Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Ada - Antoine Bello

15 Novembre 2016 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

Méfiez-vous, ce romancier est dangereux. Il joue avec vous comme un chat avec sa souris et le pire c'est qu'on adore ça, on en redemande. Il faut dire que la démonstration est brillante et le plaisir de lecture intense. Après Roman américain qui m'avait bien enthousiasmée, je ne suis pas déçue par ce nouvel opus qui offre un champ de réflexion inouï sur ce que nous appelons l'intelligence.

Car dans intelligence artificielle, il y a d'abord intelligence. Et l'enquête à laquelle est convié l'inspecteur Franck Logan va lui donner l'occasion d'en explorer toutes les facettes. Nous sommes au coeur de la Silicon Valley et Logan, membre d'une brigade spécialisée dans la recherche des personnes disparues est chargé de retrouver Ada, une intelligence artificielle qui semble s'être purement et simplement volatilisée des locaux ultra sécurisés où elle était en cours d'expérimentation. Logan est un flic à l'ancienne, pas très au fait des nouvelles technologies et donc le parfait spécimen pour guider le lecteur dans sa découverte du monde que certaines entreprises high tech nous préparent. Comme d'habitude, Antoine Bello en partant d'un sujet complexe nous le rend limpide et nous entraîne dans des spirales de réflexion au fur et à mesure qu'Ada dévoile sa personnalité et affirme avoir une conscience. Eternel questionnement sur la possibilité qu'un robot prenne son autonomie et que la créature dépasse ses maîtres. Certes, mais pas seulement.

En fait, Antoine Bello nous tend un miroir qui nous renvoie à la façon dont se forge notre propre culture, se construit notre base de connaissances. En envisageant le fait que les intelligences artificielles prennent la place de cerveaux humains dans nombre de secteurs de l'économie, ce n'est plus l'opposition entre l'homme et la machine qu'il met en avant mais la société qui risque de sortir directement des intelligences qui l'auront conçue. Ada ayant été conçue pour devenir écrivain et parvenir à décrocher le prix Pulitzer, l'occasion est belle pour l'auteur de s'offrir une analyse cruelle mais lucide de l'industrie littéraire, plus guidée par le marketing que par l'ambition créative. C'est bien vu, assez terrifiant quand on y pense mais tellement juste.

"Qu'est-ce que la littérature sinon un réarrangement de phrases déjà écrites ?" ... Voilà de quoi méditer un peu. Le face à face entre Ada et Logan donne lieu à quelques moments savoureux et on finit par la trouver bien sympathique cette Ada... un peu trop peut-être ? "Tout ne sera bientôt que récit. Les mots sont la façon qu'a trouvée l'homme de donner du sens au chaos."... ma foi, ce n'est pas faux. Encore faut-il savoir qui écrit.

Ada nous offre une réflexion aussi brillante que ludique sur la société que nous envisageons dans un futur proche. Mais au-delà, ce livre nous invite à nous interroger sur le degré de liberté qui est laissé à notre intelligence et sur la façon dont nous l'exerçons.

Arriver à distraire le lecteur en faisant appel à son intelligence, c'est du grand art. Et nous avons tout intérêt à ce que cet art reste entre les oreilles des écrivains. N'est-ce-pas Monsieur Bello ?

"Ada" - Antoine Bello - Gallimard - 364 pages

Je ne suis pas la seule à avoir succombé au charme d'Ada : Clara, Keisha, Delphine et Papillon n'ont pas résisté.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Noukette 17/11/2016 11:51

Une de mes prochaines lectures je pense !

Nicole Grundlinger 17/11/2016 13:35

Tu as raison, tu vas adorer !

keisha 16/11/2016 09:00

J'aime l'auteur, et je retiens ta phrase 'faire appel à l'intelligence'. Je finis par me connaître en tant que lectrice, et c'est sans doute pour cela que Bello me plait tant. Roman américain m'avait bien sûr beaucoup plu (je me le relirais bien, mais là je veux relire Eloge de la pièce manquante)

Nicole Grundlinger 16/11/2016 12:11

Je suis comme toi, j'aime qu'un auteur me pense suffisamment intelligente pour "jouer" avec moi.

Delphine-Olympe 15/11/2016 20:30

Tu as tout dit ;-)

Nicole Grundlinger 16/11/2016 12:13

En même temps, on pourrait en parler longtemps tant le propos est dense :-D

zazy 15/11/2016 17:54

Encore un que je note

Nicole Grundlinger 16/11/2016 12:12

C'est une jolie liste que tu commences à avoir :-D