Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Alice ou le choix des armes - Stéphanie Chaillou

3 Mars 2017 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

Pour aborder le thème de la violence au travail, Stéphanie Chaillou choisit l'enquête policière et cela s'avère très judicieux. Car souvent, le silence des harcelés empêche que les faits soient révélés au grand jour. Pourtant, la parole n'est pas facile à libérer. Ce face à face entre Alice Delcourt et l'inspecteur François Kerrelec dans le cadre d'une enquête sur le meurtre de Samuel Tison, l'ancien supérieur d'Alice permet d'éclairer de façon très intelligente et sensible ce qui se joue exactement dans l'esprit d'une victime.

Il y a donc l'enquête elle-même et la question qui garde le lecteur en haleine : Alice Delcourt s'est-elle vengée de ce supérieur qui la harcelait après avoir fait d'elle son bras droit pendant de longues années ? Alice Delcourt, qui a fini par démissionner a-t-elle assassiné Samuel Tison un mois après ? Au fil des interrogatoires, l'histoire d'Alice se dévoile face à un inspecteur de police qui semble comprendre l'importance de lui accorder une écoute attentive.

"Elle explique que ce qu'elle n'avait pas compris à l'époque, c'est que cette loyauté, construite et exercée pendant des années. A l'égard de Samuel Tison, mais pas seulement, à l'égard des autres aussi, de ceux qui étaient là et qui, même si elle ne le savait pas encore, allaient jouer un rôle dans cette histoire, y prendre part. Que cette loyauté donc, la sienne, son respect, son acceptation des places assignées, de la hiérarchie, n'allait rien lui garantir, rien lui assurer".

Stéphanie Chaillou réussit à décrypter avec une précision chirurgicale le processus, l'engrenage qui conduisent à la destruction psychologique d'une femme qui a priori n'avait rien d'une victime potentielle mais qui, confrontée à une mécanique perverse s'aperçoit qu'elle est seule et ne fait pas le poids... à moins de...

Je ne dévoilerai pas ici "l'arme" choisie par Alice pour se sauver. Il faut lire ce court roman qui apporte sa pierre à une meilleure connaissance d'un phénomène que l'on devrait s'attacher à éradiquer, un phénomène accentué par les contraintes de plus en plus dures de la vie en entreprise qui finissent par produire des monstres. Commençons par entendre les victimes et cessons de fermer les yeux.

"Alice ou le choix des armes" - Stéphanie Chaillou - Alma éditeur - 140 pages

Une idée de lecture piochée (avec bonheur) chez Delphine.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

titoulematou 26/03/2017 12:58

bien tentant!!!!

Nicole Grundlinger 26/03/2017 16:35

C'est un roman très intéressant, au ton et au style très singuliers au service d'un propos très fort.

Kathel 04/03/2017 13:31

Je l'ai noté aussi chez Delphine, cette maison d'édition propose souvent des romans qui sortent des sentiers battus...

Nicole Grundlinger 04/03/2017 16:12

Oui c'est vrai, c'est un éditeur dont je guette toujours les nouveautés avec intérêt.

Delphine-Olympe 03/03/2017 21:36

A!, je suis contente que tu l'aies lu et que tu aies été sensible à la force de ce récit, effectivement très habile. Dommage qu'il n'ait pas été plus lu et mis en avant...

Nicole Grundlinger 04/03/2017 16:11

On peut regretter en effet le manque d'éclairage sur un sujet aussi important et vraiment bien traité... Malheureusement ça arrive à beaucoup de livres.