Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Elmet - Fiona Mozley

4 Février 2020 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

Elmet est de ces romans qui vous impressionnent longtemps après leur lecture. Le temps que l'ensemble infuse, que vous vous rendiez compte de toute la complexité qui sous-tend une histoire a priori très simple et tellement universelle. Car ils existent depuis toujours ceux qui, à l'image de John Smythe veulent juste vivre tranquillement, respectueusement et en toute liberté. Or, la liberté coûte cher. Les contraintes inventées par l'homme et la société sont partout, contraintes de corps et d'esprit. La loi du plus fort, celle du plus riche bien sûr. Mais également celle, plus insidieuse des jaloux face aux dangereux audacieux qui osent vouloir autre chose, s'affranchir des diktats en tous genres.
C'est tout ça, Elmet. Un homme et ses deux enfants, une maison un peu à l'écart, bâtie de bric et de broc mais un foyer, un vrai. John est une force de la nature, une sorte de géant qui ne rechigne pas à la tâche ni à s'employer lors de combats organisés afin de subvenir aux besoins de sa famille. Mais qui ne veut appartenir à personne, ni à ses employeurs ni à l'homme qui impose sa loi dans le comté. On se doute que cela va lui apporter quelques ennuis. Mais Fiona Mozley ne s'en tient pas à un récit de surface. Elle fait de ses personnages le contraire des stéréotypes. Dans la fratrie, Cathy est la dure, Danny est le sensible. Cathy est habitée par la colère, Danny aime s'occuper de la maison, cuisiner, apprendre. Ils pourraient vivre tous les trois en harmonie avec leur communauté, tout comme ils le sont déjà avec la nature, respectueux de la faune et de la flore. Ils pourraient...

 

L'écriture de Fiona Mozley a quelque chose d'envoûtant. Elle nous offre de somptueux moments au cœur de la nature, des descriptions magnifiques et parvient à créer un contraste saisissant entre la beauté des lieux et la noirceur du climat qui pèse sur ses habitants.
C'est simple, on ne lâche pas ce conte moderne, autant pour ses pages empreintes de poésie que pour la menace sourde qui trouve son apogée dans une scène finale d'une terrifiante violence. Ici s'affrontent toutes les contradictions de la nature humaine, ce qu'elle a de plus beau, de plus laid et de plus destructeur. Ce n'est pas un hasard si l'auteure a choisi cette région du Yorkshire, celle des Hauts de Hurlevent ni la légende celte d'Elmet pour titre. Cela offre un souffle épique et une force supplémentaire à son récit épatant. D'autant plus impressionnant qu'il s'agit d'un premier roman et que la voix de Danny résonne très longtemps après que le livre ait été refermé.

Grâce à Babelio, j'ai eu l'opportunité de parler de ce magnifique roman dans l'émission Un livre un jour diffusée le 1er février dernier, à visionner ci-dessous (avec la pub... patience :-) )

"Elmet" - Fiona Mozley - Editions Joëlle Losfeld - 240 pages (traduit de l'anglais par Laeticia Devaux)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christine 29/02/2020 07:42

Je viens de finir la lecture. J'ai beaucoup aimé : la délicatesse de Daniel, ses descriptions sublimes ( un peu comme dans Nuits appalaches), cet amour familial... Tout ! Un magnifique roman que vous avez bien raison de mettre en avant.

Nicole Grundlinger 29/02/2020 17:48

Oh je suis vraiment ravie que vous ayez apprécié cette lecture qui se fait discrètement mais sûrement une place auprès des lecteurs.

Marion Doucet 26/02/2020 06:21

Tu m'as donné envie de le lire

Nicole Grundlinger 26/02/2020 13:17

Oh super ! J'espère qu'il te plaira. Bonne lecture !

Fanny 20/02/2020 08:52

Ah j'adore ton passage :-)

Tu donnes rudement envie!

Nicole Grundlinger 20/02/2020 15:14

Merci ! J'ai adoré cette expérience (et le bouquin est vraiment à découvrir)

Sandrine O. 04/02/2020 23:19

Merci beaucoup pour ce partage. La lecture de votre billet m’a donné très envie de lire ce roman. Votre prestation face caméra m’a confortée dans ce choix. Que ce soit à l’écrit ou à l’oral vous maîtrisez les mots avec aisance. Bravo et encore merci.

Nicole Grundlinger 05/02/2020 12:52

Oh merci Sandrine, j'espère que ce roman vous plaira mais je ne doute pas que vous serez sensible aux thèmes développés et au talent de l'auteure pour le faire. A bientôt !

Badinand Laetitia 04/02/2020 17:11

Bravo Nicole ! Cette présentation est très réussie, tu es à l'aise et tu sais trouver les mots pou nous donner l'eau à la bouche. Je note (comme si je manquais d'idées de lecture !).

Nicole Grundlinger 04/02/2020 17:15

Merci beaucoup Laetitia ! :-)
(et tu verras, c'est une sacrée plume, je pense que si nous faisions une option littérature traduite des 68, elle serait dans la sélection !)

fabienne 04/02/2020 15:53

quelle belle intervention ! Tu possèdes un don pour la présentation, beaucoup d'aisance et une analyse fine et précise. Tu donnes envie de lire ce roman ! bravo!

Nicole Grundlinger 04/02/2020 16:30

Mais merciiiii!!!! Suis surtout ravie de contribuer un petit peu à faire connaitre cette nouvelle plume qui le mérite bien.

Delphine-Olympe 04/02/2020 13:58

Chouette l'interview ! Mais ils auraient pu mettre (aussi) le nom de ton blog !!!

Nicole Grundlinger 04/02/2020 14:40

C'est dans le cadre d'un partenariat avec Babelio donc... mais une prochaine fois, qui sait ?

Autist Reading 04/02/2020 10:30

Waowwwwww ! Tu t'en sors comme un pro. Tu es super à l'aise et ton argumentaire est très fluide. S'ils cherchent à renouveler leurs chroniqueurs "livres" à la télé, ils n'ont pas à aller chercher bien loin.

Nicole Grundlinger 04/02/2020 14:39

Ha c'est gentil ! Je ne dirais pas non, hein, si jamais... ;-)

claire jeanne 04/02/2020 09:41

Nicole, tu es aussi à l'aise à l'oral qu'à l'écrit ! Bravo pour cette critique qui me donne bien envie de lire ce bouquin, et merci.

Nicole Grundlinger 04/02/2020 14:38

Merci ! Il faut dire que l'équipe de tournage sait quoi faire pour te mettre à l'aise et te faire oublier la caméra. Je ne peux que t'encourager à découvrir ce roman et cette nouvelle plume qui ne devrait pas en rester là :-)

keisha 04/02/2020 08:03

Un troisième avis favorable, si je me souviens bien. J'aurais pu le demander à un masse critique, mais bah, peut être à la bibli?

Nicole Grundlinger 04/02/2020 14:37

Oh oui j'imagine que ça doit se trouver, peut-être pas tout de suite... Mais tu verras, il vaut effectivement le coup d’œil.