Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
motspourmots.fr

En amoureux - Arnaud Guillon

16 Mars 2017 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

Donc j'étais à la Librairie Le Divan en attendant la rencontre avec Agnès Desarthe, je flânais entre les tables, je sortais d'une série de lectures au contenu assez dur, je cherchais quelque chose de plus lumineux... Le titre m'a fait de l'oeil, je me suis souvenue d'avoir lu beaucoup de bien du précédent roman de l'auteur qui n'en est pas à son coup d'essai. La quatrième de couverture était plutôt prometteuse, une escapade à Paros en amoureux voilà qui était tentant. "De sa plume délicate et sensuelle, Arnaud Guillon explore les vertiges du désir et met au jour la complexité des êtres" était-il écrit. Waouh tout un programme !

Autant le dire tout de suite, j'ai eu, en refermant ce livre (heureusement très court) une impression d'avoir été trompée sur la marchandise, un vrai début de colère et l'envie de crier "remboursez !"... La plume délicate et sensuelle ? Aucune trace. Par contre, les clichés se ramassent à la pelle. Les personnages n'ont aucune épaisseur, on a l'impression d'être dans un catalogue qui nous vanterait les charmes de différents endroits du monde en y faisant déambuler des mannequins aussi beaux qu'impersonnels. J'ai rarement eu une telle impression de vide. Une écriture banale, des dialogues creux... Comment voulez-vous qu'on s'intéresse un tant soit peu à la relation entre Ninon et Paul alors qu'eux-mêmes semblent inintéressants au possible ?

Même la beauté de Paros n'est pas exploitée à sa juste valeur. On a l'impression que l'auteur s'est fait plaisir en se remémorant un certain nombre de ses voyages ou envies de voyages, on croit comprendre qu'il a une passion pour les parfums Guerlain à force de semer des sillages d'Heure bleue ou de Nahema dans tous les coins. Pendant ce temps, Ninon qui pensait aimer Paul et quitter son mari pour lui change d'avis et tire la gueule pendant leur séjour à Paros. Et après ? Ben rien. Même pas un livre.

Bref, vous l'aurez compris, si vous avez 17€ en poche et l'envie de vous offrir un livre, choisissez-en un autre.

"En amoureux" - Arnaud Guillon - Héloïse d'Ormesson - 172 pages

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mimi 18/03/2017 22:19

C'est noté ! Euh non, je veux dire c'est oublié...

Nicole Grundlinger 20/03/2017 14:54

:-)

Gwen 18/03/2017 16:59

oups... vos critiques "négatives" sont tellement rares que c'est sûr celui-ci je le laisse ! A vrai dire, je ne crois pas que je me serais laissée tenter.
Merci pour vos critiques qui me guident depuis quelques mois dans mes choix de lecture. Je n'ai jamais été déçue ! ;-)

Nicole Grundlinger 20/03/2017 14:52

Oh merci, je suis ravie de contribuer à vos bons moments de lecture, c'est un tel plaisir de partager ça !
C'est vrai qu'il m'arrive parfois d'être déçue ou de ne pas accrocher lors d'une lecture mais en étant tout de même consciente de ses qualités littéraires donc j'essaye de faire un commentaire mesuré. Ma colère est rare et là, ça m'a trop chatouillé :-)

Noukette 17/03/2017 23:45

Bim... ça c'est fait ! Au suivant ! ^^

Nicole Grundlinger 18/03/2017 15:03

Heureusement, les suivants sont bien meilleurs, et celui-ci restera un accident de parcours.

Patrice 17/03/2017 16:57

Il y a parfois du tri à faire dans une production littéraire actuelle pléthorique...

Nicole Grundlinger 18/03/2017 15:02

C'est sûr... Heureusement ça ne m'arrive vraiment pas souvent de me faire avoir à ce point :-)

zazy 16/03/2017 20:26

D'office, je n'aurais pas acheté. J'a fait la même chose avec "Sanglier" de Dominique Rameau : un plaisir de lecture

Nicole Grundlinger 17/03/2017 16:34

Heureusement, les mauvaises pioches sont quand même très rares... mais quand ça arrive, c'est rageant. Il me semble avoir vu 2 ou 3 chroniques sympas sur Sanglier en effet...

Delphine-Olympe 16/03/2017 19:40

C’est ce qui s’appelle se faire tailler un costard. Mais c’est vrai que c’est tellement rageant de sentir ainsi floué…
Vite, une autre belle lecture pour oublier celle-ci !

Nicole Grundlinger 17/03/2017 16:35

En fait, c'est déjà oublié, ça m'a fait du bien de hurler un bon coup :-) !