Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Transparence - Marc Dugain

3 Mai 2019 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

"On a longtemps vécu sans connaissance ni preuve que notre planète avait déjà connu plusieurs extinctions. Le plus surprenant est de constater que de l'avoir appris n'a rien changé à notre marche vers la ruine. L'homme, pourtant si bavard, ne tire-t-il donc jamais aucune leçon de rien ?"

Marc Dugain nous projette dans le futur, à la fin des années 2060 c'est à dire dans une cinquantaine d'années. La situation de la planète ne s'est pas arrangée, il fait de plus en plus chaud et tout porte à croire que l'homme ne parviendra pas à se sauver lui-même. Mais une femme œuvre dans l'ombre depuis une trentaine d'années. Spécialiste de la gestion des data, elle a d'abord créé une start-up, Transparence, sorte d'agence matrimoniale basée sur le matching parfait grâce aux millions de données recueillies sur chaque individu. Mais c'est une expérience professionnelle chez Google qui lui a donné l'idée qu'elle s'apprête à mettre en œuvre : débarrasser l'homme de ses attributs organiques et n'en garder que la conscience, l'âme en quelque sorte. Là-aussi, une question de brassage de données permettant de transférer un individu dans une enveloppe qui n'interagit pas avec l'environnement. Plus besoin ni de nourriture, ni d'oxygène, ni de sommeil. Donc aucun rejet, plus de gaspillage des ressources. Et surtout, une promesse d'éternité pour les plus méritants et, forcément, l'arrêt de la reproduction. Elle a donc créé une nouvelle société baptisée Endless, avec 12 collaborateurs comme autant d'apôtres et en ce jour de 2068, un premier nouvel individu voit le jour : elle-même, échantillon vivant de ce qu'elle s'apprête à proposer au monde entier.

Ceux qui connaissent Marc Dugain savent que la politique est pour lui une source d'inspiration majeure (cf. La trilogie de l'Emprise par exemple), que l'état du monde le préoccupe au plus haut point et que parmi les sujets qui l'interpellent et lui posent question se trouve le big data. Alors dans Transparence, tous ces thèmes se rejoignent avec un certain brio pour donner à voir la société du futur et mieux interroger le présent. Il est bien sûr question de la quantité phénoménale de données que chaque individu met à disposition de firmes qui les exploitent pour mieux asseoir leur domination et l'emprise d'une société du toujours plus alors que la planète étouffe de cette croissance exponentielle. Mais ce qui fait l'intérêt du roman c'est la question philosophique qui affleure. Faut-il supprimer l'homme pour préserver la planète ? Ou bien au contraire, miser sur sa conscience débarrassée des scories qui le poussent à consommer ? La révolution que s'apprête à déclencher la présidente d'Endless est l'occasion d'explorer les différents courants de pensée et les moteurs qui animent les uns et les autres. Si l'immortalité est promise à ceux qui seront les plus aptes à collaborer avec leur environnement, si à terme la mort n'existe plus, quelles sont les implications en matière de consommation, de sécurité, de religion et même de gouvernance ?

"C'est une sacrée révolution que vous proposez. Que l'argent et le pouvoir ne soient plus moteur, que la qualité prône sur la quantité, qu'on renonce à la compétition forcenée entre les gens, cette société primitive chrétienne sans classes, je vous souhaite bien du courage pour l'instaurer. Loin de moi l'idée de vous décourager, mais je crois que vous vous faites une idée de l'être humain qui est au-delà de ses capacités".

Transparence est un roman troublant, dans lequel on reconnait un certain nombre de théories et de sujets d'actualité (transhumanisme, Intelligence Artificielle, protection de la vie privée...) et qui interroge efficacement sur le poids de la technologie et la conscience de ceux qui l'utilisent, la manipulent, ou tout simplement la servent sans toujours en comprendre la finalité. Et au final, sur le sens de la vie.

"Transparence" - Marc Dugain - Gallimard - 222 pages

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

krol 03/05/2019 14:05

J'avoue que Marc Dugain m'a un peu perdue quand il a versé dans la veine politique. Là il a l'air d'en être sorti mais pour nous offrir une réflexion sur notre société, je ne sais pas, faut voir...

Nicole Grundlinger 03/05/2019 16:41

Au contraire, c'est là qu'il m'a trouvée, je ne l'avais pas lu avant de découvrir sa trilogie de l'Emprise que j'ai beaucoup aimé. Il y a de la politique dans celui-ci aussi...

keisha 03/05/2019 13:19

Dugain est un auteur intéressant, j'ai l u sa trilogie, et là, sûrement je vais m'y intéresser

Nicole Grundlinger 03/05/2019 16:40

J'ai beaucoup aimé sa trilogie et j'avoue que je n'ai rien lu d'autre de sa part...

Sandrine 03/05/2019 09:02

Cet auteur fait partie de ceux dont j’attends chaque nouvelle publication avec intérêt et envie. Votre avis ici publié attise cette fois encore ma curiosité. Merci.

Nicole Grundlinger 03/05/2019 16:39

Je n'ai pas tout lu de Dugain mais j'aime sa veine politique et là, j'avoue que le sujet m'intéresse au plus haut point. Bonne lecture alors ! :-)

Matatoune 03/05/2019 07:41

Merci pour cette présentation ! Mais, j'avoue être tellement influençable que je ne peux lire ce genre de roman sans devenir inquiète et deprimee...Alors je me préserve! Bonne fin de semaine !

Nicole Grundlinger 03/05/2019 16:39

Ah, effectivement ce n'est pas très rassurant mais... c'est de l'anticipation, donc cela signifie surtout qu'on a peut-être encore une chance de prendre de bonnes décisions :-)