans un abattoir juif. (...) Ça va vraiment être un sacré bordel ! se dit Szacki ".

Dans la série "mon tour du monde en polars", voici la Pologne dont ce petit extrait donne un aperçu du passé disons assez chargé. De toute façon, ce qui est bien avec le polar c'est que l'on creuse justement là où ça fait mal et que, quel que soit le pays concerné, on trouve une matière idéale pour explorer les faces les plus sombres de l'âme humaine. L'auteur lui-même n'est pas vraiment tendre avec ses compatriotes qu'il égratigne volontiers au détour de quelques phrases bien senties. Un humour très noir irrigue les pages de ce polar à la fois prenant et dérangeant où domine la figure de Téodore Szacki, procureur à la fois désabusé, un brin misanthrope et volontiers provocateur. On imagine très bien son visage figé, son regard perçant et son sourire en coin, légèrement moqueur et revenu de tout. On notera également que dans le climat actuel, son comportement vis à vis des femmes risquerait d'être terriblement mal perçu...

Je n'ai pas lu le premier épisode des aventures de ce cher procureur mais cela ne gêne en rien pour entrer dans sa vie. On le trouve ici exilé dans une bourgade de province, Sandomierz, au comble de l'ennui après l'effervescence criminelle des rues de Varsovie et ruminant son choix d'une vie plus calme après un divorce tumultueux. Lorsqu'un vrai crime survient, c'est donc une excellente nouvelle pour Téodore même s'il doute des capacités de ses collègues. Il ignore encore que les meurtres vont se succéder et les indices s'accumuler dans le sens de crimes rituels en lien avec de vieilles légendes antisémites ancrées sur ce territoire. Et comme on le dit si bien, dans toute légende il y a un fond de vérité...

Avec cette enquête, on plonge la tête la première dans les rouages de la propagation des idéologies et de l'embrigadement des populations. Sur des terreaux d'autant plus fertiles que l'on actionne des leviers populistes et que l'on joue sur un principe vieux comme le monde, la peur de l'autre qui mène au choix d'un bouc émissaire. Au 21ème siècle, le bouche-à-oreilles est remplacé par le battage médiatique et par certains organes de presse qui ne se donnent pas plus la peine de vérifier leurs sources que le faisaient ceux qui répétaient bêtement les vérités assénées par leur voisin. Des obstacles que le procureur Szacki trouve tout au long du chemin sinueux qui le mènera à la vérité.

Tout cela donne un roman palpitant dont l'intérêt tient autant à l'enquête en elle-même et ce qu'elle fait émerger de l'Histoire de la Pologne, qu'au regard porté par l'auteur, par la voix de son enquêteur sur ce pays où demeurent de larges coins d'ombre, et dont la population n'a visiblement pas encore fait la paix avec ce passé tourmenté, faute de lumière suffisante.

Une excellente pioche, arrivée par l'intermédiaire de La Kube (un choix de Paco de la librairie Terre des livres à Lyon où je ne manquerai pas de me rendre si l'occasion se présente) et dévorée à la vitesse de l'éclair. Un polar passionnant et très instructif.

"Un fond de vérité" - Zygmunt Miloszewski - Pocket (Mirobole) - 544 pages (traduit du polonais par Kamil Barbarski)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

zarline 05/11/2017 13:54

Un polar polonais, c'est plutôt original et ton billet donne envie. Mirobole a vraiment des choses intéressantes à nous faire découvrir du côté de l'est... J'ai parfois une petite résistance car l'écriture est souvent un peu "barrée" ce que j'aime que moyennement. Est-ce que c'est le cas ici?

Nicole Grundlinger 05/11/2017 16:27

Non non, l'écriture n'est pas totalement "barrée" :-)... Une pointe de cynisme, une bonne dose d'humour noir mais tout ceci dans un style très fluide et tout à fait classique.