Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Trio pour un monde égaré - Marie Redonnet

18 Février 2018 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

Cela fait bien un mois que je tourne autour de ce billet... Un mois que cette lecture me trotte dans la tête, me titille les neurones ; me laisse à la fois perplexe et admirative. Pour faire court, j'ai aimé lire ce roman, me laisser emmener dans un univers totalement décalé, loin de mes repères habituels. J'ai aimé ce roman et pourtant, je reste sur l'impression de ne pas avoir tout saisi... Mais y a-t-il quelque chose à saisir ? Doit-on forcément se demander ce qu'a voulu dire l'auteur, doit-on obligatoirement tenter de tout interpréter ou bien cette sensation d'être perdu dans une autre dimension fait-elle partie de l'expérience ?

Il se trouve que Marie Redonnet était de passage dans ma librairie boulonnaise préférée, Les Mots et les choses mercredi soir, occasion rêvée d'aller chercher des réponses à toutes ces questions. Entretien passionnant permettant de découvrir une auteure très généreuse avec ses lecteurs, très enthousiaste dans son envie de communion. Mais qui ne donne aucune clé. Sourit face aux questions des lecteurs qui semblent comme moi s'interroger sur le sens à donner à ce qu'ils ont lu. Explique que ce sont les personnages qui décident ce qu'ils vivent et pas elle... Je l'écoute et je souris moi aussi. Elle a bien raison Marie Redonnet, on ne va pas faire d'explication de texte. Le livre devient celui du lecteur, ce qu'elle écrit fait écho ou pas aux expériences ou aux questionnements du lecteur. Il y a tant de livres qui s'oublient une fois la dernière page tournée... celui qui donne matière à réflexion est d'ores et déjà une réussite.

Bon, de quoi s'agit-il alors ? Comme le titre l'indique, ce roman a trois voix. Celles de trois héros qui n'ont rien à voir les uns avec les autres et vivent trois histoires différentes dans trois lieux différents. Ce qui les réunit ? Leur confrontation avec un monde en crise, violent mais également leur isolement, leur solitude voulue et affirmée face à l'adversité. Une certaine quête d'identité également. Il faut dire que le titre, Trio pour un monde égaré est tout simplement brillant par la manière dont il résume la situation. Trois ambiances différentes également : la première emprunte au western, la seconde aux films d'espionnage, la troisième aux films de guerre et d'anticipation. Pays imaginaires mais inspirés de lieux réels qui contribuent à cette impression de flottement dans un ailleurs pas tout à fait identifié. Et puis nos trois héros donc. Deux hommes et une femme. Oscillant entre soumission et résistance entre liberté et aliénation. Willy Chow, un ancien mercenaire retiré dans un domaine qu'il pensait calme voit soudain la guerre et son meilleur ennemi se rappeler à son bon souvenir. Douglas Marenko, emprisonné dans un pays qu'il avait rejoint pour se libérer d'une emprise se trouve confronté à des pressions bien plus terribles et dangereuses qui portent sur sa propre identité. Quant à Tate Combo, pour tenter d'échapper à son destin, elle a accepté d'être l'esclave d'un artiste photographe qui la modèle selon ses goûts. Prenant la parole tour à tour, chacun de ces trois protagonistes raconte son combat pour survivre et gagner une sorte de liberté dans ce monde complètement égaré. Illustrations littéraires des combats que chaque individu mène au quotidien.

L'écriture de Marie Redonnet qui m'avait déjà beaucoup plu avec La femme au colt 45 contribue à créer une certaine tension, un présent sur lequel plane le danger immédiat et qui garde le lecteur en alerte permanente. On reconnaitrait l'un de ses textes entre mille.

Et puis, cerise sur le gâteau, ce court roman est suivi d'un texte d'une cinquantaine de pages intitulé Un parcours, dans lequel Marie Redonnet livre avec beaucoup de générosité sa relation à l'écriture, les failles sur lesquelles elle s'appuie, les influences liées à ses expériences personnelles, l'importance du théâtre dans son univers (elle est également l'auteure de plusieurs pièces). C'est vraiment passionnant et cela donne quelques clés pour mieux appréhender son œuvre.

Trio pour un monde égaré est un livre rare, intrigant, enrichissant. Et Marie Redonnet une auteure singulière, étonnante, finalement éclairante par les routes qu'elle ouvre et les éléments qu'elle questionne. Il y a quelque chose de fascinant dans tout ça.

"Trio pour un monde égaré" - Marie Redonnet - Le Tripode - 196 pages

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

keisha 19/02/2018 07:26

J'avais été intéressée par La femme au colt 45, oui, un auteur intéressant...

Nicole Grundlinger 19/02/2018 15:08

Celui-ci est à mon avis plus complexe à appréhender que La femme au colt 45 mais du coup encore plus fascinant...

Electra 18/02/2018 19:37

C'est plutôt le genre de livre qui me fait fuir mais tu en parles très bien (je serais plus intriguée par les cinquante pages où elle livre un peu de son univers et son processus créatif)

Nicole Grundlinger 19/02/2018 15:07

Cette partie est effectivement passionnante et permet également d'aider à réfléchir à ce que l'on vient de lire et qui est assez intrigant pour éventuellement déstabiliser...

Delphine-Olympe 18/02/2018 19:08

Très intriguant en effet... Et en plus, j'adore les couv de ses livres :-)

Nicole Grundlinger 19/02/2018 15:06

Magnifiques couvertures du Tripode, oui avec l'intelligence de travailler avec le même graphiste sur tous les volumes :-)