Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
motspourmots.fr

La mer Noire dans les Grands Lacs - Annie Lulu

22 Avril 2021 , Rédigé par Nicole Grundlinger Publié dans #Romans

Derrière ce titre sublime, véritable invitation au voyage se cache un roman monde, aussi métissé que son héroïne. La mer Noire et les Grands Lacs ou la rencontre de la Roumanie et du Congo (ancien Zaïre) pour donner naissance à Nili dont la voix se charge de raconter l'illusion des frontières face à la folie et à la violence du monde. Naître métisse à Iasi, ville tristement célèbre pour avoir abrité l'un des pogroms les plus meurtriers de l'Histoire (voir Les Oxenberg et les Bernstein et/ou Eugenia) dans un pays réputé être le plus raciste du monde... disons qu'il y a mieux pour démarrer dans la vie.

C'est pourtant le destin de Nili, fruit des amours d'Elena, jeune étudiante en lettres et de Makasi, étudiant congolais invité qui sera contraint de quitter la Roumanie tandis que le pays renverse Ceausescu sans chasser pour autant ses mauvais instincts. La jeune fille grandit sous les regards hostiles d'une population engluée dans ses préjugés et aux côtés d'une mère exigeante, professeure à l'Université de Bucarest, qui ignore la tendresse et n'a de cesse de lui inculquer le bagage intellectuel qui lui permettra de préserver son indépendance. C'est dans les livres que Nili apprend le monde, et c'est à Paris qu'elle choisit de terminer ses études et préparer sa thèse de doctorat. C'est aussi dans les livres que Nili part à la rencontre de sa culture noire, jusqu'à ce que l'appel de cette moitié d'elle la pousse à retrouver la famille de son père et à s'envoler pour Kinshasa. Où elle découvrira, en même temps que certaines réponses, d'autres formes de luttes, de violences et d'injustices. 

L'écriture de l'auteure mêle les influences avec brio pour tisser un texte terriblement fort, imagé, parfois brutal, parfois charnel. Le parcours de Nili est un apprentissage douloureux coincé entre deux peuples, deux cultures et deux révolutions. Deux façons de se battre également. Où l'on mesure le prix de la liberté à l'aune des souffrances infligées aux corps et aux esprits. La voix de Nili raconte, entre deux contractions. Pour que son enfant arrive en connaissance de cause. Elle dit la honte, l'identité incomplète, le manque d'amour, la solitude. Puis l'émancipation, l'envol, la découverte d'une nouvelle terre, la réconciliation difficile de ses identités. La violence qui s'entête, ne renonce jamais. L'horreur. Et pourtant cette nouvelle vie qui pointe le bout de son nez.

La mer Noire dans les Grands Lacs est un livre terrible et pourtant très beau. Le texte semble pétri et monté comme de la glaise d'où émergent certaines portions à l'état brut tandis que d'autres sont polies et vernissées. La langue est travaillée avec précision et lyrisme (parfois un peu débordant mais rien de grave). Le résultat est saisissant dans tous les sens du terme. C'est un premier roman et c'est tout à fait épatant.

"La mer Noire dans les Grands Lacs" - Annie Lulu - Julliard - 224 pages

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Fanny 25/04/2021 09:34

C'est un 1er roman qui me tente particulièrement tant pour le titre que par la poésie qu'il dégage.

Nicole Grundlinger 25/04/2021 17:01

Il est vraiment original et mérite le coup d’œil, autant pour le propos que pour la forme.

kathel 23/04/2021 09:52

J'ai fait une suggestion d'achat à la médiathèque, je pense qu'il pourrait plaire (à moi, et à d'autres !) ;-)

Nicole Grundlinger 23/04/2021 17:21

Oui, je pense qu'il pourrait te plaire par son contenu et te surprendre par sa forme.

Delphine-Olympe 22/04/2021 22:29

J'avais entendu l'auteure dans une émission de radio et j'avoue qu'elle ne m'avait pus convaincue que ça. Mais toi, comme toujours, tu l'es pour deux ;-)

Nicole Grundlinger 23/04/2021 17:21

Je n'avais pour ma part rien entendu ni lu... (les prestations des auteurs à l'oral ne sont pas toujours de bons indicateurs ; si je m'en étais tenue à l'écoute de Modiano je n'aurais rien lu de lui ;-) )

krol 22/04/2021 09:29

Très attirant.

Nicole Grundlinger 22/04/2021 15:56

Singulier et saisissant ; je pense qu'il ne devrait pas te laisser insensible.