Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Petit manuel de résistance contemporaine - Cyril Dion

15 Novembre 2021 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Récits

Il y a des moments où l'on a besoin d'un peu d'intelligence, de cohérence. Faire un pas de côté et s'extraire de la cacophonie ambiante. Les discours et les convictions de Cyril Dion me sont familiers mais je n'avais encore jamais pris le temps d'approfondir. Il se trouve que son actualité (sortie prochaine du film "Animal") attire les médias et qu'il a eu la bonne idée de sortir une version révisée de ce Petit manuel paru initialement en 2018. Je ne suis pas de celles et ceux qui attendent des solutions clé en mains ou des hommes providentiels, les enjeux auxquels nous sommes confrontés sont complexes et rien ne se réglera en un claquement de doigts. C'est peut-être ce qui explique que rien ne semble réellement avancer... Il faudra du temps, de la réflexion, de la bonne volonté, du courage, de la bienveillance, de la curiosité et bien d'autres choses encore pour parvenir à fédérer et faire en sorte d'amorcer le changement. En attendant, ce Petit manuel est une merveille de synthèse et de mise en perspective qui permet de mesurer autant ce qui pèse sur nos épaules que ce qui nous menace, ainsi que les efforts à accomplir. Ici, on ne pointe personne du doigt, on pose le problème et on tente de croire encore en l'homme.

J'ai retrouvé dans ces pages une parfaite cohérence avec des écrits aussi divers que les romans de Richard Powers ou de Flore Vasseur, l'essai de David Frayne (Le refus du travail, théorie et pratique de la résistance au travail) ou l'exercice d'Alice Zeniter (Une fille sans histoires) ; ainsi qu'une synthèse assez exhaustive des différentes théories défendues par des activistes promoteurs d'autres façons d'appréhender notre relation au vivant. J'ai surtout trouvé une vision complexe, prenant en compte les paradoxes et qui démontre que la défense de l'environnement et donc de notre planète ne peut se bâtir qu'à partir d'une réflexion qui englobe l'ensemble des mécanismes de notre société. Tout est récit nous dit Cyril Dion, exactement comme nous le faisait remarquer Alice Zeniter. Nous agissons ainsi parce que depuis des siècles on nous raconte une certaine société, on promeut un certain modèle qui montre la "bonne" voie. Travailler, produire, consommer. Toujours plus. Créer de la richesse, ce qui implique de piller les ressources qui, nous le savons depuis longtemps ne sont pas illimitées. Mais nous continuons quand même, parce que nous sommes structurés autour de cette histoire du toujours plus. Pas simple d'imposer une autre histoire quand l'immense majorité hurle celle-ci. Mais certains essayent. Tentent de sortir du lot. C'est encore balbutiant mais plus ils seront, plus nous serons et plus la nouvelle histoire aura de chances de s'imposer.

Ce Petit manuel n'est pas un traité militant mais plutôt une porte ouverte, une petite tape dans le dos destinée à encourager tous ceux qui instinctivement sont convaincus que l'on peut (doit ?) faire autrement. J'ai compris en le lisant pourquoi depuis des décennies je suis allergique au crédit (j'avais envisagé de poser la question à un psy, ce livre m'a coûté beaucoup moins cher) au point de n'avoir jamais emprunté ; j'ai surtout trouvé ici pour la première fois et de façon parfaitement claire et accessible des éléments factuels à mettre en face de certaines intuitions. Pas de réponse miracle, non. Mais la nécessité de plus en plus urgente de faire acte de résistance, chacun à son niveau. On ne ressort pas de ce livre transformé en parfait activiste, ni avec l'envie de renverser la table, mais avec une petite graine dans le cerveau qui fait germer le doute et invite à questionner les récits et à les bousculer. C'est un début. Et j'espère qu'il se diffusera au plus grand nombre dans cet esprit de cohésion qui tranche avec les discours d'exclusion qui visent à opposer des catégories aux autres. Et qui fait cruellement ressortir le grand vide des discours politiques sur ces enjeux cruciaux.

"Choisir est épanouissant. Inventer est fichtrement excitant. Sortir du conformisme renforce l'estime de soi. Être bien dans ses baskets est contagieux. Résister en ce début de XXI ème siècle commence donc, selon moi, par refuser la colonisation des esprits, la standardisation de l'imaginaire. "Créer c'est résister, résister c'est créer", écrivait le regretté Stéphane Hessel en 2010. Et il s'y connaissait en résistance..."

Petit manuel de résistance contemporaine - Récits et stratégies pour transformer le monde - Cyril Dion - Babel (Actes Sud) - 246 pages

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
Lorsque l'on a un crédit sur le dos, difficile de faire grève, difficile de vouloir changer de vie... Pas besoin d'un état trop ferme, les banques savent nous museler
Répondre
N
Voilà...
D
Une réflexion sans doute intéressante... et nécessaire.
Répondre
N
Surtout une synthèse très exhaustive et qui parvient à mettre en perspective tout un tas de théories et de discours dont on saisit des bribes ici ou là. Hyper clair, pas arrogant pour un sou et du coup... plutôt inspirant.
K
Oh mais dis donc, cela a l'air fort intéressant et petit clin d’œil : moi aussi je suis allergique au crédit... Mais moi je sais pourquoi...
Répondre
N
Oui c'est très intéressant, très complet je trouve. Tu verras, la façon dont est expliquée le mécanisme du crédit... c'est incroyable de penser à quel point on est incité à s'engluer histoire de surtout ne pas chercher à faire autrement, trop occupés à rembourser.
K
Hop, noté dans ma liste bibli!
Actuellement je lis Ecotopia, un vieux bouquin de SF qui imagine qu'une partie des USA a fait sécession et prône l'écologie dans tous les secteurs..; Cela se lit bien, et est étonnamment d'actualité.
Répondre
N
Intéressant... si cela pouvait être de l'anticipation plutôt que de la science-fiction ;-)