Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Aux petits mots les grands remèdes - Michaël Uras

25 Novembre 2016 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

"Parfois, la vie est rattrapée par la littérature. Peut-être parce que tout a été écrit. Peut-être parce que de plus en plus de gens écrivent. Il y a des millions d'auteurs et des milliers de lecteurs."

Un héros biblio thérapeute ? Comment ne pas succomber ? Une vie parmi les livres, les héros de fictions et des romans qui remplacent les médicaments. Des prescriptions littéraires pour soigner les petits et les grands maux de l'âme et de l'esprit laissés par la vie. L'idée est belle et le voyage aux côtés d'Alex bien sympathique. Car il est lui-même plein de failles, notre héros. Et les livres semblent être un refuge, un paravent qui le protège d'un monde réel un peu trop dur. Mais peut-on vivre constamment dans la fiction ?

"Une oeuvre en appelait une autre. Puits sans fond de la littérature. Mais un puits chaleureux, pas mortifère, rassurant, parce qu'il contenait des trésors qui nous ramenaient à la surface. Les livres ne coupaient pas du monde de manière définitive, ils nous apprenaient à mieux l'appréhender."

Ce que les livres ont fait pour lui dans l'enfance et l'adolescence, Alex espère en faire profiter ses patients. (Et le lecteur, en passant, ne peut s'empêcher de noter les prescriptions comme autant d'idées pour augmenter judicieusement sa PAL) Ce qui nous vaut quelques jolis moments d'échanges avec un jeune homme défiguré par un accident et retranché entre les murs de sa maison, un footballeur que tous les clubs s'arrachent et qui ne sait quel choix opérer ou encore un cadre bien trop dynamique et proche du burn out.

Mais là où l'auteur emporte le morceau, c'est en suivant la propre progression d'Alex qui, trop occupé à soigner ses patients est tout près de passer à côté de sa propre vie et de Mélanie, sa compagne, lassée par cette promiscuité permanente avec des héros de fiction. La vie se rappelle à lui et il est peut-être temps de la mordre à pleines dents.

C'est un bel hommage à la littérature, aux auteurs et au pouvoir des mots que délivre Michaël Uras aux côtés de ce héros atypique. Un roman qui ne peut que ravir tous les amoureux des livres, tous ceux qui trouvent au fil de leurs lectures de quoi grandir, tenir, vivre, construire, choisir ou résister. Un livre qui rappelle aussi que la vie, ce n'est pas vraiment de la littérature mais que la littérature, c'est sûrement la vie.

"Aux petits mots les grands remèdes" - Michaël Uras - Préludes - 376 pages

Les chroniques de Séverine, Leiloona, Stéphie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrice 28/11/2016 06:31

Je le note avec intérêt, j'aime beaucoup l'extrait : "Les livres ne coupaient pas du monde de manière définitive, ils nous apprenaient à mieux l'appréhender."

Nicole Grundlinger 28/11/2016 14:56

Oh oui, c'est un livre délicieux qui a tout pour plaire aux amoureux des livres.

Delphine-Olympe 26/11/2016 09:31

Je ferais peut-être bien de le lire. J'en connais qui trouvent que je passe parfois un petit peu trop de temps en compagnie des livres... ;-)

Nicole Grundlinger 26/11/2016 16:37

Trop de temps en compagnie des livres ? Vraiment ?

Noukette 25/11/2016 19:32

Il m'attend, ça va être une chouette parenthèse cette lecture...!

Nicole Grundlinger 26/11/2016 16:36

Il y a des chances, oui !

zazy 25/11/2016 18:00

Une lecture qui m'a ravie

Nicole Grundlinger 26/11/2016 16:36

Le contraire m'aurait étonnée :-) !