Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Canoës - Maylis de Kerangal

8 Août 2021 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Nouvelles

Pour moi c'est toujours un plaisir de lire Maylis de Kerangal, format long ou plus court, essai ou roman, la façon dont elle travaille sa matière me fascine. Richesse de la prose qui agrandit l'espace, redessine le quotidien, fouille au plus profond des sensations. L'auteure ne cherche pas seulement à raconter des histoires, ces dernières ne sont que prétextes à malaxer la langue, à transformer en aventure le geste le plus banal. L'écouter parler de son travail est passionnant, et l'on sort de ce type de séance avec l'impression de ne pas vivre tout à fait la même expérience qu'elle en écrivant. Alors, que dire de Canoës qui soit un peu à la hauteur ?

Ce recueil rassemble sept textes courts dont certains ont déjà fait l'objet d'une publication et une novella plus longue, Mustang. Un petit bijou qui nous transporte au Colorado dans les pas d'une femme en lévitation entre plusieurs mondes et surtout plusieurs états d'âme, pour laquelle le dépaysement agit comme une forme de thérapie. On pourrait presque ne lire que ce Mustang, se laisser aller au volant de cette voiture mythique, la voix d'un chanteur de blues dans les oreilles, sentir l'espace s'agrandir autour de nous et la conscience de notre petitesse dans l'univers s'affirmer. Oui, ce serait suffisant. Les sept textes qui l'accompagnent n'ont rien d'anecdotique cependant, ils résultent d'une logique de construction et de réflexion, se répondent les uns aux autres, se nourrissent ou se font écho. Le risque étant que l'intellect prenne le pas sur les sensations. C'est amusant de repérer où se niche le mot canoë dans chacun d'eux - comme autant de petites navettes chargées de relier les récits les uns aux autres. Peu à peu les thèmes se renforcent. Il est question de voix, de leur influence, de leur pouvoir, de l'équilibre fragile dont elles dépendent. Il est aussi question de mémoire, de souvenirs, de notre façon d'être en ce monde que nous avons tant (trop ?) façonné. D'empreintes. On peut suivre l'un ou l'autre des fils, ou bien les dérouler tous. On peut aussi simplement se laisser couler, suivre le rythme, la musicalité des phrases, lâcher prise, savourer...

"Désormais je suis indisponible et solitaire. Une tout autre relation se joue entre moi et le monde. Je crois que j'essaie de capter une fréquence. Et je ne veux pas d'activité, surtout pas. Je ne veux rien."

"Canoës" - Maylis de Kerangal - Verticales - 172 pages

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Fanny 08/08/2021 08:25

Ohlala.. Il faudrait que je la relise ! Je n'ai lu d'elle que Réparer les vivants ( gros coup de cœur, tu imagines !)

Nicole Grundlinger 08/08/2021 13:12

C'est avec ce livre que je l'avais découverte et depuis j'en ai lu quelques-uns, antérieurs ou postérieurs. Je suis sensible à la qualité de son écriture, à son approche de l'écriture... bref, assez fan.

keisha 08/08/2021 08:07

Merci pour le rappel, ce livre a disparu de ma vue en bibli, et donc de mes pensées! Voilà un rappel.

Nicole Grundlinger 08/08/2021 13:10

Si je peux être utile... ;-)