Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Bode Miller - L'art de la vitesse - Virginie Troussier

29 Octobre 2018 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Récits

Les grands sportifs ne sont pas des individus comme les autres. Et parmi eux il y a en plus, quelques êtres d'exception. Qui dépassent le simple concept du travail bien fait, des années d'entrainement pour maitriser parfaitement leur technique. Ce sont des femmes ou des hommes qui touchent au divin, qui tutoient les étoiles et vivent littéralement des moments de grâce pure. Et qui offrent, aux amateurs, un spectacle et des sensations inégalées.

Pour parler du ski et de Bode Miller, quelle meilleure voix que celle de Virginie Troussier ? Les sensations, elle connaît. La confrontation avec la pente, le bruit des carres qui caressent la neige, la vitesse qui grise, la peau qui brûle fouettée par le vent glacé. Et surtout, les appuis qui permettent de dessiner la trajectoire parfaite, de dompter une piste, d'avaler les mouvements de terrain... Tout ça, elle le met au service de cet hommage à un champion hors-normes. Car lorsque Bode Miller apparaissait dans le portillon de départ, un frisson d'excitation parcourait le public. Peu de skieurs sont perçus comme aussi audacieux, capables de créer l'événement sur une piste, quelle que soit la course.

"Il veut aller plus vite que les autres. Cela signifie skier sur un parcours plus court : garder une trajectoire plus droite et ne pas perdre de vitesse dans les virages. On dit qu'il skie comme quelqu'un qui préfère entrer dans une maison en traversant un mur plutôt qu'en prenant le temps d'ouvrir une porte".

Pourtant, comme le montre admirablement Virginie, Bode Miller est tout sauf une brute. Il sait se faire léger sur la neige lorsque les conditions le réclament. C'est un analyste hors pair des conditions de course. Ce qui l'anime, c'est une certaine idée de la liberté dont il faut chercher l'origine dans sa famille, son enfance, son éducation. Tout ceci, l'auteure nous le raconte sans s'attarder, juste ce qu'il faut pour éclairer la personnalité d'un champion qui, comme la plupart de ses pairs a dû faire face aux montagnes russes de la critique médiatique. Porté aux nues lorsqu'il permet aux États-Unis de briller dans une discipline jusque-là mineure dans ce pays, descendu en flèche lorsque son ski libre, instinctif, qui le pousse à oser toujours plus l'éjecte en dehors des tracés. Il est libre, Bode. Seul l'amour du ski le porte.

Ce que nous fait vivre Virginie Troussier à partir de ce portrait extraordinaire, c'est aussi l'intimité du cirque blanc et de celle sans qui ce sport n'existerait pas : la montagne. Ou plus justement, la piste. Car chaque piste est unique et avec chacune, le skieur tisse un lien très particulier. Leurs histoires, leurs grands moments, les anecdotes qu'elles ont abritées, l'auteure les connait parfaitement et parvient à nous faire sentir très exactement ce qui se joue le jour J entre le coureur et la piste. Elles sont toutes là les pistes mythiques, comme autant de sommets à conquérir. Et le destin de Bode Miller s'écrit année après année sur leurs pentes aux dénivelés de folie et aux bosses qui transforment le skieur en oiseau le temps de quelques secondes. En une suite non pas de duels mais de pas de deux.

Moi qui suis amoureuse et passionnée de ski alpin, je me suis régalée au contact de ce champion d'exception qui m'a offert tant de sensations lorsque je regardais ses courses. On en apprend ici un peu plus sur la façon dont s'est forgé son caractère mais surtout, on se laisse emporter par son feu, l'instinct qui le guide et parvient à créer ces moments spécifiques où le temps est suspendu. L'écriture de Virginie traduit tellement bien ces immenses et uniques sensations !

"Il s'élance et affronte la piste intelligemment. Les favoris ont laissé la voie libre au seul d'entre eux capable de surmonter une deuxième manche totalement folle. Bode, qui s'apprête à entrer dans l'histoire du ski américain, fait preuve d'une décontraction et d'une maîtrise à toute épreuve pendant que ses rivaux s'enfoncent dans le ventre mou du classement, vaincus par une neige très souple. Et cette grâce lors de la descente parfaite, comme s'il avait par privilège épousé le rythme même de la montagne, fait naitre de ce chaos une brillante comète. Il ne s'agit pas seulement de physique dans le sport, il y a du symbolique, du divin, de la transcendance".

"Bode Miller - L'art de la vitesse" - Virginie Troussier - Editions Nevicata - 240 pages

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Electra 30/10/2018 14:19

j'avais lu de lui une interview qui m'avait marqué à l'époque, ses choix de vie (dans la nature, loin de tout, ses croyances, etc.) j'ai appris il y a peu la mort de sa petite fille. j'aime beaucoup cet homme mais je n'aime pas suffisamment le ski pour m'intéresser à ce livre !

Nicole Grundlinger 30/10/2018 17:05

Personnalité intéressante, iconoclaste mais avec des choix de vie très réfléchis ; il est vrai que si tu n'es pas passionnée par le ski, peu de chance de te laisser happer par ce livre. En revanche, les amateurs y trouveront plus que leur compte !