Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Les Soeurs de Blackwater - Alyson Hagy

27 Février 2020 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

Ce roman est de ceux dont on émerge sans trop savoir ce que l'on a lu exactement. Pas certaine non plus d'avoir tout saisi du propos de l'auteure mais troublée, on pourrait même dire sous le charme. Le charme, dans le sens de sortilège, celui d'un récit qui vous hypnotise, vous intrigue, vous projette dans un univers inconnu, presque atemporel. Ce charme qui a dû s'imposer, neutraliser l'esprit rationnel qui cherchait des repères, une époque, des éléments tangibles auxquels se raccrocher. Sommes-nous dans un conte des anciens temps ou dans un futur post-apocalyptique ? Peu importe. Il a fallu lâcher prise, renoncer à expliquer et tenter de retrouver l'innocence de l'enfant à l'écoute des histoires les plus improbables...

Dans cette région d'Amérique, du côté de la Virginie, les fièvres ont décimé la population, la pauvreté règne, ainsi que la peur, et des mercenaires n'hésitent pas à voler tout ce qui peut l'être. L'héroïne semble avoir réussi à obtenir une certaine paix autour de sa ferme, grâce au troc et au savoir-faire dont elle fait commerce : l'écriture. Pourtant, le jour où un homme, Mr Hendricks arrive chez elle pour lui acheter une lettre, tout le fragile équilibre péniblement installé menace de s'écrouler. Serait-ce la puissance des mots ? La force des récits qu'ils permettent d'ancrer dans les mémoires ? Celle des personnages dont l'existence est à jamais captée et figée par les histoires gravées sur le papier ? Tout est possible, il suffit de croire.

"Certaines personnes, celles qui savent le mieux comploter, manœuvrent très bien cette peur-là. Elles aiment la force qu'elle donne, quand on sait s'en servir. Ce qui leur plaît aussi, c'est qu'on peut se débarrasser facilement des gens faibles avec elle. La peur est un outil puissant pour qui empoigne son manche".

L'atmosphère que met en place Alyson Hagy emprunte certainement à des mythes dont je n'ai pas les clés, d'où cette sensation d'être perdue. Cependant, les thèmes traités sont suffisamment universels pour que les neurones s'y raccrochent et se laissent porter. Et surtout, le vrai talent de l'auteure est cette capacité à travailler sur l'imaginaire pour créer un univers de toute pièce et rendre ainsi un hommage appuyé à la magie des histoires, qui nous portent et nous nourrissent depuis la nuit des temps.

Alors je reconnais que ceci n'est pas la forme avec laquelle je suis le plus à l'aise mais je n'ai pas eu à me faire violence, j'ai plongé, j'ai nagé tantôt avec les dauphins tantôt avec les requins, j'ai accepté de côtoyer des fantômes. J'ai cédé à la toute-puissance de l'écrivain.

"C'est tout ce qu'on pouvait faire en écrivant : exposer les conséquences des décisions d'un homme".

"Les Soeurs de Blackwater" - Alyson Hagy - Zulma - 230 pages (Traduit de l'anglais (E.U.) par David Fauquemberg)

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Karine 09/03/2020 03:15

Je suis fort curieuse, même si j'ai bien peur d,être un peu perdue aussi... sait-on jamais, s'il croise ma route.

Nicole Grundlinger 09/03/2020 18:08

Je comprends, oui, c'est un livre qui titille la curiosité mais peut également déstabiliser. Peut-être l'emprunter en bibliothèque ?

keisha 27/02/2020 13:39

Tiens tiens je ne connaissais pas du tout!

Nicole Grundlinger 27/02/2020 14:06

C'est ce qui est bien avec Zulma, toujours à aller découvrir de nouveaux auteurs dans le monde entier...