Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Nos espérances - Anna Hope

16 Mars 2020 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Coups de coeur, #Romans

Anna Hope est grande. En à peine deux romans elle avait déjà rejoint le club de mes romancier(ère)s britanniques préférés dont je saute sur le dernier opus sans même regarder de quoi ça parle. Avec ce troisième, elle en devient membre à vie. Oui, Anna Hope est une grande romancière capable de vous trousser une histoire à haut pouvoir romanesque à partir de tragédies historiques qu'elle explore à travers les destins individuels et les sentiments intimes (Le chagrin des vivants, La salle de bal) et désormais de vous raconter une histoire mille fois narrée en l'habillant de neuf, par sa sensibilité, son écriture apte à saisir les moments de grâce, tout en légèreté.

"Elles ont encore la majeure partie de la vie devant elles. Elles ont fait des erreurs, mais rien de fatal. Elles ne sont plus jeunes, mais ne se sentent pas vieilles. La vie est encore malléable et pleine de potentiel. L'entrée des chemins qu'elles n'ont pas empruntés ne s'est pas encore refermée. Il leur reste du temps pour devenir ce qu'elles seront".

Ce qui capte l'intérêt dans ce roman, c'est la façon dont Anna Hope explore les multiples facettes de la féminité à travers les liens d'amitié qui unissent ses trois héroïnes. Pas d'élément historique déclencheur cette fois, on navigue entre les années 90 et 2010, en alternant les époques pour mieux interroger les motivations, les espoirs, les reniements ou les déceptions des unes et des autres. Il est question d'aspirations, de rêves qui se fracassent sur la dure réalité, de trajectoires qui dévient sans que l'on s'en aperçoive. De fils que l'on perd. Du contact avec soi-même qui se brouille. Du décalage entre son personnage social et son moi intime. L'intimité qui se crée entre le lecteur et Cate, Lissa et Hannah est d'une force inouïe. Chacune d'entre elles nous semble proche malgré des aspirations différentes. Des comme elles nous en avons déjà croisées et pourtant, nous les redécouvrons avec un intérêt jamais pris en défaut. Ce que nous avons sous les yeux c'est la complexité d'une existence parmi une multitude. La difficulté à construire son identité ou plutôt les différentes composantes de son identité - fille, femme, mère, amante, amie. Mais c'est aussi une formidable ode à l'amitié, aux liens indéfectibles malgré les épreuves, à la sororité pourtant bousculée, mise en concurrence mais néanmoins gagnante.

Il me semble qu'Anna Hope a mis beaucoup d'elle dans ce roman. De sa vie d'actrice à travers le personnage de Lissa, et certainement de ses sensations en matière d'amitié ou encore de maternité. Il y a comme une nouvelle évidence dans son écriture, dans l'expression des sentiments qui joue sur une large palette, à la fois juste et surprenante. C'est un vrai bonheur de plonger dans ce livre et d'y trouver la confirmation de toutes les promesses entrevues dans les précédents. Car si Anna Hope nous avait déjà captivés par ses histoires et sa virtuosité à les agencer, son sens de la dramaturgie, elle franchit ici un cap supplémentaire. L'histoire qui pourrait sembler banale est réellement transformée et sublimée par la délicatesse de son regard et l'élégance de sa plume. Et moi je suis définitivement conquise.

"Nos espérances" - Anna Hope - Gallimard - 358 pages (Traduit de l'anglais par Elodie Leplat)

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Bonjour, suite à ma déception à la lecture de "Le bal des folles" de Victoria Mas, on m'a beaucoup conseillé de lire "La salle de bal" et de découvrir cette auteur. Ce billet confirme...
Répondre
N
Oh il est vrai que l'on a beaucoup comparé les 2 romans qui à mon avis n'ont pas grand chose à voir, hormis le contexte de l'internement. Les époques sont différentes, les enjeux aussi. Mais je ne peux que conseiller la lecture de La salle de bal qui est l'un de mes très bons souvenirs de lecture, à la fois dense et sensible.
S
J’ai beaucoup aimé les 2 précédents romans de cette auteure et j’attendais avec intérêt et curiosité le suivant. A vous lire, je suis certaine de passer de belles heures de distraction bienvenue. Merci.
Répondre
N
Vous verrez, il est différent mais tout aussi attachant. Bonne future lecture !
V
Je n'ai pas lu encore "la salle de bal", adoré "le chagrin des vivants" et je me posais des questions sur celui-ci à cause de son sujet, justement. Mais ton avis enthousiaste éveille ma curiosité, au final :)
Répondre
N
Surtout, si tu me permets un petit conseil, lis-les dans l'ordre... La salle de bal est un excellent roman (à mon avis) et ce qui est intéressant c'est de voir comment son écriture évolue.
Z
La salle de bal est en commande
Répondre
N
Super !
D
Je ne le dis pas trop fort, mais je n'avais pas réussi à entrer dans La salle de bal...
Mais si l'occasion se présente (enfin, en ce moment, les occasions ne se présenteront pas d'elles-mêmes), peut-être retenterai-je le coup.
Répondre
N
Ah c'est dommage mais je peux comprendre ; oui, retente le coup (même si, les plumes britanniques, décidément... ;-) )
K
Je suis contente de lire un avis sur ce roman que j'ai pris en main puis reposé parce que le sujet évoqué sur la quatrième de couverture ne me tentait pas. J'ai tant aimé ses romans qui s'inscrivaient dans une période passée de l'Histoire... Ton avis est donc important pour moi !
Répondre
N
Ah je comprends, si je ne connaissais pas sa plume je n'aurais peut-être pas acheté juste sur la foi du sujet ou de la 4ème de couv... Je trouve intéressant qu'elle laisse un peu de côté les épisodes historiques qui lui servaient de point d'appui pour tenter autre chose, sachant que dans les précédents il y avait aussi ce talent à saisir les nuances d'une personnalité et d'un individu.
K
Je n'ai pas lu les deux autres, on verra...
Répondre
N
Toi qui apprécies la littérature britannique, je pense que sa plume devrait te plaire. Puisqu'elle est encore "jeune", je te conseillerais de commencer avec son premier roman "Le chagrin des vivants" dont l'aspect historique et le type de narration devraient t'intéresser.
M
Ayant lu les deux autres romans de cette auteure, que j'avais bien aimé, et particulièrement "La salle de bal", cette hsitoire d'amitié féminine me tente beaucoup et je suis prête à craquer en lisant ta belle critique.
Répondre
N
Je pense que si tu as aimé les 2 premiers tu ne devrais pas être déçue :-) / Pour le moment il faut faire des listes mais quelle razzia lorsque les librairies seront de nouveau ouvertes !