Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Avant les diamants - Dominique Maisons

1 Novembre 2020 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Polars

Je suis assez impressionnée par la capacité de Dominique Maisons à immerger son lecteur dans des univers, des décors et des époques aussi différentes que le Paris des feuilletonistes de 1900 (On se souvient du nom des assassins) et le Hollywood des années 50. Tout ceci sur des rythmes trépidants et en épousant parfaitement les codes de chaque genre. Dans Avant les diamants, on croise Errol Flynn, Kim Novak, Hedy Lamarr ou Clark Gable, mais surtout, on plonge dans les coulisses des studios à travers des enjeux qui dépassent largement le cadre du divertissement ou de l'argent que cela peut rapporter. C'est passionnant et cela mériterait bien une adaptation cinématographique.

Il sera donc question de tournages, de starlettes qui rêvent de gloire et doivent se contenter de jouer les potiches au bras des producteurs de seconde zone, de combines et de jeux d'influence. D'argent aussi, bien sûr. Dont on ne regarde pas toujours la couleur lorsqu'il s'agit de financer le film que l'on veut tourner à tout prix. Marécage idéal pour les familles mafieuses qui se partagent le territoire dans un relatif équilibre. Jusqu'à ce que l'armée s'en mêle. Son but ? Utiliser le cinéma pour promouvoir une image idéale de l'Amérique à travers le monde et s'assurer que les américains orientent bien leurs vies dans le sens voulu par le pilote. Quitte à frayer avec du peu recommandable. Propagande ? En quelque sorte. Ou disons plutôt une manipulation à grande échelle. Les processus sont impeccablement décrits et irriguent l'intrigue qui mêle les destins d'un major de l'armée un peu trop joueur, d'un producteur un peu loser, de quelques mafieux, impresarios et proxénètes. Sans compter les jeunes actrices et acteurs prêts à tout dont les illusions vont peu à peu s'effondrer. Hollywood, ton univers impitoyable. Jusqu'à un final "tarantinesque", magistralement orchestré.

C'est du roman noir comme je les aime, intelligent et instructif. On ne s'ennuie pas une seconde, on s'amuse des rôles joués par les stars mondialement connues qui dévoilent des facettes inédites. On dit parfois que la réalité dépasse la fiction, là je dirais que le roman dépasse le cinéma tant il utilise ses codes pour délivrer un texte à grand spectacle. Qui pourrait lui-même finir sur grand écran. Et dont je vous recommande chaudement la lecture en ces temps où les distractions de qualité sont les bienvenues.

"(...) Je veux que chaque mois, des gamins dans le monde se précipitent au cinéma pour aller voir des soldats américains rétablir l'ordre et la paix. Nous sommes le camp du bien, il ne doit y avoir aucun doute là-dessus. Nous sommes la force du juste au service du plus faible et de la paix. Vous savez qui a dit "Qu'on me donne le cinéma américain et je n'aurai aucun mal à convertir le monde au communisme." ? - Non, mon général - Staline lui-même. "

"Avant les diamants" - Dominique Maisons - Editions de La Martinière - 522 pages

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eva 06/11/2020 11:53

très tentant !

Nicole Grundlinger 06/11/2020 16:39

Oui, et l'exercice est vraiment convaincant je trouve.

zazy 02/11/2020 22:51

Au vu de la couverture, j'avais passé mon chemin, mais ce que tu en dis me fait faire une belle marche arrière. Me demande si je ne vais pas demander à la bib de l'acheter

Nicole Grundlinger 03/11/2020 16:24

Oui cette couverture peut être trompeuse en effet. Moi je connaissais l'auteur avec son précédent roman donc je n'ai pas hésité un instant et bien m'en a pris.

Delphine-Olympe 01/11/2020 22:11

Oui, décidément, ce livre que j'avais déjà repéré, je le veux !

Nicole Grundlinger 02/11/2020 13:02

Bien bien... ça sent la commande urgente ;-)

papillon 01/11/2020 12:13

Mais tout cela a l'air très intéressant ! Je m'étais imaginé au vu de la couverture qu'il s'agissait d'un récit historique, mais tout ce que tu dis de ce roman est bien plus tentant.

Nicole Grundlinger 01/11/2020 15:53

Oui la photo peut prêter à confusion mais il s'agit bien d'un roman noir, à la manière des spécialistes US du genre... avec néanmoins des éléments tirés d'une documentation très fouillée j'imagine.

keisha 01/11/2020 09:50

Fiction ou pas? Je me demande.

Nicole Grundlinger 01/11/2020 15:51

C'est un roman mais les éléments sur lesquels il s'appuie sont bien réels ; pour le reste c'est un exercice très bien exécuté, à la manière de.