Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Le dernier thriller norvégien - Luc Chomarat

6 Août 2019 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Polars

La vérité, c'est que je me suis vraiment bien amusée avec ce bouquin. Je ne connaissais pas du tout Luc Chomarat qui semble pourtant avoir déjà commis quelques ovni du même style. J'apprends en consultant sa biographie qu'il est publicitaire et, comment dire, je ne suis pas surprise. On sent l'homme qui connait ses principes marketing et n'est pas dupe de la mécanique qui régit la société de consommation. Il utilise son expérience avec malice, un poil de méchanceté et suffisamment d'ironie pour que le propos reste drôle tout en faisant passer le message. On croit s’engager dans la lecture d’un polar et puis… on se retrouve au cœur d’une facétieuse mise en abyme qui invite à s’immerger autant dans un livre que dans ses secrets de fabrication. Un livre serait-il un produit marketing comme un autre ?

Trois éditeurs concurrents débarquent à Copenhague pour tenter d’acquérir les droits du dernier ouvrage du roi du thriller nordique. Justement, un tueur en série surnommé l’Esquimau sévit dans les parages en semant les morceaux de cadavres de jeunes femmes blondes à forte poitrine. D’ailleurs, l’un des cadavres est retrouvé dans le placard de la chambre d’hôtel de Delafeuille, éditeur aux éditions Mirage. Serait-il impliqué dans ces meurtres ? D’où lui vient l’impression désagréable d’être lui-même aux prises avec les facéties créatives d’un écrivain ?

"Une phrase, dans un livre, appartient à deux temporalités qui s'excluent mutuellement. Il y a la phrase qu'écrit l'auteur, qui préexiste à la phrase d'après et à toutes les suivantes, qui existe dans un monde où le livre n'existe pas encore, pour faire simple. Et puis il y a la phrase que découvre le lecteur. Et même si c'est exactement la même phrase, formée exactement des mêmes mots, elle ne signifie pas du tout la même chose. La première suppose un monde de possibilités infinies. La seconde suppose au contraire que tout est verrouillé".

A partir de là, c’est l’aventure autant pour le lecteur que pour les protagonistes du livre. L’auteur s’amuse beaucoup. Il convie Sherlock Holmes, les stars du polar nordique, leurs clichés et parfois leurs héros. Les flics ont des noms de tennismen et il ne fait pas bon être blonde et sexy. Ça moque sévère mais il n’y a rien de gratuit dans tout ça. Ce que nous propose Luc Chomarat c’est une réflexion réjouissante (salutaire ?) sur le petit monde de l’édition et ses enjeux littéraires, marketing, techniques ou financiers. On parle interactivité, multicanal. On revisite le concept du « livre dont vous êtes le héros ». On pense parfois à la petite série de Jasper Fforde qui met en scène une détective littéraire qui se glisse dans le petit monde des personnages d’un livre.

Tout ceci est intelligemment fait et interroge avec brio la résonance entre réalité et fiction, ainsi que les méandres de la mécanique de création. On sourit beaucoup, on admire le procédé et on se dit que c’est quand même bien sympathique de continuer à croire aux histoires, surtout quand elles sont si bien troussées.

"Le dernier thriller norvégien" - Luc Chomarat - La manufacture des livres - 208 pages

Merci à lecteurs.com pour cette découverte dans le cadre du Cercle livresque !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

papillon 09/08/2019 09:27

J'ai l'impression que c'est un bouquin tout à fait pour moi, ça !

Nicole Grundlinger 09/08/2019 15:13

Ça se pourrait bien, oui...

Géraldine 07/08/2019 12:01

Keisha m'a conseillé, en connaissant mes goûts, de suivre ton blog. je pense que je vais être bien ici.
En tout cas, ce thriller cynique et drôle qui décortique le milieu littéraire semble délicieux.
Et oui, hélas, je pense que les 3/4 de la production littéraire sont soumis aux lois du produit marketing, même si l'on ne s'en rend pas toujours compte, heureusement pour nous. Dommage pour les écrivains qui doivent souvent faire rentrer leurs histoires dans des cadres bien précis.

Nicole Grundlinger 07/08/2019 16:38

Oh mais alors bienvenue à toi et je m'en vais faire de même sous le haut parrainage de Keisha ;-). Ce roman en tout cas doit en principe parler à ceux qui s'intéressent au livre dans toutes ses dimensions, pour le reste, le talent et le mordant de l'auteur font le job. Je guetterai ton retour de lecture.

Mimi 06/08/2019 09:16

Voilà un ouvrage qui a tout pour plaire : de la réflexion, de l’humour, du suspense et... un auteur à découvrir. J’en souris d’avance !

Nicole Grundlinger 06/08/2019 16:49

Tout pour plaire, oui et passer un très bon moment à rigoler sous cape :-)

keisha 06/08/2019 07:25

Oh mais ça m'a l'air d'être une pépite!

Nicole Grundlinger 06/08/2019 16:48

Croustillant à souhaits !