Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Que lire cet été ? Episode 1

8 Juin 2018 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Listes

Bon, puisque les membres du jury Goncourt ont publié leur liste de conseils de lecture pour l'été, voici la mienne... Enfin, pas seulement la mienne car cette année j'ai demandé à trois romancières dont les mots m'ont particulièrement touchée ces derniers mois de participer à ce petit exercice. Histoire de me donner à moi aussi quelques idées...

Merci à Gaëlle Josse, auteur du magnifique Une longue impatience, l'un de mes premiers coups de cœur de l'année, merci à Anne-Sophie Monglon dont le premier roman, Une fille, au bois dormant a su me rencontrer au bon moment, merci à Gaëlle Pingault car Aliénor, l'héroïne de son premier roman, Il n'y a pas Internet au paradis m'accompagne encore tous les jours.

Inutile de préciser que vous pouvez glisser chacun de ces trois romans dans votre sac de voyage, pour commencer.

Que lire cet été ? Episode 1

Contrairement aux apparences, mes conseils ne sont pas dans la photo ci-dessus même si tous ces titres ont un joli parfum d'été. D'ailleurs, s'ils vous inspirent, ne vous gênez pas, ils sortent de ma bibliothèque, alors...

Commençons par mes deux plus beaux coups de cœur de ce premier semestre :

- Des jours sans fin de Sebastian Barry : prendre un tel plaisir en me replongeant dans le far west et la Guerre de Sécession, franchement je n'aurais pas parié un euro... Et pourtant ! Quelle émotion ! Quelle beauté ! Impossible d'oublier la figure de Thomas McNulty...

- Idaho de Emily Ruskovich : une puissance d'évocation incroyable, une langue de toute beauté, une luminosité qui irradie ce sujet pourtant difficile et la nature, omniprésente. Le genre de livre qu'on a envie de relire à l'infini, pour sa musique...

_____________________

Le conseil de Gaëlle Pingault :

"Un abattoir, menacé de fermeture. Ses ouvriers, que l’on va laisser sur le carreau. Des humains, divers et variés, comme l’humanité peut l’être. Tous dans le même bateau, embarqués en pleine tempête. Et parce qu’ils ne peuvent pas disparaître sans rien tenter ; parce qu’ils décident (ou improvisent) au moins pour quelques jours, que l’impuissance peut se combattre, ils séquestrent le secrétaire d’état chargé de leur cas (et tout aussi impuissant qu’eux ?). Ce sont ces quelques jours que raconte Des châteaux qui brûlent. Roman choral sur la violence de notre monde du travail (ou de notre monde tout court ?) qui met en scène toute l’ambiguïté humaine, jamais manichéen mais engagé, oui, et porté par une sacrée écriture. Un roman qui marque et qui résonne longtemps, en profondeur" Des châteaux qui brûlent - Arno Bertina - Ed. Verticales, Août 2017.

                                                    __________________

On continue avec deux romans passionnants et remuants, dans des styles totalement différents mais qui ont tous les deux le mérite d'éclairer de nouvelles facettes de notre Histoire récente :

- Eugenia de Lionel Duroy : l'éveil d'une conscience dans la Roumanie nationaliste et antisémite des années 30 à 45 et une fabuleuse interrogation sur le rôle de l'écrivain, témoin, acteur ou narrateur. Intelligent, captivant, interpellant.

- Les déracinés de Catherine Bardon : l'épopée éminemment romanesque d'un couple de jeunes viennois forcés à l'exil en 1939 jusqu'en République Dominicaine, rare pays (une dictature !) à accepter les réfugiés juifs chassés d'Allemagne... Il se trouve que Gaëlle Josse l'a lu en même temps que moi, voici ce qu'elle en dit : "Page d'histoire étonnante, saga familiale, émouvants destins... L'histoire de ces Juifs persécutés accueillis en République dominicaine pendant la guerre, ils y arriveront au terme d'un sidérant périple à travers l'Europe et y créeront une sorte de communauté, de phalanstère. Exil et espoirs, ruptures, décalages, révoltes et nouvelles vies où tout est à inventer. Blessures, peurs, abandons. Formidable lecture !"

____________________

Le conseil d'Anne-Sophie Monglon :

"J’ai été dernièrement très touchée par le roman de Pascale Kramer, Une famille qui raconte quelques jours de la vie d’une famille (deux parents, quatre enfants adultes, quatre petits-enfants) suite à la disparition d’un des enfants à la dérive depuis de nombreuses années. Au-delà de la langue précise, régulièrement singulière, au-delà de la justesse et de la sensibilité des portraits, j’ai aimé la manière dont l’auteur saisit la famille comme un corps dont les différents membres sont interdépendants. Ce roman, par son propos et ses multiples points de vue, m’en a rappelé un autre, repéré grâce aux 68 premières fois à la rentrée de septembre 2017, et qui m’a aussi beaucoup plu : Son absence, d’Emmanuelle Grangé (Arléa, août 2017)"  Une famille  - Pascale Kramer - Flammarion, mars 2018

 

                                               _____________________

Tiens, justement, parlons de famille, du couple, sources inépuisables pour les romanciers et préoccupation de tous les instants pour chaque individu que nous sommes. Voici 3 romans qui détonnent :

- Maria d'Angélique Villeneuve : tout en finesse, en délicatesse, l'auteure ose aborder le thème du genre sous un angle inattendu et nous offre un concentré d'émotions et pas mal de matière à réflexion. Que doit-on savoir de l'autre pour aimer ? Superbe roman.

- Un mariage anglais de Claire Fuller : le couple dans tous ses états, un malicieux jeu littéraire, des embruns et des bourrasques qui font vaciller les illusions. Une lecture addictive, au plaisir garanti !

- L'Oiseau, le goudron et l'extase, d'Alexander Maksik : on le lit rien que pour son titre... mais c'est un roman d'air et de feu, qui décortique les méandres des relations familiales à l'aune d'un traumatisme. Un roman virtuose, très bien écrit et dans lequel on trouve cette magnifique tirade : "Les phrases des autres nous racontent tellement mieux"

______________________

Le conseil de Gaëlle Josse :

"J'étais invitée à participer à une table ronde aux Étonnants Voyageurs à St Malo, en compagnie de trois autres auteurs, dont James Noël. Non seulement il a été passionnant, étonnant, inattendu, mais son livre est écrit dans une langue unique, de poésie et d'invention. Je me suis jetée sur son stand dès la fin de la rencontre !" Belle merveille - James Noël - Zulma

 

                                               _____________________

Et pour terminer, deux idées de voyages aussi dépaysants que décalés, dans le temps ou dans l'espace, qui offrent un peu de grain à moudre pour réfléchir tranquillement à la vie du fond d'un hamac :

- Mille soleils de Nicolas Delesalle : les grands espaces, le désert d'Atacama, quatre amis en mission professionnelle et soudain, l'accident qui oblige chacun à se confronter à ses failles. Où se situe l'aventure au 21ème siècle ? Comme toujours, l'acuité mordante de l'auteur est au service de ce roman très convaincant.

- Dernières nouvelles du futur de Patrice Franceschi : des nouvelles mais qui forment une même histoire et nous proposent d'explorer nos cent prochaines années. Une démonstration qui vous trotte longtemps dans la tête et sonne un peu comme un dernier avertissement...

_____________________

Bon... Je crois qu'il y en a pour tous les goûts. Et de quoi passer de longues heures savoureuses, poignantes, instructives ou étonnantes. Et vous avez encore un peu de temps pour faire votre choix avant la quille.

Comme annoncé dans le titre, il y a un épisode 2 : découvrez ma sélection de formats poche !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mimi21 23/06/2018 13:59

"Les déracinés" m'attend et j'ai hâte de lire cette histoire trop méconnue ...

Nicole Grundlinger 23/06/2018 19:31

Ah, tant lieux, c'est effectivement une histoire qui mérite d'être connue et l'auteure réussit à faire un roman captivant.

Noukette 13/06/2018 10:50

Maria m'attend ainsi que les nouvelles de Patrice Franceschi, voilà qui ne t'étonnera pas ;-)

Nicole Grundlinger 13/06/2018 16:26

Effectivement ! :-) Assez curieuse d'avoir ton avis sur le recueil de Patrice Franceschi vraiment très différent du précédent que tu avais apprécié autant que moi.

Bonheur du Jour 11/06/2018 16:50

Très intéressant ! Merci beaucoup pour ces idées de lecture.

Nicole Grundlinger 12/06/2018 13:56

Merci. J'espère que vous y piocherez de quoi passer de belles heures :-)

Delphine-Olympe 09/06/2018 22:11

Jolie idée que d'avoir invité des écrivains, ou plutôt des écrivaines, à se joindre à toi pour cette sélection. J'attends désormais l'épisode 2 ;-)

Nicole Grundlinger 10/06/2018 16:19

C'est qu'on prend goût au partage :-)

angelique VILLENEUVE 09/06/2018 10:31

merci Nicole!!

Nicole Grundlinger 09/06/2018 17:10

Tout le plaisir est pour moi, Angélique ! Et Maria est un compagnon de vacances idéal :-)

manou 09/06/2018 07:45

Merci pour cette liste...Perso je n'ai pas accroché avec "Belle merveille"...

Nicole Grundlinger 09/06/2018 17:09

Une langue et un univers particuliers, c'est sûr... Pas mal d'autres idées à piocher, alors :-)

Charlotte 08/06/2018 09:29

Anne-Sophie Monglon qui cite Emmanuelle Grangé, j'adore! Deux de mes chouchous.

Nicole Grundlinger 08/06/2018 15:37

Forcément !

Kathel 08/06/2018 09:23

Très jolie sélection... il y en a plein que je n'ai pas encore lus ! (mais j'ai déjà une PAL bien pleine pour l'été !)

Nicole Grundlinger 08/06/2018 15:37

J'imagine, oui... :-) Et d'autres envies aussi sans doute !