Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
motspourmots.fr

Prix des lecteurs l'Express BFM TV : j'étais juré et j'ai adoré

25 Juin 2014 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Rencontres-Salons

Prix des lecteurs l'Express BFM TV : j'étais juré et j'ai adoré

C'était une première et, je l'espère, pas une dernière. Avec, pour conclure, une superbe lauréate et ce qui reste pour moi le meilleur livre de ce premier semestre : "Réparer les vivants" de Maylis de Kerangal. Pour qui aime lire, découvrir de nouveaux auteurs ou de nouvelles histoires, être membre d'un Jury de prix littéraire est incontestablement une passionnante aventure. A condition de suivre le rythme et d'accepter de lire des ouvrages que l'on n'aurait sans doute pas choisi spontanément chez son libraire.

Nous étions douze, sélectionnés parmi quatre cent candidatures reçues pour cette 8ème édition du Prix des Lecteurs de l'Express, auquel s'est joint BFM TV pour la première année. Douze jurés conviés à un vrai marathon littéraire puisque quinze romans ont été lus, décortiqués et minutieusement chroniqués entre février et mai. Des extraits de nos chroniques étaient publiés chaque mois dans L'Express mais l'on pouvait les suivre en intégralité sur l'espace dédié au prix des lecteurs sur lexpress.fr ; de son côté, BFM TV relayait l'actualité du prix sur son site en proposant notamment les premières pages des ouvrages de la sélection. Une belle audience pour l'ensemble des auteurs pas tous égaux en termes de notoriété.

Hormis les quatre premiers livres parus en janvier et dont la presse s'était déjà fait l'écho ("S'abandonner à vivre" de Sylvain Tesson, "La petite communiste qui ne souriait jamais" de Lola Lafon, "Réparer les vivants" et "La ballade de Rikers island" de Régis Jauffret), les titres sélectionnés par la rédaction étaient encore tous frais imprimés, à peine sortis en librairie et constituaient donc de vraies découvertes pour les membres du jury encore vierges de toute influence par les commentaires qu'ils auraient pu lire ou entendre. Voilà qui rendait le travail vraiment passionnant car nous sommes tous plus ou moins consciemment influencés lorsque nous ouvrons un livre, ne serait ce par ce qui nous a poussé à l'acheter ou à l'emprunter. Rien de tout ça, ici. Au contraire, nous pouvions éventuellement découvrir les critiques de la presse ou des blogueurs après avoir diffusé les nôtres. C'est un des éléments que j'ai vraiment appréciés. Surprise à chaque arrivée de colis et quelques très jolies découvertes. Quant au panel de douze jurés, il permettait de se rendre compte des différences de perception et même de compréhension d'un même livre... D'où l'intérêt des critiques, des prescripteurs en tous genres, dans la presse et au sein même d'une librairie. Parler d'un livre, être capable de définir ce qui fait sa force, ce qui risque de plaire ou de déplaire, transmettre son plaisir ou sa passion, offrir des clés au futur lecteur... Voilà la plus belle activité du monde !

Si "Réparer les vivants" a fait l'unanimité parmi les douze membres du jury, notre déjeuner de délibération avec David Foenkinos, président de cette édition a été riche en échanges et tout le monde était d'accord pour saluer la qualité de la sélection (bravo pour les romans argentins en accord avec le thème du Salon du Livre !). En fait, nous étions presque désolés de ne pouvoir attribuer qu'un seul prix parce que chacun avait ses propres coups de cœur et aurait aimé les faire bénéficier du coup de projecteur qui illumine le lauréat. De mon côté, si "Réparer les vivants" était largement en tête, j'ai adoré "La petite communiste qui ne souriait jamais" mais aussi "Après l'orage" de Selma Alveda, jeune auteure argentine dont c'est le premier roman, d'une maîtrise incroyable. Mention également pour "L'emprise" de Marc Dugain mais qui a suscité des réactions très contrastées parmi les membres du jury, preuve qu'il ne laisse pas indifférent et pour "De père légalement inconnu" de Françoise Cloarec, joli roman sur la filiation, le poids et la quête des origines. A découvrir.

Voilà, l'aventure a pris fin hier avec le traditionnel cocktail de remise du prix. Et un jury tout souriant, chouchouté par les équipes de L'Express et les caméras de BFM TV et surtout très fier de son lauréat. Un nouveau bandeau viendra orner la couverture de ce livre multi-primé mais... c'est amplement mérité. Plus de colis surprise dans la boîte aux lettres... je suis déjà en manque. Il y a de fortes chances pour que je ne tarde pas à reprendre la plume pour la rédaction d'une belle lettre de motivation en vue d'une prochaine sélection. Quant à vous, si l'expérience vous tente, guettez les appels à candidatures en décembre, dans les pages de l'Express et sur le site, bien sûr.

Liste des ouvrages en compétition

La petite communiste qui ne souriait jamais de Lola Lafon
La ballade de Rykers Island de Régis Jauffret
S'abandonner à vivre de Sylvain Tesson
Réparer les vivants de Maylis de Kérangal
Le Livre de René Belletto
De père légalement inconnu de Françoise Cloarec
La Madonne de Notre Dame d’Alexis Ragougneau
Après l'orage de Selva Almada
Petits combattants de Raquel Robles
La nuit de Maritzburg de Gilbert Sinoué
Jamais les papillons ne voyagent de Régis Franc
L'Emprise de Marc Dugain
Nous sommes tous morts de Salomon de Izarra
La Marquise de Sade de Mireille Calmel
Schroder d’Amity Gaige

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CHEYRIAS Véronique 26/06/2014 13:44

Une très belle expérience en effet, très bien résumée par Nicole dont je partage tout à fait les impressions, ayant moi même participé à cette session.
Il est vrai que la sélection de livres était intéressante et très variée, permettant à chacun de faire des découvertes qu'il n'aurait jamais eu l'occasion de faire ailleurs et l'effet de surprise bien agréable puisque nous avons découvert les titres retenus petit à petit.
En ce qui me concerne j'ai découvert des auteurs que je connaissais pas mais que je suivrai désormais avec plaisir.
Un grand bravo à Mayliss de Kerangal qui a fait l'unanimité, mais nous avions tous aussi d'autres livres fétiches, en ce qui me concerne j'ai beaucoup aimé Le Livre de René Belletto.

Ce fut un plaisir de rencontrer les autres jurés, les auteurs et bien sûr l'équipe de l'Express qui a été au petits soins avec nous. Une expérience à vivre !

Claire Jeanne 25/06/2014 18:44

Quelle veinarde ! C'est mon rève de faire partie d'un tel jury ! Mais je n'ai pas eu cette chance ...