Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
motspourmots.fr

Les grands - Sylvain Prudhomme

15 Janvier 2015 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

Les grands - Sylvain Prudhomme

Ambiance musicale et nostalgique, entre blues et saudade, rythmes africains et ballades cap-verdiennes. Nous sommes en Guinée-Bissau, au passé marqué par la présence des Portugais avant qu'une guerre d'indépendance ne prélude à une succession de régimes autoritaires. En quelques phrases, quelques images plus vraies que nature, Sylvain Prudhomme transporte son lecteur au cœur d'un pays qu'il connaît bien. Je n'ai pas d'appétence particulière pour l'Afrique, ni pour la musique d'ailleurs, mais je reconnais que je me suis laissée prendre au charme très particulier de ce roman.

En tant que musicien, Couto a eu ses heures de gloire dans les années 70, guitariste du Super Mama Djombo, l'un des groupes les plus fameux d'Afrique. Et puis les goûts ont évolué, les musiques aussi. Aujourd'hui, Couto vivote, un rien désabusé mais pas découragé puisqu'il est aimé de la belle Esperança. La nouvelle de la mort de Dulce, la chanteuse de leur groupe à sa grande époque mais également son grand amour pendant quelques années fait rejaillir dans l'esprit de Couto tous les souvenirs enfouis depuis plus de trente ans.

A travers l'histoire de Couto et des membres du groupe, c'est également toute celle d'un pays (d'un continent ?) marqué par la corruption, les inégalités et les coups d'état. A l'amour de Couto, Dulce a préféré celui de Gomes, le Général en chef des armées à la puissance rassurante. Et le groupe s'est disloqué, certains ont réussi leur reconversion dans les affaires, d'autres sont partis tenter leur chance en France ou ailleurs. Couto s'est contenté de vivre au rythme des journées qui se succèdent, sans se poser de question. En l'honneur de Dulce, le groupe dont une partie s'est reconstitué quelques années auparavant prépare un concert, tandis que dans la ville, à l'approche du second tour des élections, un nouveau coup d'état se prépare...

Il émane une sorte de chaleur, de sensualité des pages de ce livre et l'on se surprend à comprendre l'attachement de Couto à sa terre et aux éléments qui l'entourent, malgré des conditions de vie aléatoires, malgré les menaces et les répressions armées. La nonchalance affichée de Couto et de ses frères, c'est peut-être quelque part un acte de résistance, de ceux qui permettent simplement d'affirmer qu'ils sont en vie.

"Les grands" - Sylvain Prudhomme - L'arbalète Gallimard - 250 pages

Lu dans le cadre du Grand Prix des lectrices de ELLE 2015

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article