Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
motspourmots.fr

Les Furies - Lauren Groff

13 Février 2017 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

"Entre leurs deux peaux, le plus fin des espaces, à peine assez pour l'air, pour ce voile de sueur qui à présent refroidissait. Et pourtant, un troisième personnage, leur couple, s'y était glissé."

Encore un roman sur le couple pourrait-on penser ? Peut-être. Mais alors, quel roman ! J'ai bien fait de céder à la furieuse envie née de la lecture d'une chronique d'Olivia de Lamberterie dans Elle dans laquelle elle rappelle d'ailleurs que ce livre a été désigné par Barack Obama comme le meilleur de l'année 2015. Il a bon goût, Barack. Lauren Groff nous livre ici une étude anthropologique à la fois brillante et passionnante, avec une tendresse folle pour ses personnages, du plus naïf au plus fêlé. Tout ceci dans une langue (merci à la traduction !) élégante et riche en surprises, qui déroule à vos oreilles une petite musique légèrement envoûtante, de celles qui vous poussent à tourner les pages.

Vingt-trois ans de la vie d'un couple. D'abord un coup de foudre et un mariage dans la foulée avec une scène d'ouverture digne de la grande tradition hollywoodienne. Lotto (diminutif de Lancelot) et Mathilde sont donc jeunes, beaux et il flotte au-dessus d'eux un halo de grâce qui suscite l'admiration. Lotto se destine à une carrière d'acteur avant de s'apercevoir que c'est dans l'écriture de pièces dramatiques qu'il excelle et de devenir une figure de Broadway. Mathilde le soutient, fait vivre le ménage pendant les années creuses grâce à son travail dans une galerie d'art. Autour d'eux gravite une bande d'amis rencontrés à l'université, la famille qu'ils se sont constitués en quelque sorte. Car Mathilde n'a jamais évoqué la sienne et Lotto, orphelin de père n'a pas revu sa mère depuis qu'elle l'a envoyé en pension à l'adolescence.

Vingt-trois ans de la vie d'un couple. D'abord du point de vue de Lotto, dans une première partie qui nous met à hauteur du regard d'un "artiste", un "grand homme" sur le monde qui l'entoure. Tout est légèreté, fête, désir tourné vers la réussite, les pieds dans l'art et la tête dans le ciel. La seconde partie retourne le point de vue du côté de Mathilde, déchirant en quelque sorte le voile rose que Lotto tendait sur la vie. C'est à la fois effrayant et jubilatoire.

Lauren Groff nous parle certes du couple et des différences d'appréciations entre un homme et une femme mais, ce serait du déjà vu s'il n'y avait cette plongée dans l'univers d'un artiste (qui pourrait être un grand sportif ou un homme politique d'ailleurs), autocentré, amoureux fou de sa femme sans rien connaître d'elle, amoureux de l'image idéale qu'elle lui inspire. Et en parallèle, l'univers de sa compagne, à la fois dans l'ombre et la lumière pour mieux éclairer son costume. Avec ce constat : "Le couple, c'était mathématique. Pas additionnel, comme on aurait pu s'y attendre. Mais exponentiel".

Les Furies est un petit bijou d'intelligence et de construction qui vous emmène bien plus loin que ce que vous pouviez imaginer au départ. Derrière les apparences, au coeur de cette alchimie pourtant impalpable qui façonne les associations amoureuses. C'est redoutablement bien fait.

"Les Furies" - Lauren Groff - Editions de l'Olivier - 430 pages (superbement traduit de l'anglais par Carine Chichereau)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Vero 28/05/2017 12:20

Je l'ai terminé ce matin, véritablement emportée pendant quelques jours dans cet amour tourbillonnant, charnel fait de lumière mais aussi d'un grande part d'ombre. Ta chronique livre avec une grande justesse toute la complexité de ce récit et tout le génie de l'auteur.

Nicole Grundlinger 28/05/2017 13:39

Merci pour ce retour :-)... je suis ravie de partager ce plaisir de lecture avec toi. C'est vraiment un roman époustouflant !

Eva 14/02/2017 14:17

j'ai lu des billets très mitigés sur ce livre, ce qui avait un peu tempéré mon envie de le lire, mais avec ton billet je suis requinquée !

Nicole Grundlinger 14/02/2017 15:42

J'avoue que je ne suis pas encore tombée sur des avis mitigés, je n'avais lu que l'article dans Elle et, par la suite j'ai regardé les avis des babeliotes qui sont assez unanimes. Je pense qu'il devrait te plaire :-)

zazy 13/02/2017 23:27

Tu veux la mort de ma PAL !!!

Nicole Grundlinger 14/02/2017 15:40

Une PAL ne meurt jamais, elle se régénère tous les jours pour notre plus grand bonheur ;-)

Mimi 13/02/2017 17:56

Encore une belle critique qui va me mener tout droit à inscrire ce livre dans ma PAL. Merci !

Nicole Grundlinger 14/02/2017 15:39

Chouette ! Je pense que c'est un des livres qui marquera l'année par son ambition et la dextérité de l'auteure.

Sandrine 13/02/2017 17:43

Ce roman m'a époustouflé ! Surtout au démarrage de la seconde partie du récit...la version de Mathilde éclaire les zones d'ombre du récit de Lotto. Ses révélations franches et sans détours donnent une toute autre vision de l'histoire et de ses protagonistes. Une parfaite réussite !

Nicole Grundlinger 14/02/2017 15:36

C'est vrai, avec en plus le fait qu'elle arrive à nous surprendre à partir d'un thème que l'on pourrait penser éculé et qu'elle parvient à renouveler avec brio.

eimelle 13/02/2017 11:08

un petit bijou en effet!

Nicole Grundlinger 14/02/2017 15:35

J'ai vu que tu l'avais apprécié tout autant :-)

Noukette 13/02/2017 10:14

Il me faisait furieusement envie et vient logiquement de rejoindre ma PAL, je sens que je vais me régaler !!

Nicole Grundlinger 14/02/2017 15:34

Je n'ai aucun doute là-dessus, tu vas te régaler !