Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Des femmes bien informées - Carlo Fruttero

1 Mai 2021 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans, #Thématiques - Evénements

Andiamo ! En mai, fais ce qu'il te plaît. Par exemple, tu peux participer au mois italien proposé et animé chaque année par Martine via le groupe Facebook Il Viaggio. L'occasion d'aller farfouiller en librairie pour dénicher de nouveaux auteurs, de ceux qui écrivent avec les yeux et parlent avec les mains. Comme ce Carlo Fruttero dont je n'avais jamais entendu parler (mais je ne suis pas un modèle de culture littéraire italienne...) et que m'a conseillé la charmante Linda de la librairie Doucet au Mans. On est d'accord, il ne faut pas trop s'attarder sur cette couverture vraiment laide, voire de mauvais goût. Heureusement, Carlo est mort en 2012 donc il n'est plus là pour voir ça. Par contre, son texte vit toujours et il est même extrêmement vivant.

Dès le début tu as l'impression de les entendre ces huit femmes qui se repassent tour à tour la parole. Tu les entends avec l'accent, avec les mains, avec ces intonations que tu adores au point, lorsque tu es en Italie de t'installer sur un banc au milieu d'une place rien que pour écouter les discussions. Ainsi, tu es transportée à Turin et tout de suite plongée dans le vif du sujet. Le corps d'une jeune femme est retrouvé dans un fossé à la périphérie de la ville, a priori une prostituée roumaine. Rien de tel pour faire parler. Surtout lorsqu'il s'avère que la morte qui répondait au doux prénom de Milena avait réussi à s'extraire du trottoir depuis plusieurs années jusqu'à épouser l'un des plus éminents banquiers de la région. Alors quoi ? Comment s'est-elle retrouvée dans ce fossé ? Elles sont nombreuses à avoir des choses à dire. Celle qui a trouvé le corps, celle qui mène l'enquête, celle qui l'a recueillie, celles qui l'ont accueillie dans leur famille... Au fur et à mesure, le parcours de Milena se précise jusqu'à ce que la vérité se fasse jour.

Entre temps, tu pénètres dans les arcanes de la bonne société turinoise, tu explores les quartiers, tu entres dans l'intimité des unes et des autres. Tu te laisses guider et surprendre à travers les non-dits, les mensonges et l'hypocrisie mais tu prends beaucoup de plaisir grâce à ces voix si vivantes et incarnées. Tu apprécies de voir affleurer le regard de l'auteur sur cette soi-disant bonne société, lorsque les apparences se fissurent. Tu apprécies également son tour de force, parvenir à donner vie à tant de voix de femmes, de différentes classes sociales. Et tu souries de la pirouette de fin qui crucifie les journalistes et invite chacun à interroger le regard porté sur les faits divers. Savoureuse tragi-comédie.

Ciao Carlo ! Grazie per questo momento !

"Des femmes bien informées" - Carlo Fruttero - Pavillons Poche (Robert Laffont) - 276 pages (traduit de l'italien par François Rosso)

L'édition 20021 du mois italien a pour thème le voyage en Italie à travers l'exploration de ses différentes régions. Des femmes bien informées a pour décor la ville de Turin (Piémont)... et je vais tenter d'aller visiter d'autres territoires au cours de ce mois de mai. Celles et ceux qui voudraient participer, n'hésitez pas à rejoindre le groupe Facebook Il Viaggio.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Prosper Elario 05/05/2021 15:47

Je ne connais guère la littérature italienne. Votre commentaire donne envie de connaître cet auteur. Merci

Nicole Grundlinger 06/05/2021 14:11

Avec plaisir :-)

zazy 01/05/2021 19:27

Grâce à toi, je vais découvrir cet auteur. J'ai retenu le livre à la bib. La couverture est un peu mieux et j'en comprends mieux le sens

Nicole Grundlinger 02/05/2021 16:27

Oui, la précédente édition avait une meilleure couverture, je ne sais pas pourquoi ils ont changé... Bonne découverte alors!

eimelle 01/05/2021 17:02

j'ai lu l'amant sans domicile fixe et place de sienne côté ombre, il faudrait que je me replonge dans cet auteur !

Nicole Grundlinger 01/05/2021 17:54

A priori vous êtes nombreuses à me parler de L'amant sans domicile fixe, je l'ai noté pour mes prochaines explorations :-)

Delphine-Olympe 01/05/2021 17:01

Il a tout pour me plaire, celui-là, on dirait ;-)

Nicole Grundlinger 01/05/2021 17:54

En tout cas c'est une découverte intéressante, on est tout de suite plongé dans l'atmosphère italienne. Ensuite, je pense que tout le monde n'accroche pas à la forme (pour ce que j'ai vu des avis sur Babelio) mais moi j'ai trouvé ça très vivant et grinçant comme j'aime.

Martine 01/05/2021 11:54

Je ne connaissais pas mais maintenant je n'ai plus qu'une envie: le lire. Surtout pour Turin où j'adore aller, notamment lors de la foire international du livre. On verra si elle a lieu cette année. Merci Nicole

Nicole Grundlinger 01/05/2021 14:02

C'est sympa de faire des découvertes et de les transmettre. Merci à toi pour ce mois italien qui tombe à pic pour nous faire un peu voyager :-)

kathel 01/05/2021 09:07

Carlo Fruttero est celui qui a écrit des polars en duo "Fruttero et Lucentini". J'en ai lu deux ou trois, j'ai aimé mais j'ai l'impression (peut-être fausse) que ce n'est plus le genre de polars que j'aimerais maintenant.

Nicole Grundlinger 01/05/2021 13:59

Oui, c'est lui. Je ne connaissais pas du tout donc je vais essayer de trouver l'un de ces polars pour me faire une idée :-)

keisha 01/05/2021 07:56

LE Fruttero qui écrivait des bouquins avec u n autre italien? Si oui, continue à découvrir...

Nicole Grundlinger 01/05/2021 13:58

Oui, c'est ça. Apparemment il a attendu quelques années après la mort de son compère pour se remettre au roman avec celui-ci. Vous êtes quelques-unes à me conseiller dans ce sens, je note et je vais explorer :-)