Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Champagne, tomates cerise, origamis et chips de légumes... Petits bonheurs et grands moments de la Rentrée Littéraire !

16 Septembre 2018 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Rencontres-Salons

Cette année, planètes parfaitement alignées, programme des réjouissances très alléchant, je me suis dit que pour cette rentrée, j'allais surtout sortir et profiter de ce moment où les auteurs sont encore frais, encouragés par les bons échos qui ont résonné tout l'été sur leurs livres, désireux de partager... Rien de tel que les premières fois, on le sait. Donc, soirées de lancement, première signature, rencontres en petit comité...

Allez hop, c'est parti pour récapituler deux semaines de folie !

Champagne, tomates cerise, origamis et chips de légumes... Petits bonheurs et grands moments de la Rentrée Littéraire !

Mardi 4 septembre / Jérémy Fel accueille les premiers fans d'Helena dans les sous-sols du club Silencio. Ambiance feutrée. Inspiration Lynchéenne. Un attaché de presse aux anges (on le comprend, les retours sont excellents). Discussion passionnante. On parle inspiration, littérature, Amérique et cinéma. Projection bonus d'un extrait de La nuit du chasseur. Je croise Stéphanie Dupays (Brillante) qui m'annonce que n°2 paraitra en 2019... Champagne ! / Mardi 6 septembre / Il a fallu choisir, j'opte pour la signature d’Émilie Frèche (Vivre ensemble) à L'écume des pages. L'occasion de saluer Émilie après nos échanges sur Twitter. Ambiance apaisée, ici on est en terrain ami. Les encarts d'avertissement insérés par l'éditeur s'empilent sur la table, abandonnés par ceux qui viennent chercher la dédicace de l'auteur. J'en transforme certains en tulipes origamis. Il y en a trop, j'envisage d'appeler Jean-Marc Ceci à la rescousse. Tout ça en papotant avec Stéphanie Hochet ; on se raconte des histoires de chat. Émilie rigole. On boit un coup. Et soudain l'apparition ! Vanessa Bamberger... ! (Principe de suspension). Elle aussi m'annonce que n°2 est prévu pour janvier 2019... Champagne encore ! / Mardi 11 septembre / Attroupement impressionnant devant la librairie Delamain, il y a foule pour fêter Julie Estève et la parution de Simple. J'ai peur de ne pas pouvoir rentrer. Je me faufile. L'appréhension de Julie se dissout face à l'enthousiasme de l'animatrice et du public. Comment ne pas aimer Antoine ? Et sa chaise ? Je me trouve à nouveau en compagnie de Stéphanie Dupays qui a fait un joli papier sur Simple dans Le Monde des Livres. On parle Rentrée Littéraire, difficulté d'émerger, premières sélections des Prix... la routine quoi ! Allez, champagne ! / Jeudi 13 septembre / Olivier Liron s'installe au Piéton de Paris pour fêter la sortie de Einstein, le sexe et moi, qui fait déjà rire et pleurer de nombreux lecteurs depuis des semaines. L'auteur se fait attendre, en vrai parisien. Il a bien fait de prendre l'air, vu le monde, il n'est pas couché. Tomates cerise, madeleines et coca. Les initiés apprécieront. Mon exemplaire voyage auprès des lecteurs des 68 donc, tant pis pour la signature, ce sera pour plus tard. Je grille quand même la queue pour le saluer, échanger quelques mots. Il va avoir des crampes, c'est sûr à force de jouer du stylo debout ! (et devinez un peu qui était là ? Stéphanie Dupays... chouette, on a pu reprendre la conversation !) / Vendredi 14 septembre - 17h / Olivia de Lamberterie, en petit comité dans le cadre de Fnac Livres, ça ne se refuse pas. Avec toutes mes sympathies m'a remuée à plusieurs niveaux, alors pas de billet mais très envie de le lui dire. Rencontre chaleureuse, authentique, émouvante. Elle répond aux questions et très vite, reprend ses réflexes d'intervieweuse, nous interroge sur nos lectures, la façon dont nous choisissons les livres. L'impression de papoter littérature entre copines. J'étais fan de la journaliste littéraire, je le suis à présent de la femme. / Vendredi 14 septembre - 18h / Changement de registre aux Cahiers de Colette pour la signature de Camille Brunel qui livre l'un des premiers romans les plus engagés de la rentrée, La guérilla des animaux. N'imaginez pas trouver une once de charcuterie sur le buffet, hein. C'est radis, carottes et chips de légumes. Un plaisir de discuter avec Catherine Argand, son éditrice et la sympathique Clarisse, aux petits soins pour tous. Petite pensée pour la jeune orque décédée ce même jour. L'auteur est passionné, militant tous les jours. / Samedi 15 septembre - 13h / Fnac Livres, c'est un bon prétexte pour se retrouver entre amoureux des livres en vrai. Pique nique organisé de main de maître par Delphine sur les pelouses de la place des Vosges. Fait beau, c'est l'été. Les guêpes sont là mais on s'en fout, on papote. Avec Carole, Eva, Olivia, Noukette, Jérôme, Delphine D., Delphine P. et puis Stéphanie (bien sûr ! En plus cette fois elle a cuisiné pour nous !). On parle bouquins. Les bons. Les mauvais. Le calibrage des articles (pour les pros). L'envie ou pas de faire des billets (pour les moins pros). Et puis on file au salon écouter quelques auteurs. Plus tard, il y aura une pause glaces. Grom est à deux pas, ce serait dommage de s'en priver. / Samedi 15 septembre - 18h / Je suis restée exprès pour l'écouter, Pascal Manoukian. Sur scène pour Le Paradoxe d'Anderson avec François Bégaudeau. Un livre essentiel, comme d'habitude. Plaisir d'apprendre ensuite que le suivant est déjà en route. Je boirai un coup à sa santé mais chez moi parce que là, je fatigue.

Champagne, tomates cerise, origamis et chips de légumes... Petits bonheurs et grands moments de la Rentrée Littéraire !

Bref, c'était bien ! Je vais à présent me reposer quelques jours parce que le week-end prochain, c'est le Festival América, va falloir être en forme !

NB : merci Delphine pour la photo, sur laquelle tu n'es pas, donc !

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Noukette 04/10/2018 22:17

J'adore ton compte rendu marathon...! Toujours un plaisir de te croiser :-)

Nicole Grundlinger 05/10/2018 13:06

Pareil ! Plaisir trop rare à mon goût ;-)