Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Les pas perdus - Etienne Verhasselt

29 Mai 2018 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Nouvelles

Ils ne sont pas si nombreux les écrivains qui excellent dans les textes courts, voire très courts. Il y a quelques années j'ai découvert Lydia Davis, experte dans le genre et dont j'avais pu admirer toute la dextérité dans le recueil Ce qu'elle savait qui contient quelques textes saisissants. Avec Etienne Verhasselt, je me suis littéralement régalée. Ses textes d'une ou deux pages en moyenne se dégustent, son univers entre poésie et absurde offre un décalage salutaire. C'est un recueil que l'on a plaisir à conserver à portée de main pour picorer un texte le temps de quelques minutes, entre deux rendez-vous ou lors d'une pause café en terrasse.

Sous leur apparence aérienne, ces textes n'ont rien de léger ou de facile. L'auteur bouleverse simplement l'ordre établi, change l'angle de vue et éclaire d'une lumière rasante un petit travers humain ou un gros dérèglement du monde. Chez Etienne Verhasselt, un homme peut se lier d'amitié avec un insecte, les objets révèlent leurs âmes, la question du genre n'est pas forcément centrée sur le sexe... D'une plume précise et inspirée, il donne vie à un balcon, à un plafond ou à un téléviseur lassé de contempler chaque jour le rituel immuable d'une famille sans grande conversation. Avec ses décalages, il interroge notre rapport à l'autre. D'un trait de poésie, il bouscule joliment les idées reçues. Et puisqu'il ne se refuse rien, pourquoi ne pas oser les jeux de mots et nous raconter les vies Ô combien étonnantes de René Desessendre ou du Prince Kedal ?

Mine de rien, il aborde de nombreux thèmes d'actualité avec une finesse bien plus efficace que nombre de discours argumentés. La solitude, le voisinage, le renoncement, l'étranger, la cohabitation, le bavardage, les règles dont on s'affranchit... ou pas, sous la plume de Stéphane Verhasselt, tout change de dimension sans se départir d'une belle élégance, y compris lorsqu'il décide de jouer avec les mots.

J'ai beaucoup aimé me laisser surprendre par cet univers qui emprunte au merveilleux pour mieux dessiner le réel et je n'ai pas envie de ranger ce livre dans ma bibliothèque mais plutôt de le laisser sur ma table de nuit, pour prendre une petite dose de poésie, d'humour et de finesse de temps en temps. Et puis sa couverture est si jolie que ce serait dommage de la cacher...

Allez, un petit échantillon...

"A partir de ce moment, le moustique ne me quitta plus dans l'appartement et, pour tout dire, nous devînmes les meilleurs amis du monde. Lorsque je vaquais ou que je travaillais dans mon bureau, il voletait ça et là, à proximité. Le bruissement de ses ailes dans mon voisinage m'était devenu familier et je trouvais à ce petit récital aérien une vertu apaisante. L'une de nos passions communes était la lecture, car je m'aperçus bien vite que mon cousin savait lire. Nous passions des heures entières dans le salon, ou au lit, passionnés par les nouvelles de Dino Buzzati : combien de fois avons-nous lu et relu "Un animal stupéfiant" ou "Le papillon", un présage que nous étions bien incapables de déchiffrer ! Nous riions ensemble, nous étions émus ensemble..." (in Un hôte hors du commun)

... et vous courez vous le procurer pour savoir comment se termine cette belle amitié.

"Les pas perdus" - Etienne Verhasselt - Le Tripode - 144 pages

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nadège 14/06/2019 11:56

Un gros gros coup de cœur pour moi quand je l'ai découvert suite à sa sélection pour le prix Rossel ! Un auteur surprenant, drôle, d'une grande poésie. Un vrai bonheur de lecture ! Je me réjouis de découvrir le prochain :-) Eh oui, un nouveau recueil est prévu pour la rentrée : "L'éternité, brève".

Nicole Grundlinger 14/06/2019 12:00

Ah mais c'est une très bonne nouvelle, merci pour l'info !

Mélanie 25/11/2018 10:32

J ai eu l occasion de le lire il y a quelques semaines et... Je n ai pas du tout aimé ! Une ecriture plate, evidente et l humour basee sur des jeux de mots faciles m'a ennuyee. Je dirais qu'au vu des merveilles litteraires qui sortent en ce moment, ce livre fait pietre figure. Mais il peut divertir en attendant son train !

Nicole Grundlinger 25/11/2018 15:44

Oh, je vous trouve sévère mais je pense que l'univers de cet auteur peut être clivant. Quoi qu'il en soit, ce qui est "merveille littéraire" pour l'un pourra sembler pâlot à un autre... Heureusement, nous ne sommes pas des clones :-)

Delphine-Olympe 30/05/2018 07:02

Celui-là, je pense vraiment qu'il n'est pas pour moi. Pour une fois, tu ne m'auras pas tentée... ouf !

Nicole Grundlinger 30/05/2018 16:00

Tu ne sais pas ce que tu perds ;-)... (tu n'aimes pas les moustiques passionnés de lecture ? Mince alors...)

zazy 29/05/2018 23:29

Le Tripode est une maison d'éditions qui offrent des textes de grande qualité, des sujets hors de l'ordinaire. Je note celui-ci

Nicole Grundlinger 30/05/2018 16:00

Oui, c'est toujours intéressant et de qualité même si souvent clivant ce qui fait que je n'adhère pas forcément à tout. Là, cette découverte m'a vraiment ravie !