Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
motspourmots.fr

Mary Barton - Elizabeth Gaskell

1 Octobre 2017 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans, #Coups de coeur

Il faudrait s'offrir plus souvent des incursions dans la littérature du 19ème siècle, lâcher la dictature de la rentrée littéraire et opter pour un grand roman classique. L'expérience que je viens de faire avec cet immense livre (grâce à La kube) me donne envie d'en inscrire beaucoup plus à mon programme. J'ai découvert une auteure incroyable, anglaise, contemporaine de Charlotte Brontë, Georges Eliot et Charles Dickens, mordante, observatrice et très concernée par la condition ouvrière des grandes villes industrielles britanniques. Mary Barton n'a bénéficié que très récemment d'une traduction française digne de ce nom : il était temps !

L'action se situe dans les environs de Manchester, où se concentre l'activité textile du pays et où la majorité de la population dépend des grandes manufactures de la région. Nous sommes en 1839. Mary Barton est une superbe jeune fille qui vit seule avec son père, John, depuis le décès en couches de sa mère. Apprentie couturière, elle se prend à rêver d'une vie meilleure lorsque le fils du propriétaire de l'une des plus grosses usines de la région la poursuit de ses assiduités. Une vie où elle pourrait éviter à son père de se tuer à la tâche sans aucune garantie du lendemain alors que la crise économique met au chômage des cohortes d'ouvriers et que John, membre actif de son syndicat est mis à l'index. Mary repousse les avances de son ami d'enfance Jem Wilson, fou amoureux d'elle avant de se rendre compte de sa méprise. Un court instant dont les conséquences courent sur plus de 500 pages pour le plus grand plaisir du lecteur.

Ce qui est impressionnant dans ce roman, c'est le volet social et politique qui prend autant de place que l'intrigue romanesque à proprement parler. Je m'attendais à une ambiance à la Jane Austen et j'ai plutôt eu affaire à une Zola en jupons, ou au pendant féminin de Dickens. Aussi habile à dérouler les états d'âmes d'une jeune femme amoureuse, qui s'efforce de voir clair en elle et de ne jamais abandonner son idéal de justice qu'à décrire les ravages de l'économie de marché sur une classe ouvrière à la merci des patrons. Et surtout, particulièrement convaincante dans la construction minutieuse de son intrigue qui mêle intimement les deux volets et offre un tableau très instructif de l'existence des classes populaires de l'époque.

Mary Barton est un roman foisonnant et palpitant, au souffle romanesque dévastateur. On y célèbre le courage, la droiture, le sens du sacrifice. On y fustige l'injustice sans jamais oublier de chercher à comprendre quitte à assumer parfois une certaine naïveté. Les préfaces de l'auteure et de la traductrice apportent des éclairages bienvenus sur le contexte de l'époque, les motivations d'Elizabeth Gaskell et les conditions dans lesquelles ce livre fut accueilli lors de sa parution en Angleterre en 1848. On comprend mieux et on admire le courage et l'avant-gardisme de l'auteure qui soulève des questions qui, si elles ont bien évolué sont encore d'actualité 150 ans plus tard. Une réussite !

"Mary Barton" - Elizabeth Gaskell - Points (Fayard) - 596 pages (traduit de l'anglais, annoté et préfacé par Françoise du Sorbier)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hélène 03/10/2017 10:41

J'avais bien apprécié cette lecture !

Nicole Grundlinger 03/10/2017 14:24

J'imagine oui :-) ; comme quoi il n'est jamais trop tard pour (re)découvrir des auteurs.

papillon 02/10/2017 21:16

Mais oui, Gaskell est une formidable romancière et je suis ravie que ses romans soient réédités en français. Pour le prochain Mois anglais je te conseille Nord et Sud.

Nicole Grundlinger 03/10/2017 14:23

Oui, je crois que c'est le plus connu de sa production. Je vais regarder ça :-)

Mimi 02/10/2017 19:34

Une auteure inconnue pour moi, donc une découverte à faire...

Nicole Grundlinger 03/10/2017 14:22

Ah oui, vraiment ! J'étais dans le même cas et je me demande comment j'ai fait tout ce temps pour ne pas la connaître :-)

keisha 02/10/2017 09:12

Je n' l'ai pas lu, mais comme les romancières du 19ème c'est le bien, j'en ai lu plein d'autres d'elle, n'hésite pas!!!

Nicole Grundlinger 02/10/2017 11:42

Oui j'ai quelques livres en attente côté 19ème siècle, notamment Les hauts de Hurlevent que je n'ai pas encore lu et cette expérience m'incite à le faire plus rapidement que prévu...

zazy 01/10/2017 22:24

Tu as entièrement raison... Je note

Nicole Grundlinger 02/10/2017 11:40

Je me demande si je ne vais pas créer un rendez-vous spécial... j'y réfléchis :-)

Kathel 01/10/2017 17:27

Je l'ai lu pour le mois anglais et ai été très agréablement étonnée aussi, par les thèmes qui n'ont pas vieilli et par l'originalité de la narration (quand l'auteure commente elle-même ce qu'elle écrit)

Nicole Grundlinger 01/10/2017 18:15

Ce mois anglais, il faudra que j'y participe la prochaine fois, moi qui adore la littérature britannique quelle que soit l'époque :-)

claire jeanne 01/10/2017 16:29

Absolument ! D'accord pour tout !!

Nicole Grundlinger 01/10/2017 18:14

Ravie de partager cet enthousiasme avec toi :-)

Ariane 01/10/2017 16:04

Je n'ai pas lu celui-ci mais j'avais beaucoup aimé Nord et Sud. Effectivement on est loin de l'ambiance de Jane Austen, et j'aime autant !

Nicole Grundlinger 01/10/2017 18:14

Je suis ravie d'avoir découvert cette auteure, vraiment. Je lirais bien d'autres de ses romans...