Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Habemus piratam - Pierre Raufast

8 Octobre 2018 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

Surtout ne fuyez pas en lisant ce titre latin : nul besoin de se replonger dans ses déclinaisons et ses souvenirs de versions latines pour profiter du joyeux moment que nous offre Pierre Raufast. Si vous m'aviez vue rigoler toute seule sous ma couette la semaine dernière, vous seriez déjà en librairie en train de vous procurer cet ouvrage. Les ingrédients : un curé, un hacker, un petit village et un confessionnal. Pour assaisonner le tout : une pointe de sel, une bonne cuillère de moutarde forte, du poivre et quelques épices dont seul l'auteur a le secret. Et cette fois-ci, pas de raviolis mais une histoire de confiture de figues qui fait que, plus jamais vous ne regarderez cet accompagnement sans qu'une terrible image ne vous traverse l'esprit.

Je suis encore novice en œuvre de Pierre Raufast, je n'ai lu que La fractale des raviolis et je passe donc directement au numéro 4, actualité oblige mais avec la ferme intention de rattraper très vite les lectures manquantes. Néanmoins, si je comprends bien, la vallée de Chantebrie où se déroule l'intrigue de Habemus Piratam est un lieu incroyablement riche en péripéties de toutes sortes et donc particulièrement inspirant pour le romancier. Ceci dit, l'Abbé Francis commençait à s'ennuyer sévèrement dans son confessionnal. Les petits péchés de ses paroissiens, entre tricheries au scrabble et suspicion de mensonge lui semblaient terriblement fades et redondants. Il se prenait à rêver d'une énorme confession, un crime peut-être... Alors, l'arrivée soudaine d'un pirate informatique en cavale et pris d'un besoin irrésistible de confesser ses entorses aux dix commandements a sur l'Abbé comme un effet revigorant. Lui qui a priori ne connait rien à l'univers technologique trouve là l'occasion d'upgrader son expérience des vicissitudes de l'âme humaine enrichie de nouveaux axes d'inspiration.

Je ne raconterai rien ici des confessions du monsieur, secret oblige. Je dirai simplement que cette drôle de rencontre entre la tradition (le curé d'un petit village) et la modernité (l'un des hackers les plus doués) provoque un délicieux décalage. On apprend des tas de choses sur la sécurité informatique (là par contre ça fout un peu la trouille), normal, c'est le métier de l'auteur, mais pas seulement. Car Pierre Raufast est romancier et ceux qu'il observe et qui constituent sa première matière ce sont bien les hommes. La technologie offre des moyens ; elle devient ensuite ce que l'on veut bien en faire. Au fil de l'exploration des dix commandements, bafoués comme il se doit, il nous offre une savoureuse galerie de comportements humains dont la maîtrise de la technologie ne fait qu'exploiter les failles. On s'amuse énormément, y compris lorsqu'il s'agit d'élucider la mystérieuse apparition d'une culotte dans un champ, cinquante ans après que cet épisode ait ému le village entier. Et comme toujours avec Pierre Raufast, il convient de se méfier des apparences...

J'avoue que je prends goût aux histoires pleines d'humour et d'intelligence de Pierre Raufast qui semble mettre un point d'honneur à divertir son lecteur avec des moyens bien loin d'être traditionnels. Sans jamais oublier les plaisirs de la table (enfin ça je dois encore le vérifier avec les romans 2 et 3 pour en être sûre). Habemus ingeniosum scriptorem.

"Habemus piratam" - Pierre Raufast - Alma Editeur - 230 pages

Pour en savoir plus sur l'auteur et la genèse de ce dernier roman, le billet-interview par Bricabook pour Page des libraires.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Noukette 13/10/2018 23:20

Je me garde ce bonbon pour les vacances qui arrivent, hâte !

Nicole Grundlinger 14/10/2018 17:55

Je te reconnais bien là ! :-)

krol 10/10/2018 20:02

Je suis comme toi ( j'étais...), je n'ai lu que La fractale des raviolis, excellent d'ailleurs !

Nicole Grundlinger 11/10/2018 13:42

Tout le monde me dit que La variante chilienne est encore meilleur : je l'ai dans ma pile donc on le saura bientôt :-)

Violette 09/10/2018 21:20

J'avais adoré La Variante chilienne mais j'avoue m'être un peu lassée de ce genre… à voir pour son dernier...

Nicole Grundlinger 10/10/2018 16:59

Ce sera mon prochain (mais pas tout de suite pour éviter un éventuel effet de lassitude ;-) )...

manou 09/10/2018 14:44

Je ne connais que "la fractale des raviolis" et "la variante chilienne" et je les ai beaucoup aimé...alors je compte bien continuer de lire Pierre Raufast et je note ce titre-là. Merci pour ta chronique

Nicole Grundlinger 09/10/2018 15:07

Donc tu connais déjà la moitié de son œuvre :-) puisque ce n'est que son 4ème roman. Je crois qu'une fois qu'on a commencé on a aucune raison de ne pas continuer... ;-)

zazy 08/10/2018 22:34

Un auteur que j'apprécie beaucoup également, je note celui-ci

Nicole Grundlinger 09/10/2018 12:48

Si tu connais déjà son univers et son humour, aucun risque d'être déçue je pense :-)

Delphine-Olympe 08/10/2018 21:52

Jamais rien lu de cet auteur encore, mais bien tentée sur ce coup-là !

Nicole Grundlinger 09/10/2018 12:47

J'étais dans ton cas encore au mois de juin et je m'y suis mise après l'avoir rencontré à la soirée Page des libraires (cela faisait un moment que je pensais à lire un échantillon...) et franchement, j'aime son humour et son cerveau :-)

keisha 08/10/2018 14:29

Repéré, j'ai lu les trois premiers donc j'étais déjà convaincue.

Nicole Grundlinger 08/10/2018 15:10

Il y a en effet quelques convaincus qui m'ont encouragée à découvrir Pierre Raufast et je suis en train de devenir convaincue à mon tour :-)