Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Le mage du Kremlin - Giuliano da Empoli

21 Avril 2022 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

"Je n'avais pas fait autre chose dans la vie que de mesurer l'élasticité du monde, son inépuisable propension au paradoxe et à la contradiction. Maintenant, le théâtre politique qui prenait forme sous ma direction représentait l'accomplissement naturel d'un parcours".

Ainsi parle, sous la plume du romancier, l'homme que l'on appelait "le mage du Kremlin ou le Raspoutine de Poutine" sorte d'éminence grise, conseiller et metteur en scène de l'ombre et dont l'auteur orchestre ici la confession avec maestria. A travers ce récit, nous voici dans les coulisses du pouvoir et de l'histoire contemporaine de la Russie ; nous avons accès à l'envers du décor des événements qui se sont déroulés sous nos yeux depuis la pérestroïka et tout particulièrement à la montée en puissance de l'actuel président. Mais cet homme, Vadim Baranov, d'une intelligence tactique nourrie à l'aune des grands auteurs est autant stratège que poète. C'est ce qui rend certainement ce roman aussi fascinant. Ça et les éléments de décryptage qu'il nous offre sur la situation actuelle en Ukraine. Baranov vient d'une famille dont les membres ont tour à tour subi les différentes influences des changements politiques - un grand-père sous la révolution bolchévique, un père serviteur de l'URSS et déboussolé par le dégel et lui, Vadim, acteur de la société du spectacle qui a accompagné le changement. Remarqué par Poutine alors simple fonctionnaire que certains ont imaginé pouvoir contrôler en le poussant au pouvoir. Grave erreur que Baranov, lui n'a pas commise. Ce parallèle entre spectacle et politique est le fil rouge de ce récit qui montre avec force la manière dont quelques manipulateurs utilisent avec talent et cynisme la création d'images, de scènes et d'événements à leur profit. "Que dirais-tu de cesser de créer des fictions pour commencer à créer la réalité ?" fut la question qui décida de la nouvelle carrière de Vadim Baranov et qui l'entraîna bien plus loin qu'il ne l'aurait imaginé, au service du rétablissement de la verticalité du pouvoir.

Fin connaisseur et conseiller politique lui-même, l'auteur nous offre une leçon qui ressemble à une partie d'échecs, met en lumière les différences entre les sociétés russes et occidentales et la façon dont cela brouille les perceptions de ceux qui ne possèdent pas ces éléments d'analyse. Cette complexité est néanmoins traitée de façon limpide et offre de passionnantes pistes de réflexion sur nos façons d'appréhender le pouvoir à l'aune de ce que l'on nous montre. Ainsi qu'un éclairage prospectif assez glaçant sur le rôle croissant de la technologie au service du pouvoir. Une lecture instructive et intelligente qui m'a passionnée de bout en bout.

"Le mage du Kremlin" - Giuliano da Empoli - Gallimard - 282 pages   

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Effectivement, ce livre m'a tout l'air d'être passionnant et instructif, et il avait d'ores et déjà retenu mon attention. Juste une question : le Boronov en question, c'est bien un personnage de fiction ?
Répondre
N
Le nom a été changé mais le personnage existe bien. Tu devrais trouver quelques podcasts et articles sur le sujet.