Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

La France en automobile - Edith Wharton

17 Février 2016 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Récits

La France en automobile - Edith Wharton

Je croyais l'étagère de ma bibliothèque dédiée à Edith Wharton complète, c'était sans compter avec ce récit paru il y a un peu plus de cent ans aux Etats-Unis et tout juste traduit en français. J'avais déjà lu son récit de voyage en Italie et je me suis plongée avec intérêt dans celui-ci car les qualités d'observation de l'écrivaine et son amour pour la France sont gages de quelques pages de qualité. Ajoutez à cela une préface de Julian Barnes, autre anglo-saxon amoureux de la France et le plaisir est total.

C'était un temps où l'on prenait le temps de voyager, surtout quand on en avait les moyens comme les Wharton qui embarquaient parfois avec eux des passagers, et notamment Henry James. Grands amateurs d'automobile, ils en apprécient la liberté et surtout l'opportunité de ne pas être contraints par les tristes paysages qui bornent les gares. Oui, c'était avant que les villes ne se dotent de banlieues de plus en plus laides car si Edith Wharton était encore en vie, nul doute qu'elle préférerait arriver en centre-ville par le train pour éviter ces paysages qui défigurent désormais les plus riantes agglomérations.

Ce recueil nous offre le récit de trois voyages effectués en France en 1906 et 1907 à bord d'une Panhard et Levassor conduite par un chauffeur. Grâce à l'automobile, ses postes d'observation sont décuplés, elle peut saisir autant les détails que ce qui fait la continuité des paysages. Edith Wharton est particulièrement sensible à l'histoire et au patrimoine artistique et architectural de la France, consciente du décalage entre l'histoire de son "jeune" pays d'origine et les vieilles civilisations européennes. Grande voyageuse, elle est à même de comparer les paysages traversés à ceux déjà rencontrés en Italie, en Suisse ou en Angleterre, elle est également sensible aux différentes tonalités de France qui jalonnent son parcours. Des paysages, de l'ordonnancement des cultures, de l'organisation des villages, de la mine des villageois, rien n'échappe à son acuité. Jamais blasée, elle ne cesse de s'émerveiller de nouvelles découvertes tout en faisant le lien entre les régions traversées et leur histoire. Son érudition mêle l'architecture, les arts et la littérature et accompagne ses déambulations dans les cathédrales, les villes fortifiées, les petits villages provençaux ou les demeures d'écrivain comme à Nohant, celle de George Sand. Qu'il est agréable de flâner en sa compagnie et de s'en remettre à la précision de sa plume pour voir surgir des paysages déjà traversés mais certainement pas observés de la même manière.

Ces récits, on a surtout envie de les emporter pour un périple en automobile et de retrouver un certain goût de la lenteur ; choisir une auberge de campagne pour un déjeuner ensoleillé, improviser le choix d'une étape, admirer les vues et apprécier la charge de l'histoire de chaque pierre...

C'est tout un mode de vie dont témoigne Edith Wharton avec une science des détails et une bienveillance qui n'est pas toujours l'apanage du touriste américain. De ses périples, elle tire des récits enthousiastes, chaleureux et terriblement élégants. Allez... En voiture !

"La France en automobile" - Edith Wharton - Mercure de France - 170 pages (traduit de l'anglais par Jean Pavans - préface de Julian Barnes)

La France en automobile - Edith Wharton

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Delphine-Olympe 17/02/2016 21:26

Joli billet, qui donne envie de découvrir ce texte !

Nicole Grundlinger 17/02/2016 21:55

Merci ! C'est un texte qui mérite d'être découvert... et qui donne des envies d'évasion.

Patrice 17/02/2016 20:38

Superbe recommandation.Je l'ai noté dans mon carnet. J'espère que le format court du livre (170 p) est suffisant pour rendre compte de tous les paysages traversés. En tout cas, le billet donne envie de s'y plonger immédiatement. Merci !

Nicole Grundlinger 17/02/2016 20:43

Vous verrez, elle picore, survole ou au contraire s'attarde au gré de son intérêt... parvenant finalement à livrer plusieurs tableaux et quelques réflexions.