Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

Paresse pour tous - Hadrien Klent

13 Mai 2021 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

Et si ce roman jubilatoire n'était que la première pierre d'un véritable programme électoral ? Et si Émilien Long existait vraiment ? L'envie d'y croire est très forte tant le paysage politique actuel est au mieux déprimant, au pire écœurant. C'est sur cette atmosphère que surfe habilement Hadrien Klent qui avait déjà exploré avec malice les arcanes du pouvoir et les envies de révolution dans La Grande panne. Qu'on ne s'y trompe pas, sous l'aspect potache se planque un vrai questionnement sur notre société et l'ébauche d'un chemin vers le changement. Une utopie ? Pas si sûr...

D'abord, ce programme n'émane pas de n'importe qui. Émilien Long a reçu le Prix Nobel d'économie pour ses travaux sur l'évolution du travail et de la productivité. Désireux d'élargir son lectorat habituel, il s'est aventuré à rédiger un essai un peu plus "grand public" intitulé "Le Droit à la paresse au XXI ème siècle" dans lequel il interroge nos modes de vie centrés sur le travail en s'appuyant sur un certain nombre d'études et où il remet en cause le modèle productiviste et consumériste de nos sociétés. Nous sommes à l'automne 2020, le livre fait grand bruit et voici Émilien propulsé candidat à l'élection présidentielle... Je vous vois sourire, penser à une grosse farce. Vous avez tort. Car le sujet est très sérieux et la démonstration de l'auteur s'appuie certes sur des courants de pensée mais également sur des travaux de recherche on ne peut plus documentés. A la bibliographie qui figure en fin d'ouvrage je pourrais ajouter un essai passionnant lu il y a quelques années : Le refus du travail de David Frayne, un chercheur gallois qui choisit d'observer un certain nombre d'individus qui tentent de se définir par d'autres centres d'intérêt que le travail. Car il ne s'agit pas de bannir toute activité mais bien de changer de paradigme quant à l'utilité sociale. C'est ce que s'attache à promouvoir Émilien Long dans un programme qui se trouve au croisement des grands enjeux actuels : vivre moins vite et mieux, pour le bien-être de tous, à commencer par celui de la planète. Et voilà, vous souriez encore. Idéaliste ? Naïf ? Inconscient ? Vous voyez, Émilien a fort à faire, d'abord pour décrocher les 500 parrainages puis pour susciter l'adhésion, et enfin face aux attaques des partis "traditionnels", de droite comme de gauche. Car enfin, comment imaginer faire tourner la France en ne travaillant que 3 heures par jour ?

"La paresse, ce n'est ni la flemme, ni la mollesse, ni la dépression. La paresse, c'est tout autre chose : c'est se construire sa propre vie, son propre rythme, son rapport au temps - ne plus le subir"

Je ne vous cache pas que les aventures d’Émilien et de son équipe, depuis leur QG marseillais sont aussi distrayantes que rafraichissantes. L'auteur navigue avec aisance dans la sphère politique et médiatique, s'amuse à tirer les fils du bon sens en les confiant à des individus créatifs et de bonne volonté. Qui travaillent peu mais le font vraiment. L'idée est de proposer d'autres angles de vue, de s'extraire des schémas imposés en allant puiser partout où c'est nécessaire et en remettant au centre la question du bien vivre. Après avoir lu ça, tomber sur une interview politique en allumant la radio donne encore plus envie de renouveau. Et de crier : "Émilien Long président !". Ou "Hadrien Klent président !", mais faites quelque chose, et vite !

"Paresse pour tous" - Hadrien Klent - Le Tripode - 360 pages

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Delphine-Olympe 14/05/2021 14:21

Il me faisait déjà sérieusement de l'oeil, celui-là... Tu finis de me convaincre !

Nicole Grundlinger 14/05/2021 16:43

Je pense que tu peux y aller sans crainte, et nous serons deux à prendre notre carte du parti ;-)

keisha 13/05/2021 08:13

Ah oui je me souviens de La grande panne, alors ce nouvel opus me dit bien! (un côté F Rissin? ^_^)

Nicole Grundlinger 13/05/2021 11:45

Oh non, pas du tout comparable à Francis Rissin, ni dans le registre ni dans le ton (et je crois que je préfèrerais voter pour Emilien Long que pour Francis Rissin ;-)). Vas-y, l'escapade est jubilatoire.